Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Un rapport de l'ONU établit un lien entre les troupes maliennes à "peau blanche" et les décès de civils.

06/08/2022 | 09:06

Des troupes gouvernementales maliennes et des "soldats à la peau blanche" ont arrêté 33 civils dans le centre du Mali en mars, qui ont ensuite été retrouvés abattus et leurs corps brûlés, ont déclaré des observateurs des sanctions au Conseil de sécurité de l'ONU dans un rapport vu par Reuters vendredi.

Le rapport n'identifie pas les "soldats à la peau blanche" qui sont accusés d'avoir rassemblé des hommes et des garçons plus âgés dans un petit village malien, de leur avoir attaché les mains dans le dos et de leur avoir bandé les yeux. Les troupes maliennes sont ensuite arrivées et sont accusées d'avoir battu les hommes et d'avoir emmené 29 Mauritaniens et quatre Maliens.

"Les femmes ont attendu le retour des hommes, mais ont été informées par des proches un jour plus tard que les corps des hommes avaient été retrouvés à 4 km (2,4 miles) de là. Les hommes avaient été abattus et ensuite brûlés", ont écrit les observateurs de l'ONU, citant des témoignages qu'ils ont reçus.

Le Mali s'efforce d'endiguer une insurrection islamiste qui s'est enracinée après un soulèvement en 2012 et s'est depuis étendue aux pays voisins, faisant des milliers de morts et déplaçant des millions de personnes dans la région du Sahel en Afrique de l'Ouest.

Une mission de maintien de la paix de l'ONU a été déployée en 2013 pour soutenir les troupes étrangères et locales qui luttent contre les militants.

Les dirigeants militaires maliens ont pris le pouvoir lors d'un coup d'État en août 2020 et se sont brouillés avec les voisins régionaux et les partenaires internationaux au sujet des retards dans les élections, des abus présumés de l'armée et de la coopération avec les mercenaires russes.

Un responsable du gouvernement malien a déclaré vendredi à Reuters qu'ils n'étaient pas au courant du rapport des contrôleurs des sanctions de l'ONU et qu'ils ne souhaitaient pas faire de commentaire.

Le groupe russe Wagner a commencé à fournir des centaines de combattants l'année dernière pour soutenir l'armée malienne et a depuis été accusé par des groupes de défense des droits de l'homme et des résidents locaux de participer à des massacres de civils.

Le gouvernement russe a reconnu la présence de personnel Wagner au Mali, mais le gouvernement malien les a décrits comme des instructeurs de l'armée russe plutôt que comme des entrepreneurs de sécurité privés. Wagner n'a pas de représentation publique et n'a pas commenté les accusations de violations des droits de l'homme.


© Zonebourse avec Reuters 2022
Dernières actualités "Economie & Forex"
17:05M6 : Un consortium emmené par Courbit a fait une offre à EUR20 par action
RE
16:20L'allemand RWE et l'émirati ADNOC nouent un accord d'approvisionnement en GNL
RE
16:10Le groupe dirigé par Courbit propose 20 euros par action pour la participation dans M6 - Bloomberg News
ZR
15:26L'allemand RWE et l'émirati ADNOC nouent un accord d'approvisionnement en GNL
RE
13:46GB-Truss veut reformer le système des visas à cause des pénuries de main-d'oeuvre-FT
RE
13:44LIBAN : Les banques vont rouvrir lundi après une vague de braquages
RE
13:30RUSSIE : Des alliés de Poutine s'inquiètent des "excès" dans la campagne de mobilisation
RE
13:21Liban-Les banques vont rouvrir lundi après une vague de braquages
RE
13:21ITALIE : Les bureaux de vote ont ouvert, l'alliance des droites donnée gagnante
RE
13:17Les Philippines procèdent à des évacuations à l'approche d'un super-typhon
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"