Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Wall Street : la tendance bascule avec Rex Tillerson

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
13/03/2018 | 16:56
Attendue en hausse, la Bourse de New York évolue sur une note mitigée mardi suite au limogeage surprise de Rex Tillerson, le secrétaire d'Etat aux affaire étrangères, par Donald Trump.

En fin de matinée, le Dow Jones grappille encore 0,2% à 25.222,7 points, mais le Nasdaq a d'ores et déjà basculé dans le rouge, cédant 0,2% à 7569,2 points.

Les marchés affichaient pourtant une belle sérénité ce matin après la publication de l'inflation américaine, qui s'est avérée en tous points conforme aux attentes.

A en croire le Département du Travail, la hausse des prix à la consommation aux Etats-Unis s'est en effet quelque peu ralentie en février, notamment en raison du repli des prix liés à l'automobile et aux télécommunications.

Hors alimentation et énergie, l'indice des prix à la consommation a ainsi augmenté de 1,8% le mois dernier, comme lors des deux derniers mois.

Si les investisseurs ont bien accueilli ces chiffres, qui montrent une bonne maîtrise de l'inflation, ils réagissent plutôt mal au jeu de chaises musicales auquel se livre l'administration Trump.

Une semaine à peine après le départ de Gary Cohn, Donald Trump a limogé Rex Tillerson et nommé à sa place Mike Pompeo, le patron de la CIA, un partisan de la ligne dure et de la non-coopération avec l'Iran.

Au chapitre des valeurs, Nike avance de 0,2% à la faveur de commentaires optimistes de Credit Suisse.

Netflix perd 1,1% alors que les analystes de Citron Research recommandent de 'shorter' la valeur en raison des investissements disproportionnés du spécialiste de la vidéo à la demande dans ses contenus.

Amazon recule lui aussi (-0,2%) bien que Jefferies voie le géant du commerce en ligne bientôt atteindre le cap des 1000 milliards de dollars de capitalisation boursière. A titre de comparaison, sa valorisation avoisine aujourd'hui les 770 milliards.

Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Indices / Marchés"
18:55EUROPE : Les marchés européens minés par la guerre commerciale, tech et auto chutent
DJ
18:44EUROPE : Les Bourses européennes en forte baisse
AW
18:36CAC40 : décroche sous 5300, W-Street perd plus de 2%
CF
18:25Les valeurs à suivre demain à la Bourse de Paris - Mardi 26 juin 2018
AO
18:20BOURSE DE PARIS : Le conflit commercial fragilise une nouvelle fois la Bourse de Paris (-1,92%)
AW
18:16Bourse Zurich: le SMI repasse et finit sous les 8500 points
AW
18:09BOURSE DE LONDRES : La Bourse de Londres termine en forte baisse de 2,24%
AW
18:01POINT Marchés-Les tensions commerciales font à nouveau plonger les Bourses
RE
17:57La Bourse de Francfort plie sous le poids des menaces commerciales (Dax:-2,46%)
AW
17:51Décryptage du palmarès du CAC 40 à la clôture - Lundi 25 juin 2018 La plus forte baisse
AO
Dernières actualités "Indices / Marchés"
Publicité