GENEVE (Reuters) - Le directeur général de Renault, Luca de Meo, a plaidé mardi pour davantage de coopération entre constructeurs automobiles européens, en particulier sur la partie amont de la chaîne de valeur du véhicule électrique, pour faire face à la concurrence des acteurs chinois.

"Il y a de la place pour une collaboration entre la plupart des constructeurs en Europe, en particulier sur le contrôle de la partie amont de la chaîne de valeur du véhicule électrique", a-t-il dit lors d'une conférence de presse.

"Pour créer la puissance et la taille que la Chine a atteint sur les véhicules électriques, je pense que nous devons accélérer."

(Reportage Gilles Guillaume, rédigé par Blandine Hénault)