Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Un secteur technologique de (sur)poids

04/03/2021 | 09:03
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email

Après avoir été bercés par quelques semaines de douce euphorie haussière, les marchés financiers sont à nouveau entrés dans une phase "action / réaction", durant laquelle certains signaux sont surinterprétés, ce qui aboutit à une volatilité accrue sur les indices. Les victimes expiatoires sont toutes trouvées : les grandes valeurs technologiques. Pendant ce temps, une partie de la cote boursière en profite pour revenir dans les petits papiers des investisseurs.

Les marchés sont peut-être en train de découvrir la réponse à l'une des principales questions qui les taraude depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois : quel sera l'élément déclencheur qui mettra fin à l'exubérance de la valorisation de certaines entreprises technologiques ? Manifestement, il pourrait s'agir de la remontée des rendements obligataires. Comme d'habitude, il faut éviter de tirer des conclusions hâtives, mais c'est ce qui commence à prendre forme, avec une rotation toujours marquée en faveur des entreprises mal-aimées de ces dernières années.

Il suffit de regarder ce qui s'est passé hier aux États-Unis pour s'en persuader ou du moins récolter quelques indices. Le Nasdaq 100 a perdu 2,9%, le S&P 500 environ 1,3% et le Dow Jones 0,4%. Ce sont les valeurs technologiques qui ont tiré le trio vers le bas. Apple, Microsoft, Amazon.com, Alphabet et Tesla ont cédé entre 2,5% et 5%. Facebook un peu moins. Selon un pointage maison réalisé ce matin, ces actions pèsent 44% du Nasdaq 100, mais aussi 22,5% du S&P500. Mais elles ne représentent que 7,5% du Dow Jones, car seules Apple et Microsoft en font partie et que l'indice utilise un mode de calcul un peu archaïque basé sur les cours et non sur la capitalisation. En d'autres termes, plus les indices sont lestés en valeurs technologiques, plus ils corrigent actuellement, c'est à dire le scénario inverse de ce qui s'est produit ces dernières années. C'est aussi ce qui permet aux places européennes, moins riches en acteurs de l'économie numérique, de mieux se comporter dernièrement.


Fin de l'explication ? Pas vraiment, car le tableau que je viens de brosser est un peu simpliste. Il est de bon ton de tirer à boulets rouges sur les "GAFAMT" survalorisés. Sauf qu'à l'exception de Tesla et dans une moindre mesure Amazon.com, les valorisations ne sont pas si délirantes que ça au regard des fondamentaux des entreprises concernées. Le PER 2021 d'Apple, par exemple, est de 27 et pas de 127. Celui d'Alphabet de 25 et celui de Facebook de 19. Il y a dans le secteur technologique beaucoup de titres bien plus généreusement valorisés alors que leurs perspectives sont nettement plus incertaines. Elles sont aussi largement sanctionnées. Pour l'instant, les investisseurs taillent à grands coups de sabre. La finesse attendra.

Pendant ce temps, le compartiment des valeurs décotées a poursuivi son petit bonhomme de chemin, puisque les valeurs financières et celles du secteur de l'énergie, essentiellement les pétrolières, ont à nouveau clôturé en hausse hier. Depuis le 1er janvier, ces titres ont largement dépassé, en performance, le reste de la cote et attiré à nouveau la gestion institutionnelle.

Pour résumer grossièrement la période actuelle : malgré les agitations de court terme, la grande majorité des indices boursiers affiche un parcours positif en 2021, les perspectives économiques sont bonnes et les déconfinements se profilent. Comme on dit par ici, il n'y a pas le feu au lac si l'on conserve une discipline d'investissement saine et une perspective longue.

Le CAC40 perd 0,4% à 5805 points peu après l'ouverture. L'Asie répercute la baisse du Nasdaq, en particulier au Japon et en Chine. Les résultats de plusieurs entreprises sont tombés depuis hier soir, dont Vivendi, Thales, Deutsche Lufthansa et Snowflake. Sur l'agenda macroéconomique, les marchés vont se concentrer sur les dernières données du marché de l'emploi aux Etats-Unis, à la veille du rapport mensuel pour le mois de février. Jerome Powell doit prononcer une allocution, mais les marchés européens seront déjà clos. 

Les temps forts économiques du jour

Le taux de chômage et les ventes de détail de la zone euro seront présentés à 11h00, avant une batterie de statistiques américaines : l'étude Challenger sur les licenciements (13h30), les inscriptions hebdomadaires au chômage (14h30) et les commandes de biens durables (16h00).

L'euro vaut 1,2055 USD ce matin. L'once d'or reste sous pression à 1714 USD. Le pétrole rebondit, à 61,80 USD le WTI et 64,68 USD le Brent. Le T-Bond affiche un rendement de 1,47% sur 10 ans. Le Bitcoin rechute de 3 % à 49 165 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Airbus : J.P. Morgan reste à surpondérer avec un objectif de cours relevé de 107 à 120 EUR.
  • Also : Baader Helvea passe d'accumuler à acheter en visant 314 CHF.
  • Capgemini : Citigroup relève son objectif de cours de 145 à 160 EUR.
  • Computacenter : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 2600 à 3000 GBp.
  • EDP : AlphaValue reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 5,23 à 5,60 EUR.
  • EDP Renovaveis : Société Générale passe de conserver à acheter en visant 22,50 EUR.
  • Eurofins : Citigroup relève son objectif de cours de 67 à 74 EUR.
  • Faurecia : Morgan Stanley relève son objectif de cours de 48 à 50 EUR.
  • Iberdrola : Jefferies démarre le suivi à l'achat en visant 12,70 EUR.
  • Intercontinental Hotels : J.P. Morgan passe de neutre à souspondérer en visant 4000 GBp.
  • Ipsos : HSBC relève son objectif de cours de 29 à 41 EUR.
  • Kering : AlphaValue passe d'acheter à accumuler en visant 632 EUR.
  • MTU Aero Engines : J.P. Morgan reste neutre avec un objectif de cours relevé de 171 à 193 EUR.
  • Neoen : Stifel passe de conserver à acheter en visant 59 EUR.
  • Novartis : Intron Health passe d'acheter à conserver en visant 83 CHF.
  • Roche : Intron Health passe d'acheter à conserver en visant 300 CHF.
  • Safran : J.P. Morgan passe de neutre à surpondérer en visant 136 EUR.
  • Sampo : J.P. Morgan passe de neutre à souspondérer en visant 38,21 EUR.
  • Shop Apotheke : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 205 à 235 EUR.
  • SoftwareOne : Baader Helvea démarre le suivi à l'achat en visant 30 CHF.
  • Standard Chartered : AlphaValue reste à alléger avec un objectif de cours relevé de 424 à 471 GBp.
  • Straumann : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 1040 à 1150 CHF.
  • Telefonica : Goldman Sachs reste neutre avec un objectif de cours relevé de 3,90 à 4,10 EUR.
  • Total : AlphaValue reste à accumuler avec un objectif de cours réduit de 45 à 42,80 EUR.
  • Vivendi : Barclays passe de surpondérer à pondération en ligne en visant 31 EUR.
  • Whitbread : J.P. Morgan passe de neutre à surpondérer en visant 4000 GBp.

L’actualité des sociétés

En France

Résultats des sociétés

  • Thales : après un exercice 2020 forcément atypique, le groupe anticipe une croissance organique de 2 à 6% cette année, assez modeste par rapport aux attentes, pour une marge opérationnelle de 9,5 à 10%.
  • Vilmorin : les objectifs 2020/2021 sont relevés après les résultats du 1er semestre fiscal.
  • Vivendi : les résultats sont en hausse en 2020. Un dividende de 0,60 EUR sera proposé, en plus de la distribution de 60% du capital d'UMG aux actionnaires.

Annonces importantes

  • Vivendi regarde le dossier M6 Métropole Télévision, dans l'hypothèse ou Bertelsmann irait au bout du processus de cession.
  • Phitrust s'interroge sur l'existence d'un "agenda caché" chez Danone après les dernières annonces.
  • Crédit Agricole recapitalise encore BforBank, à hauteur de 125 M€, selon Les Echos.
  • Le conseil d'administration de Sanofi propose les nominations de Christian Brandts et Barbara Lavernos comme administrateurs. Par ailleurs, la FDA accepte d'examiner le Dupixent du laboratoire dans le traitement de l'asthme modéré à sévère de l'enfant.
  • Société Générale va réduire les bonus de sa banque d'investissement d'environ 20% en moyenne.
  • Cleanaway Waste Management se dit intéressé par les actifs de Suez en Australie.
  • Casino assigné en justice par onze organisations de défense de l'environnement et des indigènes pour son rôle dans la déforestation en Amazonie.
  • Euronext monte à 100% dans le capital d'iBabs.
  • Jade Adam Granger est nommée vice-présidente de l'équipe éditoriale d'Ubisoft.
  • 2CRSi revoit en baisse ses objectifs, notamment à cause du redressement judiciaire de Blade.
  • McPhy Energy va accompagner Hyport pour équiper l'aéroport Toulouse-Blagnac d'une chaîne complète d'hydrogène zéro-carbone.
  • La Chine valide l'étude en cours de phase III Denali pour le NCX 470 de Nicox.
  • GTT étend ses accords avec Beijing Gas.
  • Abivax et Nanobiotix annoncent des publications ou des conférences.
  • Albioma, Dexia, 1000Mercis, Ekinops, Neurones ont publié leurs comptes et/ou leurs résultats.

Dans le monde

Résultats des sociétés

  • Deutsche Lufthansa : les pertes seront encore lourdes cette année, mais moins que le déficit d'Ebit de 5,45 Mds€ enregistré en 2020.
  • Snowflake : les résultats et les prévisions dépassent les attentes, mais pas assez pour empêcher le titre de perdre plus de 8 % après la clôture.

Annonces importantes

  • Siemens Energy va remplacer Beiersdorf dans le Dax.
  • Renishaw et The Weir Group vont remplacer Pennon et Wm Morrison dans le FTSE 100.
  • Credit Suisse veut rembourser les investisseurs pénalisés par le gel des fonds Greensill.
  • Plusieurs usines de General Motors seront fermées jusqu'en avril à cause de la pénurie de semiconducteurs.
  • Okta va payer 6,5 Mds$ en actions pour Auth0.
  • Selon le Wall Street Journal, Amazon.com négocie l'exclusivité d'un grand nombre de matchs de NFL sur Amazon Prime.
  • The Walt Disney Company va fermer une soixantaine de magasins en Amérique du Nord.
  • Bharat Biotech revendique une efficacité de 81% pour son vaccin covid.
  • J Sainsbury va supprimer 500 emplois dans ses fonctions support.
  • Bombardier et Aston Martin vont collaborer dans les jets de luxe.
  • Muddy Waters annonce qu'il est vendeur sur l'action XL Fleet Corp.
  • Fedex s'engage à atteindre la neutralité carbone pour ses opérations d'ici 2040.
  • La justice allemande annonce qu'elle va s'emparer du cas Greensill.

Ça publie aujourd'hui. Broadcom, Costco, Merck KGaA, Henkel, Vonovia, CRH, Slack, Thales, Knorr-Bremse, ArgenX, Bolloré, Uniper, Deutsche Lufthansa, VAT Group

Lectures


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
1000MERCIS 0.27%18.9 Cours en temps réel.-0.53%
2CRSI 9.33%5.78 Cours en temps réel.1.35%
ABIVAX -0.51%19.5 Cours en temps réel.-43.02%
AIRBUS SE 0.26%100.2 Cours en temps réel.11.27%
ALPHABET INC. -1.15%2244.62 Cours en différé.28.07%
ALSO HOLDING AG -0.91%273.5 Cours en différé.8.50%
AMAZON.COM, INC. 0.21%3379.39 Cours en différé.3.54%
ARGENX SE -0.79%225.9 Cours en temps réel.-5.79%
ASTON MARTIN LAGONDA GLOBAL HOLDINGS PLC -0.52%1955.04 Cours en différé.-1.92%
BEIERSDORF AKTIENGESELLSCHAFT -0.61%91.12 Cours en différé.-2.88%
BOMBARDIER INC. -3.13%0.93 Cours en différé.93.75%
BROADCOM INC. -0.29%483.67 Cours en différé.10.46%
CAPGEMINI SE 0.33%152.15 Cours en temps réel.19.60%
CASINO, GUICHARD-PERRACHON 0.47%27.59 Cours en temps réel.9.01%
CLEANAWAY WASTE MANAGEMENT LIMITED 0.00%2.47 Cours en clôture.5.11%
COMPUTACENTER PLC -0.63%2514.0804 Cours en différé.3.51%
CRH PLC 0.64%40.79 Cours en temps réel.19.17%
DANONE -0.55%59.21 Cours en temps réel.10.73%
DEUTSCHE LUFTHANSA AG -0.13%10.878 Cours en différé.0.88%
DEXIA -38.90%0.3 Cours en temps réel.0.00%
EDP RENOVÁVEIS, S.A. -1.16%18.73 Cours en temps réel.-16.89%
EKINOPS 4.04%6.96 Cours en temps réel.-1.76%
EURONEXT N.V. 0.90%89.25 Cours en temps réel.-1.83%
FACEBOOK, INC. -0.29%311.54 Cours en différé.14.05%
FAURECIA SE 1.19%46.8 Cours en temps réel.10.36%
FEDEX CORPORATION 1.47%290.79 Cours en différé.12.01%
FTSE 100 -0.07%6884.35 Cours en différé.7.05%
GTT - GAZTRANSPORT ET TECHNIGAZ 1.38%69.85 Cours en temps réel.-13.01%
HENKEL AG & CO. KGAA -0.04%98.64 Cours en différé.6.91%
IBERDROLA, S.A. -0.61%11.365 Cours en différé.-2.31%
IPSOS 1.55%32.7 Cours en temps réel.16.67%
KNORR-BREMSE AKTIENGESELLSCHAFT -0.62%104.5 Cours en différé.-5.98%
MCPHY ENERGY 2.62%32.88 Cours en temps réel.-6.55%
MERCK KGAA -0.41%146.1 Cours en différé.4.52%
NANOBIOTIX -0.44%13.46 Cours en temps réel.-2.03%
NEOEN -2.40%39.08 Cours en temps réel.-30.59%
NICOX S.A. -0.35%4.285 Cours en temps réel.-1.15%
OKTA, INC. 1.92%248.96 Cours en différé.-2.08%
PENNON GROUP PLC -0.93%1017 Cours en différé.8.00%
SAMPO OYJ 0.62%40.52 Cours en différé.16.52%
SHOP APOTHEKE EUROPE N.V. 3.47%196.7 Cours en différé.28.21%
SIEMENS ENERGY AG -0.03%29.69 Cours en différé.-1.92%
SNOWFLAKE INC. 2.86%233.39 Cours en différé.-17.06%
STANDARD CHARTERED PLC 0.10%497.3 Cours en différé.6.65%
STRAUMANN HOLDING AG 0.96%1239.5 Cours en différé.19.49%
SUEZ -0.13%19.845 Cours en temps réel.22.47%
UNIPER SE -0.77%30.92 Cours en différé.10.34%
VAT GROUP AG 1.75%279.8 Cours en différé.24.37%
VONOVIA SE 0.21%57.7 Cours en différé.-3.61%
WHITBREAD PLC 1.51%3502 Cours en différé.11.16%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader