Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Une dernière soirée avec la Fed

16/12/2020 | 09:02
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

La journée sera animée sur des places financières qui ne savent plus où donner de la tête avant l'accalmie des fêtes de fin d'année. Les investisseurs, ces incorrigibles optimistes, continuent à porter des indices dont certains volent de records en records. Alors, surchauffe ou pas ? Ce sera probablement l'une des grandes thématiques du début de l'année 2021.

C'est le grand rush de fin d'année. Et je ne parle pas du chassé-croisé de Noël qui va permettre de rebrasser un bon coup un coronavirus à peine sous contrôle. Il y en aura pour tous les goûts aujourd'hui sur les marchés financiers. Citons pêle-mêle une avalanche d'indicateurs macroéconomiques, une décision de politique monétaire de la Fed, l'introduction en bourse d'une entreprise du numérique (Wish), une fusion dans le cannabis (Tilray et Aphria), des avancées sur l'homologation des vaccins et même quelques résultats d'entreprises à la traîne. Il faut ajouter à cela les records touchés hier par les indices américains et le tour de vis de l'UE vis-à-vis des géants du numérique. Sans oublier la reconnaissance de la victoire électorale de Joe Biden par deux homme politiques peu suspects de sympathie envers lui, le patron des Républicains du Sénat Mitch McConnell et le Président brésilien Jair Bolsonaro. A ce rythme-là, on pourrait presque rêver d'un accord sur le Brexit et d'un plan de relance aux Etats-Unis d'ici la fin de la semaine.

Parmi tous ces événements, c'est la Fed qui va encore accaparer l'attention. Les marchés européens seront déjà fermés ce soir quand Jerome Powell parlera de politique monétaire et commentera les dernières projections macroéconomiques de ses services. Mais la dernière réunion de l'année n'est pas exempte de risques pour les banquiers centraux. Je relis ce matin en finissant ma tartine un commentaire de Pictet datant de lundi, dans lequel Thomas Costerg explique que la Fed devrait "affiner" la projection concernant son programme de soutien (120 Mds$ chaque mois pour le moment) et renforcer sa connexion avec la nouvelle doctrine de l'institution concernant une approche plus globale de la cible d'inflation. Costerg pense qu'il existe un risque "d'accident hawkish", c’est-à-dire que la Fed rate sa communication avec un discours perçu comme plus ferme que ce qu'attendent les financiers. Cela peut paraître subtil (voire complètement idiot), mais chaque mot compte dans cet exercice d'équilibriste. Ce qui est certain, c'est que la perfusion restera en place pour un bon moment et qu'elle a fait ses preuves en permettant au secteur financier de continuer à jouer son rôle. Pour le reste, autant reporter à 2021 les questions qui fâchent et profiter un peu de la fin d'année pour souffler.

Une petite lumière rouge s'allume quand même depuis quelques jours. Même si les marchés parviennent avec une régularité de métronome à trouver des relais de fuite en avant, leur vigueur contraste quand même pas mal avec le durcissement des mesures destinées à limiter la reprise de la pandémie. L'hypothèse d'une troisième vague est d'ailleurs sur toutes les lèvres, car la vaccination mettra encore du temps à être efficace. Avec les dommages que cela induit pour des pans entiers des économies, sans parler des conséquences sociales dont il est un peu tôt pour prendre toute la mesure.

Mais force est de constater que cela ne fait pas perdre le gargantuesque appétit pour le risque des investisseurs. Le CAC40 gagne 0,5% à 5555 points peu après l'ouverture. 

Les temps forts économiques du jour

Retour des indices PMI Flash du mois de décembre aujourd'hui, un peu partout dans le monde, notamment en zone euro (10h00) et aux Etats-Unis (15h45). Les marchés n'auront d'yeux que pour la dernière décision de la Réserve fédérale ce soir à 20h00. Mais il y aura beaucoup d'autres indicateurs d'ici là. En novembre, les exportations japonaises ont flanché contre toute attente.

L'euro progresse à 1,2116 USD. L'once d'or gagne un peu de terrain à 1857 USD. Le pétrole est quasiment stable, avec un baril de Brent à 50,64 USD et un baril WTI à 47,50 USD. Le rendement de la dette américaine est en légère hausse à 0,9 % sur 10 ans. Le Bitcoin est solide à 19 365 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Airbus : Jefferies passe d'acheter à conserver en visant 90 EUR.
  • Atlas Copco : Goldman Sachs passe de neutre à achat en visant 505 SEK.
  • Calyxt : Berenberg démarre le suivi à l'achat en visant 9 USD.
  • Cegedim : Gilbert Dupont passe d'acheter à accumuler en visant 29,50 EUR.
  • Dormakaba : Credit Suisse réduit son objectif de cours de 660 à 600 CHF.
  • GEA Group : Société Générale reprend le suivi à conserver en visant 30 EUR.
  • IG Group : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 960 à 980 GBp.
  • JD Sports Fashion : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 900 à 975 GBp.
  • Kone : Société Générale passe de conserver à vendre en visant 65 EUR.
  • Lindt : Morgan Stanley reste à surpondérer et relève son objectif de cours de 7500 à 8200 CHF.
  • Qiagen : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 46 à 47 EUR.
  • Rexel : Société Générale passe de conserver à acheter en visant 15 EUR.
  • SIG Combibloc : Morgan Stanley démarre le suivi à pondération en ligne en visant 20 CHF.
  • TUI AG : Bernstein passe de neutre à sousperformance en visant 225 GBp.
  • Volkswagen : Stifel passe de conserver à acheter en visant 179 EUR.
  • Vossloh : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 38 à 48 EUR.

L’actualité des sociétés

En France

Annonces importantes

  • La Banque centrale européenne autorise certaines banques à verser un dividende soumis à des restrictions importantes.
  • AtoS finalise l'acquisition d'Eagle Creek, un partenaire Salesforce Gold basé aux Etats-Unis, et annonce le projet d'acquisition de Motiv, un spécialiste de la cyber sécurité aux Pays-Bas.
  • Les parlementaires PS demandent un référendum pour éviter un "démantèlement" d'Electricité de France.
  • Vinci remporte le contrat de réalisation du viaduc de la ligne 18 du Grand Paris Express, un contrat de 193 M€.
  • Bouygues et Colas s'engagent sur des objectifs climatiques plus ambitieux.
  • Crédit Agricole va déprécier environ 900 M€ sur sa participation dans sa filiale italienne.
  • bioMérieux obtient le marquage CE de son test de biologie moléculaire ARGENE pour la détection simultanée du SARS-CoV-2, des virus de la grippe A et B ainsi que des virus VRS et hMPV.
  • La France et la Grèce doivent signer dans les jours qui viennent le contrat d'acquisition de jets de combat Rafale de Dassault Aviation.
  • Alstom décroche le marché ensemblier de la troisième ligne de métro de Toulouse.
  • JCDecaux rachète Abri Services Media, spécialiste du mobilier urbain dans la Région Grand-Ouest.
  • BASF et Eramet étudient la faisabilité d'une production de nickel-cobalt pour les batteries électriques.
  • Bic finalise l'acquisition de Rocketbook pour 33 M€.
  • Valneva démarre mercredi en Ecosse les essais cliniques de son candidat-vaccin contre la Covid-19.
  • Nanobiotix lève 113,3 M$ lors de son introduction sur le Nasdaq.
  • Environ 6000 employés ont participé à l'opération d'actionnariat salarié lancée par Spie.
  • Voltalia signe 1 GW de nouveaux contrats de vente d'électricité en 2020.
  • Emova renforce son comité exécutif.
  • AB Science atteint le critère principal de l'étude de phase IIb/III avec masitinib dans la maladie d'Alzheimer, avec des effets secondaires importants mais conformes aux données précédentes.
  • Cellectis a annulé sa levée de fonds aux Etats-Unis.
  • Electricité de Strasbourg déprécie 30 M€ sur son projet de géothermie profonde.
  • myDevices (Claranova) s'associe à Nexelec et Redexia pour assurer la qualité de l'air d'écoles et universités madrilènes.
  • Abionyx publie des données précliniques positives.
  • L'activité de Mastrad se redresse nettement sur le second semestre 2020.
  • Riber reçoit une commande pour une machine MBE de recherche.
  • Telix Pharmaceuticals Limited et Mauna Kea créent l'alliance "Imagerie et Robotique en Chirurgie".
  • Une première pour Gaussin, qui engage des camions à hydrogène dans le rallye raid du Dakar.

Dans le monde

Annonces importantes

  • L'UE devrait homologuer le 23 décembre le vaccin de Pfizer et BioNTech.
  • Google a été confronté à un nouveau dysfonctionnement majeur de sa messagerie Gmail.
  • Dans le cannabis, Tilray et Aphria vont fusionner.
  • Twitter va fermer son application Periscope d'ici mars prochain.
  • Moody's confirme le A3 de la notation crédit d'AstraZeneca, mais passe la perspective de positive à stable.
  • Le MSCI retire sept sociétés chinoises de ses indices : Semiconductor Manufacturing International, CRCC, Dawning Info, Hangzhou Hikvis, China Communications, China Rail et China Railways.
  • Credit Suisse va supprimer environ 10 % de ses effectifs dans la gestion d'actifs, sur environ 1100 employés, a indiqué le patron de la division à Bloomberg.
  • Palo Alto Networks finalise le rachat d'Expanse pour l'équivalent de 800 M$.
  • Air Canada lance une augmentation de capital de 850 MCAD.
  • Gilead et Galapagos ne soumettront pas Jyseleca (filgotinib) à la FDA dans la polyarthrite rhumatoïde.
  • Novartis obtient le statut de "percée thérapeutique" pour iptacopan.
  • Le prix d'IPO des actions Wish a été fixé en haut de fourchette à 24 USD.
  • Le piratage géant de plusieurs agences et entreprises américaines trouverait son origine dans une faille d'un logiciel SolarWinds Corporation.
  • Bone Therapeutics lève 12 M$ par placement privé.
  • Semiconductor Manufacturing International décroche sur des rumeurs d'action collective aux États-Unis, pour une fausse représentation de ses performances financières.

Ça publie aujourd'hui. Lennar, The Toro, Colruyt, Dixons Carphone, TFF Group

Lectures

 


© Zonebourse.com 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIR CANADA -0.69%22.89 Cours en différé.0.53%
AIRBUS SE -1.10%91.36 Cours en temps réel.2.93%
ALPHABET INC. 5.36%1880.07 Cours en différé.7.27%
ALSTOM 0.66%48.97 Cours en temps réel.4.44%
APHRIA INC. -4.57%16.5 Cours en différé.87.50%
ASTRAZENECA PLC 0.97%7716 Cours en différé.4.38%
ATLAS COPCO AB 2.00%468 Cours en différé.8.98%
ATOS SE 0.69%66.88 Cours en temps réel.-11.18%
BIC 1.09%48.3 Cours en temps réel.3.29%
BIOMÉRIEUX 1.16%121.6 Cours en temps réel.4.16%
BONE THERAPEUTICS SA -0.71%2.8 Cours en temps réel.8.46%
BOUYGUES 0.06%35.07 Cours en temps réel.4.25%
CALYXT, INC. -7.03%7.54 Cours en différé.78.67%
CELLECTIS -2.68%27.25 Cours en temps réel.14.75%
CHINA COMMUNICATIONS CONSTRUCTION COMPANY LIMITED -1.23%4 Cours en clôture.19.40%
CRCC HIGH-TECH EQUIPMENT CORPORATION LIMITED -4.00%0.96 Cours en clôture.29.73%
CRÉDIT AGRICOLE SA -0.54%10.145 Cours en temps réel.-1.11%
DAWNING INFORMATION INDUSTRY CO., LTD. -0.54%35.04 Cours en clôture.2.37%
DIXONS CARPHONE -0.89%118.2425 Cours en différé.3.02%
ELECTRICITÉ DE FRANCE 1.86%12.305 Cours en temps réel.-6.32%
ELECTRICITÉ DE STRASBOURG S.A. 0.00%117.5 Cours en temps réel.-0.42%
EMOVA GROUP -1.23%1.2 Cours en temps réel.18.54%
ERAMET 0.76%47.76 Cours en temps réel.10.44%
GAUSSIN SA 1.45%11.498 Cours en temps réel.7.83%
GEA GROUP AG 1.00%30.33 Cours en différé.2.60%
GILEAD SCIENCES, INC. 1.37%67.99 Cours en différé.16.70%
JCDECAUX SA -0.55%16.13 Cours en temps réel.-12.94%
JD SPORTS FASHION PLC -0.77%824.2 Cours en différé.-3.42%
KONE OYJ 1.08%65.4 Cours en différé.-2.65%
LENNAR CORPORATION 5.48%82.53 Cours en différé.2.64%
MASTRAD -3.51%0.55 Cours en temps réel.12.87%
NANOBIOTIX -0.49%16.24 Cours en temps réel.18.26%
PALO ALTO NETWORKS, INC. 1.79%370.55 Cours en différé.4.27%
PFIZER INC. -0.63%36.5 Cours en différé.-0.84%
QIAGEN N.V. -0.59%53.84 Cours en différé.1.87%
REXEL 0.70%13.615 Cours en temps réel.4.85%
RIBER -1.22%1.62 Cours en temps réel.6.84%
SALESFORCE.COM, INC. 3.08%223.44 Cours en différé.0.41%
SIG COMBIBLOC GROUP AG 1.33%21.38 Cours en différé.2.73%
SOLARWINDS CORPORATION -1.20%15.66 Cours en différé.4.75%
SPIE SA 0.00%18.41 Cours en temps réel.3.37%
TFF GROUP 1.05%29 Cours en temps réel.7.49%
THE TORONTO-DOMINION BANK -0.17%74.85 Cours en différé.4.07%
TILRAY, INC. -6.47%18.79 Cours en différé.127.48%
TUI AG 1.96%4.796 Cours en différé.-9.37%
TWITTER 3.64%47.6 Cours en différé.-12.10%
VINCI SA -2.11%81.78 Cours en temps réel.2.73%
VOLKSWAGEN AG 1.42%159.86 Cours en différé.3.41%
VOLTALIA SA 2.05%24.9 Cours en temps réel.-5.61%
VOSSLOH AG 2.89%44.5 Cours en différé.4.59%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader