Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

USA-Un juge bloque une mesure de l'administration visant les migrants pauvres

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
12/10/2019 | 06:23

NEW YORK, 12 octobre (Reuters) - Un juge fédéral de New York a bloqué temporairement l'entrée en vigueur d'une mesure de l'administration Trump qui prévoit de refuser l'octroi de la carte de résident aux personnes souhaitant immigrer aux Etats-Unis ne disposant pas de revenus nécessaires pour subvenir à leurs besoins.

Cette règle, présentée en août dernier et qui devait entrer en vigueur mardi prochain, se fonde sur l'Immigration Act de 1882 autorisant le gouvernement à refuser un titre de séjour à toute personne susceptible de devenir "une charge publique".

La mesure mise au point par Stephen Miller, conseiller du président Donald Trump, élargit la notion de "charge publique" afin d'y inclure un plus grand nombre de bénéficiaires d'aides sociales. Elle vise tout migrant qui pourrait à l'avenir avoir besoin temporairement de l'aide du gouvernement - bons d'alimentation, aide au logement ou couverture médicale ("Medicaid") notamment.

Aux yeux d'experts, il s'agit probablement de la mesure la plus radicale prise par l'administration Trump en matière d'immigration, l'une des questions centrales du mandat du président républicain.

Le juge du district sud de New York, George Daniels, a bloqué au niveau national l'application de cette règle, estimant que le gouvernement n'a pas été en mesure de fournir "une explication raisonnable" justifiant de modifier la définition de "charge publique".

L'entrée en vigueur de la mesure est suspendue dans l'attente de la conclusion de procédures juridiques annexes. Cette règle est visée par huit plaintes en plus de celle déposée par l'Etat de New York.

Un juge de district à Washington et un juge californien ont pris vendredi des décisions similaires à l'encontre de cette mesure. (Kristina Cooke et Daniel Trotta; Jean Terzian pour le service français)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
22/10L'essentiel de l'actualite a 22h00 gmt (22/10)
RE
21/10FEUILLETON DU BREXIT : et maintenant ?
RE
21/10La livre sterling proche de 1,30 dollar
AW
21/10L'AESA ne voit pas le Boeing 737 MAX revoler en Europe avant janvier
RE
21/10Netanyahu renonce à former un gouvernement en Israël
RE
21/10IMPEACHMENT : Trump juge inéluctable sa mise en accusation par la Chambre des représentants
RE
21/10Poutine et Macron ont parlé de l'Ukraine et de la Syrie
RE
21/10Klépierre confirme ses perspectives pour 2019, objectif de cash-flow net courant par action d’au moins 2,76 €
RE
21/10Klépierre annonce une hausse des revenus locatifs de ses centres commerciaux à 829,3 m€ sur neuf mois (+3,2 % à périmètre constant, +0,7 % à périmètre courant
RE
21/10Klépierre - chiffre d’affaires des commerçants en hausse de 1,9 % à périmètre constant par rapport aux neuf premiers mois de 2018
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"