Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Veolia s'intéresse au démantèlement nucléaire en Allemagne

25/05/2014 | 13:55
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
VEOLIA S'INTÉRESSE AU DÉMANTÈLEMENT NUCLÉAIRE EN ALLEMAGNE

FRANCFORT (Reuters) - Veolia Environnement vise une partie du marché allemand du démantèlement de centrales nucléaires et a engagé dans ce but des discussions avec des partenaires potentiels, a déclaré le directeur général de sa filiale locale à l'hebdomadaire WirtschaftsWoche.

"Il existe un gros potentiel en Allemagne, c'est un marché qui porte en lui la promesse de décennies de travaux. Veolia peut apporter son savoir-faire en matière de gestion des déchets, des eaux usées et d'énergie", a dit Etienne Petit.

Neuf réacteurs nucléaires allemands sont encore en activité et doivent être fermés d'ici 2022. Huit autres ont été mis à l'arrêt depuis la catastrophe de Fukushima, au Japon, en mars 2011.

Les trois principaux producteurs allemands d'électricité, E.ON, RWE et EnBW, et la filiale allemande du suédois Vattenfall ont constitué des provisions d'environ 36 milliards d'euros pour couvrir les coûts du démantèlement de leurs centrales et de la gestion des déchets.

Etienne Petit a expliqué que Veolia avait entamé des discussions avec des partenaires potentiels sur ce marché, sans préciser de qui il s'agissait. Il a ajouté que le groupe français ne visait qu'une partie des activités de démantèlement.

"Il est clair que Veolia ne s'occupera pas du traitement de l'uranium du coeur des réacteurs. C'est un domaine spécialisé dans lequel les groupes nucléaires sont bien meilleurs", a-t-il dit.

"Nous avons d'autres atouts, comme la décontamination des eaux radioactives des circuits de refroidissement et secondaires", a-t-il poursuivi.

L'intégralité de l'interview doit être publiée lundi.

(Christoph Steitz; Marc Angrand pour le service français)


© Reuters 2014
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
E.ON SE -0.04%10.362 Cours en différé.14.36%
RWE AG -0.63%30.02 Cours en différé.-12.67%
TOKYO ELECTRIC POWER COMPANY HOLDINGS, INCORPORATED 0.31%325 Cours en clôture.19.49%
VEOLIA ENVIRONNEMENT 0.57%26.38 Cours en temps réel.31.08%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
14:02AFRIQUE DU SUD : livraison des premiers vaccins anti-covid "made in South Africa"
AW
13:48L'UE ouvre une enquête sur l'octroi de droits exclusifs à la Française des Jeux
AW
13:39Le dollar chute avant la réunion de la Fed, les crypto-monnaies bondissent
13:31Les Bourses européennes prudentes avant la Fed et de nouveaux résultats
AW
13:19La CE ouvre une enquête sur l'octroi de droits exclusifs à la FDJ
RE
12:15Le bitcoin bondit de 12% pour tester ses récents sommets
12:05La livre britannique profite d'une baisse inattendue des cas de Covid-19
AW
12:02Le bitcoin bondit avec l'intérêt des géants de la tech
AW
11:54Binance arrête les opérations de marge sur les crypto-monnaies contre la livre, le dollar australien et l'euro.
11:05PÉNURIE ET VARIANT DELTA : baisse du moral des entrepreneurs allemands
AW
Dernières actualités "Economie & Forex"