Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Viagogo, ou comment tirer profit de clients naïfs

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
19/02/2017 | 10:18

Berne (awp/ats) - Les réclamations contre Viagogo, une des plus grandes plateformes de vente de tickets de spectacles, sont en augmentation à la Fédération romande des consommateurs (FRC). Depuis janvier, elle en reçoit presque une par semaine. Le total dépasse déjà la moyenne annuelle de ces dernières années.

La magazine Bon à savoir évoquait lundi sur son site les prix astronomiques pratiqués par la "bourse aux billets", auxquels il faut ajouter des frais de réservations et d'envoi parfois exorbitants. "Réfléchissez à deux fois avant d'acheter des billets sur viagogo.ch", avertit le mensuel des consommateurs. Sur internet, les messages de clients lésés pullulent.

PARTENARIATS IMAGINAIRES

"Ça fait longtemps qu'on les connaît", déclare Valérie Muster, juriste à la FRC. "C'est la loi de l'offre et de la demande qui dicte les prix. Si un acheteur est prêt à payer... La pratique n'est pas illégale." Elle renvoie ainsi à la responsabilité du consommateur.

Et Mme Muster de confier: "En Suisse, on est un peu naïf". A voir les millions qu'empoche Viagogo en (re)vendant des billets bien au-delà de leur valeur faciale, il faut croire qu'à l'étranger aussi, on est un peu naïf.

Basée à Genève depuis 2012, la plateforme a ouvert à Londres en 2006, en tant qu'intermédiaire pour la vente de particulier à particulier. Mais elle a vite développé des partenariats avec de grands clubs de foot - c'est bon pour l'image - notamment Chelsea ou Schalke. Qui les ont ensuite rompus.

Viagogo se targue aussi de partenariats inexistants: son soi-disant accord avec le Bayer Leverkusen lui a valu un procès. Parmi ses partenaires imaginaires, on trouve des marques comme le PSG et Roland-Garros.

"IL NE RESTE PLUS QU'UN BILLET"

La plateforme assure ne pas être propriétaire des billets. Un reportage de Channel 4 montre pourtant qu'elle en achète parfois des milliers, avec autant d'astuce que d'opacité, directement auprès d'organisateurs. Faisant ainsi fondre les stocks.

Les fans s'empressent alors aux guichets, où ils attendent en vain. "Pour certains spectacles, les billets sont vite écoulés" explique Viagogo, non sans ironie, sur son site. Ne reste plus qu'à revendre les précieux sésames à des prix prohibitifs.

La billetterie de Paléo ouvre le 5 avril, mais le festival a déjà vendu un certain nombre d'abonnements. Prix officiel: 350 francs suisses. Or Viagogo les revend 527 francs suisses, sans compter les frais supplémentaires, à grand renfort d'incitations peu crédibles.

Et, chose étrange, lorsqu'on cherche à acheter un ticket, le site annonce "il ne reste plus qu'un billet", mais si l'on en veut deux, miraculeusement "il ne reste plus que deux billets". Quand on en demande trois, nouveau miracle: "Il ne reste plus que trois billets".

CLIENTS GRUGÉS CHAQUE JOUR

"Nous sommes chaque année confrontés au marché gris", déplore Michèle Müller, responsable du service de presse de Paléo. Le festival a tenté de négocier avec les principaux revendeurs, sans succès. Lorsqu'il a contacté Viagogo, "au lieu de retirer les billets de leur plateforme, ils nous ont demandé de leur en vendre. Nous avons évidemment refusé, il est hors de question de vendre des billets à ce type d'entreprise".

Le festival a pris des mesures pour combattre le marché secondaire. En plus d'une bourse aux billets, il réserve 1500 tickets à la vente le jour même des concerts. Des démarches ont également été entreprises auprès de Google pour que ces plateformes apparaissent plus loin dans les recherches.

"Même s'il est difficile d'endiguer le phénomène", constate Mme Müller, ces mesures ont permis de le faire diminuer. La situation demeure toutefois préoccupante et problématique, tant pour les festivaliers que pour l'image de Paléo. "Chaque jour, plusieurs clients sont grugés."

POUR CHANGER LA LOI

L'Association suisse des organisateurs de concerts, spectacles et festivals de musique (SMPA) fait du lobbying auprès des parlementaires. Mais la loi n'a pas changé: en juin 2016, suivant l'avis du Conseil fédéral, le National a rejeté la motion du député Sebastian Frehner (UDC/BS) visant à interdire que des billets soient revendus à un prix supérieur à celui fixé par l'organisateur.

La SMPA recommande de se procurer des billets uniquement auprès des vendeurs officiels autorisés par l'organisateur. Et de ne jamais en acheter avant le lancement de la prévente.

L'association fournit aussi une liste des plateformes qui ne sont pas des vendeurs officiels, mais des revendeurs ou bourses d'échange "où des professionnels et des privés spéculent". Y figurent les sociétés Alltickets, Viagogo, Onlineticketsshop, Worldticketshop, Vienna Ticketoffice, Ticketbande, Ebay et Ricardo.

ats/rp

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
23:49France-Des djihadistes présumés auraient envisagé d'agir le 17/11
RE
23:21Reprise des combats à Hodeïda, au Yémen
RE
22:40La Maison blanche rend son accréditation à CNN
RE
22:26Brexit-Le DUP manifeste sa grogne au Parlement britannique
RE
21:52Les USA renforcent leur frontière avec Tijuana
RE
21:43USA : les taux vont monter encore un peu (Fed de New York)
AW
21:25La production mondiale de vin légèrement revue à la baisse (OIV)
AW
21:07Les combats reprennent à Hodeïda, au Yémen
RE
21:07Les combats reprennent entre rebelles houthis et forces pro-gouvernementales à hodeïda, au yémen - habitants
RE
21:02Khashoggi-Paris va prendre des sanctions "très rapidement"-Le Drian
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité