Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Sociétés  >  Toute l'info

Actualités : Sociétés

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

Un repreneur irlandais pour les magasins suisses de Toys'R'Us

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
21/04/2018 | 16:03

Cologne (awp/ats/dpa) - Un acquéreur a été trouvé pour les dix magasins suisses du distributeur de jouets américain Toys'R'Us. Ils seront repris par le groupe irlandais Smyths Toys, a annoncé samedi la filiale de Toys'R'Us pour l'Europe centrale.

Smyths Toys reprendra également les 83 filiales du groupe américain en Allemagne et en Autriche et les boutiques en ligne de l'espace germanophone (DACH). L'accord trouvé doit encore être validé par le tribunal statuant en matière de faillite et les autorités de la concurrence.

Le groupe irlandais assure vouloir reprendre l'ensemble des quelque 2000 employés de Toys'R'Us et le management dans les trois pays, y compris le siège à Cologne. Aucune information n'a été donnée quant au prix de la transaction.

Selon le communiqué, Smyths Toys gère actuellement 110 magasins physiques et en ligne en Irlande et au Royaume-Uni. Avec cette acquisition, il deviendra le plus grand distributeur de jouets et d'articles pour bébés en Europe.

La société irlandaise se dit convaincue de pouvoir introduire sa propre marque sur le continent. Toys'R'Us a de nombreux clients fidèles en Suisse, Allemagne et Autriche, où il réalise des bénéfices. "C'est un bon point de départ pour notre expansion", assure le groupe basé à Galway (ouest).

Mis en difficulté par la concurrence d'internet, Toys'R'Us s'était déclaré en faillite en septembre dernier. Après avoir cherché en vain un repreneur, la société née après-guerre à Washington va devoir vendre ou fermer l'ensemble de ses filiales.

Le groupe comptait plus d'un millier de filiales et environ 64'000 employés à travers le monde. Il dispose d'une enseigne en Suisse romande, à Ecublens (VD).

ats/rp

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
19:00VIKTORIA INVEST : Mise à disposition du rapport financier annuel 2017 de Viktoria Invest
GL
18:48ABERTIS : le directeur général confirmé par les nouveaux actionnaires
AW
18:45Romande Energie optimisera sa structure dès 2020, quinze postes à biffer
AW
18:41GLOBAL ECOPOWER : des résultats semestriels en hausse
AO
18:39BRÉSIL : une cour d'appel annule la suspension de l'alliance Boeing-Embraer
AW
18:35Avianca pourrait réduire de moitié sa commande de 100 Airbus
RE
18:35BNP PARIBAS :  Paribas Securities Services nomme Thorsten Gommel responsable de son activité en Allemagne et Autriche
PU
18:34COMPAGNIE DES ALPES : résultats annuels en progression
AO
18:32CAC40 : plombé par report Brexit, chute secteur auto, pétrole
CF
18:30La Cie des Alpes améliore ses résultats et son dividende
RE
Dernières actualités "Sociétés"
Publicité