Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Union européenne : À l'entame de la présidence bulgare, octroi d'un prêt de 100 millions € dans le cadre du plan Juncker à l'entreprise agro-pharmaceutique Huvepharma

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
12/01/2018 | 13:10

Garanti par le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), le prêt permettra de créer plus de 200 emplois dans des zones rurales et de renforcer le secteur agricole en Bulgarie. L'accord a été signé à Sofia en présence du président Juncker et du Premier ministre Borissov.

Alors que le collège des commissaires est à Sofia pour marquer le début de la présidence bulgare de l'UE, la Banque européenne d'investissement (BEI) a signé un prêt de 100 millions € avec l'entreprise agro-pharmaceutique bulgare Biovet pour financer un accroissement des niveaux de production et de la recherche-développement dans le domaine de la santé animale. Le prêt est garanti par le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), qui constitue le principal pilier du plan d'investissement pour l'Europe, le plan Juncker. Grâce à ce financement, 210 emplois seront créés dans des régions rurales de Bulgarie.

Le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, et le Premier ministre bulgare, Boyko Borissov, ont assisté aujourd'hui à la signature de l'accord par Jyrki Katainen, vice-président de la Commission, Rumen Porodzanov, ministre bulgare de l'agriculture, Andrew McDowell, vice-président de la BEI, et Kiril Domuschiev, président-directeur général de la société mère de Biovet, Huvepharma.

Le vice-président de la Commission européenne chargé de l'emploi, de la croissance, de l'investissement et de la compétitivité, Jyrki Katainen, a déclaré à ce propos: «Je suis très heureux d'être ici pour signer la plus importante opération conclue à ce jour au titre du FEIS en Bulgarie: un prêt de 100 millions € accordé à Biovet. Grâce à la garantie du budget de l'UE, la BEI a été en mesure d'octroyer ce prêt à l'entreprise, ce qui permettra d'intensifier l'activité de recherche-développement dans des zones rurales de Bulgarie et entraînera une croissance de l'économie et la création de nouveaux emplois. Je souhaite beaucoup de succès à Biovet et à la présidence bulgare pour les six prochains mois.»

Phil Hogan, commissaire pour l'agriculture et le développement rural, a pour sa part indiqué: «En Europe, l'agriculture assure 44 millions d'emplois et il s'agit d'un secteur porteur dont le potentiel de croissance est énorme. Des investissements sont indispensables pour réaliser pleinement ce potentiel. La BEI a un rôle crucial à jouer. Je me félicite de son soutien en faveur des entreprises de l'agro-industrie telles que Biovet et j'y vois un signe clair de son ferme engagement en faveur du secteur agroalimentaire qui continuera à créer des emplois dans les zones rurales et à stimuler l'économie.»

Le ministre bulgare de l'agriculture, Rumen Porodzanov, a indiqué à ce sujet: «Je suis ravi que le début de la présidence bulgare du Conseil de l'Union européenne soit marqué par cet important message adressé au secteur agricole bulgare. Le financement de ce projet témoigne du crédit que la Banque européenne d'investissement accorde au gouvernement et aux entreprises bulgares. L'opportunité de mettre en œuvre un projet d'une telle importance et efficience dans le domaine de la médecine vétérinaire et de la santé animale est révélatrice du potentiel de l'agriculture bulgare. Nous sommes fiers que le projet BIOVET fasse partie du plan Juncker

Andrew McDowell, vice-président de la BEI, a quant à lui déclaré: «Ce projet soutenu par la BEI et le plan d'investissement pour l'Europe renforcera la compétitivité de l'une des principales entreprises du secteur vétérinaire en Bulgarie, consolidant ainsi le rôle de premier plan de l'Europe sur le marché de la santé animale. Cela est d'autant plus important que la santé animale est un élément essentiel de l'agriculture européenne et un sujet de préoccupation pour tous les citoyens européens».

Le PDG d'Huvepharma, Kiril Domuschiev, a déclaré: «Huvepharma est résolue à poursuivre sa stratégie de croissance en tant qu'entreprise du secteur de la santé animale implantée dans l'UE et présente sur les marchés mondiaux. Le soutien de la BEI nous permet d'accélérer nos investissements dans les installations de production et de recherche-développement en Bulgarie, ce qui consolidera notre stratégie d'édification d'un acteur de la santé animale pleinement intégré, disposant d'unités de production dans l'UE et réalisant des ventes sur les marchés mondiaux.»

Le projet porte sur la conception, la construction et l'exploitation de deux nouvelles installations: d'une part, une usine de fermentation à Peshtera située dans le sud de la Bulgarie, qui fabriquera des substances actives, des compléments nutritionnels, des enzymes, des probiotiques et des préparations médicamenteuses prêtes à l'emploi pour la santé humaine et animale, ainsi que, d'autre part, une nouvelle usine implantée à Razgrad dans le nord-est du pays, qui fabriquera des vaccins pour les animaux. Le projet permettra également

à l'entreprise de mener des travaux de recherche-développement dans les domaines de la microbiologie, de la mise au point de nouveaux produits (tels que des vaccins et des enzymes), de l'amélioration des procédés et de la formulation.

Contexte

La Banque européenne d'investissements (BEI) est la banque de l'Union européenne. C'est l'institution de prêt à long terme de l'UE et la seule banque qui soit la propriété des États membres de l'Union et qui représente leurs intérêts. Elle accorde des financements à long terme en faveur d'investissements viables, afin de favoriser la réalisation des objectifs des politiques de l'Union. La BEI collabore étroitement avec d'autres institutions de l'UE pour mettre en œuvre les politiques de l'Union.

Premier emprunteur et prêteur multilatéral au monde, en volume, la BEI met ses financements et son savoir-faire au service de projets d'investissement solides et durables qui contribuent à la réalisation des objectifs des politiques de l'UE. Plus de 90 % de l'activité de la BEI est centrée sur l'Europe, mais elle soutient également les politiques extérieure et de développement de l'UE.

Le plan d'investissement pour l'Europe, le plan Juncker, est l'une des grandes priorités de la Commission européenne. Il s'attache à promouvoir les investissements en vue de créer des emplois et de la croissance, en faisant une utilisation plus intelligente des ressources financières nouvelles et existantes, en supprimant les obstacles aux investissements et en offrant une visibilité et une assistance technique aux projets d'investissement.

Le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS) constitue le principal pilier du plan Juncker. Il offre une garantie de première perte, qui permet à la BEI d'investir dans un plus grand nombre de projets, souvent plus risqués. Le FEIS donne déjà des résultats concrets. Les projets et accords qui ont été approuvés pour un financement au titre du FEIS devraient mobiliser quelque 256 milliards € d'investissements et soutenir jusqu'à 540 000 PME dans l'ensemble des 28 États membres. Le Parlement européen et les États membres sont convenus, en décembre 2017, de prolonger la durée du FEIS et d'accroître sa capacité financière.

Huvepharma est une entreprise privée d'envergure mondiale du secteur de la santé animale dont le siège se trouve à Sofia, en Bulgarie, et qui propose un vaste éventail de produits utilisés dans la production de porcs, de volailles et de bovins. Elle s'attache à concevoir et à fabriquer des produits parmi les plus performants, avec le souci d'offrir des solutions à valeur ajoutée à ses clients du secteur de la production animale. Huvepharma vend ses produits dans plus de 90 pays et possède des filiales implantées dans les principales régions de production animale partout dans le monde, y compris des sites de fabrication en Europe et aux États-Unis.

Pour en savoir plus

Site internet consacré au plan d'investissement pour l'Europe : dernières nouvelles et résultats les plus récents concernant le FEIS

Memo: Extension du Fonds européen pour les investissements stratégiques (EFSI) - Foire aux questions

Site internet de la BEI consacré au FEIS: liste complète des projets au titre du FEIS et modalités de demande de financementPlateforme de conseil en investissement< /a>: assistance technique aux promoteurs de projets et aux petites entreprisesPortail européen de projets d'investissement : service gratuit visant à mettre en correspondance les possibilités d'investissement et les investisseurs

La Sté Union européenne a publié ce contenu, le 12 janvier 2018, et est seule responsable des informations qui y sont renfermées.
Les contenus ont été diffusés par Public non remaniés et non révisés, le12 janvier 2018 12:10:01 UTC.

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
08:46FRANCE : la confiance des ménages s'améliore légèrement en avril
DJ
08:43AIR LIQUIDE : les changes ont pénalisé le chiffre d'affaires trimestriel
AW
08:22TECHNIPFMC versera un dividende trimestriel de 0,13 dollar par action
AO
08:16L'euro en repli face au dollar, pénalisé par la hausse des taux américains
AW
06:20Mercredi 25 avril 2018 - Service Basic d'AWP
AW
24/04Egypte-5 ans de prison pour l'ex-chef des services anticorruption
RE
24/04TUNISIE : L'UE se félicite de la Feuille de Route des Réformes Prioritaires
PU
24/04Berlin a abaissé sa prévision de croissance pour 2018 à 2,3%
RE
24/04L'euro remonte face au dollar, après un plus bas en sept semaines
AW
24/04Trump et Macron plaident pour un "nouvel" accord avec l'Iran
AW
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité