Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Suivre sur
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Bourse de Paris : Un matin pour rien

03/09/2021 | 09:03
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email

Normalement, vous êtes censé(e)s pouvoir aller à la pêche, faire du shopping, récupérer d'une soirée un peu arrosée ou je ne sais quoi d'autre d'ici 14h30 sans risquer de rater grand-chose sur les marchés financiers. C'est à ce moment-là que sera publié le rapport mensuel sur l'emploi américain, dont je reparlerai un peu plus bas. Mais vous avez peut-être d'autres chats à fouetter pour le moment.

Si vous vivez dans la région de New York, vous venez de subir une tempête dévastatrice dont les coûts humains et financiers sont encore difficiles à estimer.

Si vous êtes Japonais, vous faites peut-être partie des trois-quarts de la population qui se réjouissent que le premier ministre Suga démissionne. Une annonce qui a l'air d'enthousiasmer la Bourse de Tokyo, qui bondit pour clôturer la semaine.

Si vous êtes un dirigeant du fonds Renaissance, vous allez passer un mauvais weekend puisqu'il vous faudra payer collectivement 7 milliards de dollars d'arriérés fiscaux et de pénalités au Trésor américain, pour avoir mal comptabilisé les plus-values du fonds Medallion entre 2005 et 2015. Sans cet accord négocié, la douloureuse aurait pu être bien plus lourde, ont indiqué les signataires.

Si vous êtes Chinois, vous ne pouvez que constater un ralentissement de la dynamique économique, illustré par un indicateur PMI des services déprimé en août, au diapason de son alter ego manufacturier. Cette dégradation est le fruit du télescopage d'une phase économique un peu plus calme et des mesures prises par le pouvoir central pour restaurer une servilité conforme à la ligne du parti dans certains secteurs.

En dépit des événements précités qui occupent l'actualité financière et extra-financière ce matin, l'attentisme devrait dominer jusqu'à l'annonce des chiffres de l'emploi aux Etats-Unis au mois d'août. Ils sont censés être une variable majeure pour la Fed dans la construction de son calendrier de réduction des achats d'actifs. Il s'agit donc de l'une de ces séances-couperet où nous autres médias nous employons à convaincre que tout peut basculer. Mais la réalité est toujours plus complexe, et presque jamais binaire en finance. Au moment de l'annonce des chiffres, les investisseurs vont devoir se positionner par rapport au paradoxe habituel. Soit les chiffres sont très bons - ce qui est positif pour l'économie – mais les marchés pourraient être un peu effrayés par la perspective d'un détricotage accéléré du plan de soutien de la Fed. Soit les chiffres sont mauvais – ce qui constitue un signal économique négatif – mais les marchés leur réservent un accueil positif car ils sont synonymes de maintien de la perfusion monétaire plus longtemps que prévu. Si les données sont moins tranchées, et bien il pourrait ne pas se passer grand-chose de différent de ce à quoi nous assistons depuis quelques semaines. Nous voilà bien avancés...

Outre les statistiques américaines, les points de vigilance actuels sont la dynamique économique chinoise, comme je l'ai évoqué un peu plus haut, et la poursuite du débat sur les intentions de la Banque centrale européenne vis-à-vis de son propre programme de rachat d'actifs. L'institution pourrait emboîter le pas de la Fed plus rapidement que ce qui était encore envisagé il y a quelques semaines, comme en témoignent les nombreuses prises de position des membres de la BCE dans la presse ces jours-ci.

Le CAC40 perd environ 0,2% peu après l'ouverture.

Les temps forts économiques du jour

Les PMI des services définitifs du mois d'août seront égrenés tout au long de la journée, mais c'est bien le rapport sur l'emploi aux Etats-Unis au mois d'août qui focalisera l'attention. L'indice chinois Caixin des services d'août est entré en zone de contraction, à 46,7 points contre 54,9 points en juillet.

Sur le marché des changes, l'euro continue à grappiller du terrain contre le dollar, à 1,1879 USD. L'or est stable à 1812 USD l'once. Le pétrole est ferme lui aussi, juste sur les 73 USD le baril de Brent et à 69,82 USD le baril WTI. Le rendement des obligations d'Etat varie peu, avec un Bund à -0,39% et un T-Bond à 1,29%. Le Bitcoin s'échange 49 500 USD pièce.

Les principaux changements de recommandations

  • AIB Group : Berenberg passe d'acheter à conserver en visant 2,65 EUR.
  • Aker Carbon Capture : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 23 à 27 NOK.
  • Alcon : Julius Bär reste à conserver et relève son objectif de cours de 68 à 80 CHF.
  • Arkema : HSBC passe de conserver à acheter en visant 129 EUR.
  • ASML : AlphaValue passe de vendre à alléger en visant 720 EUR.
  • Assa Abloy : HSBC passe de conserver à alléger en visant 240 SEK.
  • Babcock : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 425 et 450 GBp.
  • Barry Callebaut : Julius Bär relève son objectif de cours de 2030 à 2100 CHF.
  • Corticeira Amorim : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 13 à 14 EUR.
  • Endesa : J.P. Morgan passe de neutre à surpondérer en visant 25 EUR.
  • Harvia : Inderes passe d'accumuler à acheter en visant 64 EUR.
  • Mikron : Research Partners relève son objectif de cours de 8,50 à 10 CHF.
  • MTU Aero Engines : Société Générale passe de conserver à acheter en visant 225 EUR.
  • Raiffeisen: Morgan Stanley passe de souspondérer à pondération en ligne en visant 24 EUR.
  • Schindler : HSBC passe d'acheter à conserver en visant 305 CHF.
  • Schneider Electric : HSBC passe d'acheter à conserver en visant 160 EUR.
  • SFS Group : Berenberg reste à vendre avec un objectif de cours relevé de 60 à 123 CHF.
  • SKF : HSBC passe de conserver à acheter en visant 260 SEK.
  • Stef : Gilbert Dupont passe d'accumuler à acheter en visant 114,40 EUR. Oddo BHF passe de neutre à surperformance en visant 115 EUR.
  • Swisscom : Research Partners relève son objectif de cours de 500 à 560 CHF.
  • Tod's : Jefferies reste à sousperformance avec un objectif de cours relevé de 38 à 40 EUR.
  • Varta : Bankhaus Metzler démarre le suivi à la vente en visant 106 EUR.
  • Verallia : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 38 à 40 EUR.
  • Zignago Vetro : Berenberg passe d'acheter à conserver en visant 18,50 EUR.

En France

Annonces importantes (et moins importantes)

  • TotalEnergies s'apprête à finaliser un accord d'investissement avec l'Irak dans le pétrole.
  • TechnipFMC place 9,9% du capital de Technip Energies à 11,15 EUR pièce, pour descendre à 12,3%. Les actions ont été acquises par Hal Trust.
  • Getlink annonce la première transmission d'électricité via le câble ElecLink entre RTE et National Grid, de part et d'autre du Channel.
  • TF1 acquiert l’intégralité des droits des deux prochaines coupes du monde de rugby.
  • L'armée américaine exerce la première option du contrat IXIARO signé avec Valneva, pour 28,8 M$, mais la valeur minimale du contrat global a été ajustée de 135 à 118 M$ pour tenir compte des effets du coronavirus.
  • Un nouveau directeur financier chez Latécoère.
  • Aptar prend le contrôle de Voluntis à 8,70 EUR l'action.
  • AB Science présentera les dernières données cliniques de survie à long terme dans la SLA lors du colloque international 2021 de la SLA et des maladies du motoneurone.
  • Ekinops obtient la certification Microsoft Teams pour ses solutions SBC.
  • Le Muséum d'Histoire Naturelle d'Aix-en-Provence choisit une filiale d'Aurea pour sa dépollution au mercure.
  • Carmat renforce son équipe commerciale.
  • Antin Infrastructure frappe à la porte de la Bourse de Paris.
  • Fermentalg obtient l'extension de l'agrément "Novel Food" ouvrant la voie à la commercialisation des huiles DHA ORIGINS pour le marché de la nutrition infantile en Europe.
  • Poxel renforce son management.
  • Alan Allman Associates révise à la hausse son objectif de chiffre d’affaires pour 2021.
  • SMCP a publié ses comptes.

Dans le monde

Annonces importantes (et autres)

  • Amazon va lancer sa propre télévision aux États-Unis d'ici octobre, selon Business Insider.
  • Delivery Hero va placer des obligations convertibles pour 1,5 Md$ en deux tranches.
  • Accueil sans grandes envolées pour les résultats de Broadcom, Hewlett Packard Enterprise et DocuSign.
  • Carnival ajoute des départs de croisières en novembre et en retarde d'autres.
  • Walmart augmente 565 000 employés d'au moins 1 USD de l'heure.
  • Barry Callebaut finalise le rachat d'Europe Chocolate Company.
  • Brad Pitt succède à George Clooney en tant qu'ambassadeur de De'Longhi.
  • Le vaisseau spatial de Virgin Galactic cloué au sol par la FAA américaine.
  • Selon l'agence Reuters, Reddit s'apprête à engager des banques conseil en vue d'une introduction en bourse année prochaine.
  • Principales publications de résultats. Berkeley Group, Ashmore, Plaza, SMCP

Lectures


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIB GROUP PLC 6.80%2.482 Cours en temps réel.8.60%
AKER ASA 4.13%706 Cours en temps réel.-17.82%
AKER CARBON CAPTURE ASA 3.64%13.945 Cours en temps réel.-51.27%
AKER SOLUTIONS ASA 2.75%38.14 Cours en temps réel.58.77%
AMAZON.COM, INC. 1.66%116.6401 Cours en différé.-31.14%
ARKEMA 4.51%75.1 Cours en temps réel.-41.95%
ASHMORE GROUP PLC 1.13%197.6 Cours en différé.-32.82%
ASML HOLDING N.V. 0.86%435.2 Cours en temps réel.-38.89%
ASSA ABLOY AB 2.09%210.1 Cours en différé.-25.42%
AUSTRALIAN DOLLAR / EURO (AUD/EUR) -0.73%0.65703 Cours en différé.4.92%
AUSTRALIAN DOLLAR / US DOLLAR (AUD/USD) -1.00%0.64418 Cours en différé.-10.41%
BARRY CALLEBAUT AG 2.13%1870 Cours en différé.-17.46%
BITCOIN (BTC/EUR) -0.29%19934.6 Cours en clôture.-52.57%
BRITISH POUND / EURO (GBP/EUR) 0.26%1.13886 Cours en différé.-6.23%
BROADCOM INC. 1.48%457.29 Cours en différé.-32.35%
CANADIAN DOLLAR / EURO (CAD/EUR) -0.03%0.74366 Cours en différé.8.56%
CANADIAN DOLLAR / US DOLLAR (CAD/USD) -0.29%0.7285 Cours en différé.-7.30%
CARNIVAL CORPORATION -16.59%7.6182 Cours en différé.-51.14%
DELIVERY HERO SE 7.19%38.67 Cours en différé.-63.22%
DOCUSIGN, INC. 2.36%56.505 Cours en différé.-63.76%
EKINOPS 0.48%6.29 Cours en temps réel.-19.12%
FERMENTALG 0.85%1.67 Cours en temps réel.-46.75%
HARVIA OYJ 4.22%14.07 Cours en différé.-77.00%
HEWLETT PACKARD ENTERPRISE COMPANY 1.44%12.2989 Cours en différé.-23.15%
HSBC HOLDINGS PLC 0.28%468.4 Cours en différé.4.09%
INDIAN RUPEE / EURO (INR/EUR) 0.34%0.012538 Cours en différé.7.10%
INDIAN RUPEE / US DOLLAR (INR/USD) 0.18%0.012297 Cours en différé.-8.53%
ISTOXX FP GR DEC 2.54 (EUR) 0.29%48.17 Cours en différé.8.00%
MORGAN STANLEY 1.49%81.03 Cours en différé.-18.64%
NATIONAL GRID PLC -0.73%930 Cours en différé.-11.55%
NEW ZEALAND DOLLAR / US DOLLAR (NZD/USD) -1.34%0.566 Cours en différé.-16.40%
POXEL -1.27%1.56 Cours en temps réel.-67.86%
SCHINDLER HOLDING AG 1.63%150.2 Cours en différé.-39.61%
SFS GROUP AG 2.41%85.1 Cours en différé.-34.15%
SMCP S.A 1.76%5.19 Cours en temps réel.-30.47%
SWISSCOM AG -0.69%463.5 Cours en différé.-9.27%
TECHNIP ENERGIES N.V. 1.18%11.58 Cours en temps réel.-10.53%
TECHNIPFMC PLC 2.31%8.63 Cours en différé.42.40%
THE BERKELEY GROUP HOLDINGS PLC 4.17%3297 Cours en différé.-33.72%
VIA S.A. 4.08%3.06 Cours en différé.-44.00%
WTI -1.50%80.254 Cours en différé.8.35%
ZIGNAGO VETRO S.P.A. 4.35%11.04 Cours en différé.-38.49%
Plus d'actualités
Les investisseurs en PLS
Les investisseurs en PLS
Ça s'emballe derrière la Banque d'Angleterre
Ça s'emballe derrière la Banque d'Angleterre
KO debout
KO debout