Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Un avis de la SEC fait chuter les actions chinoises US

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
23/01/2014 | 20:15

NEW YORK, 23 janvier (Reuters) - Les actions d'entreprises chinoises cotées aux Etats-Unis accusaient un net repli jeudi à Wall Street, sous le coup d'une décision d'un juge empêchant pendant six mois les divisions chinoises des grands groupes d'audit de vérifier les comptes entreprises présentes sur les marchés boursiers américains.

Cette décision, rendue publique mercredi, soulève la possibilité de voir les entreprises concernées être temporairement suspendues de cotation si les groupes d'audit ne parviennent pas à faire révoquer le verdict en appel.

Vers 19h10 GMT, l'action du moteur de recherche chinois Baidu cédait plus de 6% et le titre du spécialiste de plate-formes de micro-blogging Sina perdait un peu moins de 6%.

Dans un document long de 112 pages, le juge administratif de Securities & Exchange Commission (SEC) Cameron Elliot a donc, pour six mois, suspendu pour les filiales chinoises de KPMG , Deloitte & Touche, PricewaterhouseCoopers and Ernst and Young, la possibilité de passer en revue les comptes d'entreprises cotées aux Etats-Unis.

Cameron Elliot a déclaré que les quatre sociétés d'audit avaient "volontairement" omis de fournir aux régulateurs américains des documents de certaines entreprises chinoises faisant l'objet d'une enquête pour fraude comptable.

Les auditeurs ont avoir refusé de fournir de tels documents de peur d'enfreindre le droit chinois, ajoutant que la résolution de ce différend était du ressort des gouvernements.

Les comptes de Baidu sont audités par la filiale chinoise d'Ernst & Young et ceux de Sina par la filiale chinoise de PwC. (Rodrigo Campos, Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BAIDU, INC. -2.40%97.2 Cours en différé.-23.10%
SINA CORPORATION 1.17%32.82 Cours en différé.-17.81%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
11:44Coronavirus-L'état d'urgence pour un mois dans certaines parties du Japon
RE
11:35PÉTROLE : Moscou et Ryad "très, très proches" d'un accord, selon un négociateur russe
RE
11:19Selon un de ses collaborateurs, Merkel n'a pas changé d'avis sur son avenir politique
RE
11:14DEVISES : le dollar s'affaisse dans un marché optimiste
AW
11:08L'espoir de voir bientôt un pic de l'épidémie en Europe ravive les marchés
AW
11:02Sans solidarité, l'Europe explosera, prévient Le Maire
RE
10:53Le moral des investisseurs en zone euro au plus bas-Sentix
RE
10:53CREDIT AGRICOLE SUD RHÔNE ALPES : Avis modificatif de la résolution portant affectation du résultat Publié le 06/04/2020
PU
10:31France-L'AP-HP voit une "stabilisation", appelle à ne rien "relâcher"
RE
10:31ZONE EURO : indice Sentix moin bon qu'attendu à -42.9
Dernières actualités "Economie / Forex"