Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésMarchésForexCryptomonnaiesMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Wall Street marque une pause dans l'attente de Jerome Powell

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
20/08/2019 | 15:43

New York (awp/afp) - Wall Street reculait mardi peu après l'ouverture, alors que les investisseurs faisaient preuve de prudence après la clôture en hausse de la veille et avant un discours du patron de la Banque centrale américaine (Fed) Jerome Powell en fin de semaine.

Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, perdait 0,22%, à 26.078,30 points, vers 14H30 GMT.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, lâchait 0,23%, à 7.984,66 points.

L'indice élargi S&P 500 concédait 0,36%, à 2.912,99 points.

La Bourse de New York avait clôturé en hausse lundi grâce à une accalmie sur le front commercial sino-américain, à la remontée des taux sur le marché obligataire et aux espoirs de mesures de soutien économique en Allemagne et en Chine.

Le Dow Jones avait pris 0,96% et le Nasdaq était monté de 1,35%.

Mais en l'absence d'indicateurs économiques majeurs mardi, les investisseurs restaient sur leur garde, alors que le marché s'est montré particulièrement volatile depuis le début du mois d'août.

Les principaux indices de la cotation new-yorkaise ont connu de brusques variations, à la hausse comme à la baisse, au gré des développements du conflit commercial qui oppose Washington à Pékin.

Les acteurs du marché pourront analyser mercredi et jeudi les compte-rendus concernant les dernières réunions de politique monétaire de la Fed et de la Banque Centrale Européenne (BCE).

Surtout, ils attendent un discours du président de la Fed, Jerome Powell, prévu vendredi, afin d'avoir de nouveaux indices sur la politique monétaire américaine.

La Fed pourrait décider de baisser ses taux directeurs avant la fin de l'année après avoir déjà diminué ces derniers d'un quart de point de pourcentage fin juillet pour la première fois depuis 2008.

La baisse des taux d'une banque centrale est généralement considérée comme une mesure visant à stimuler l'économie, dans l'anticipation d'un ralentissement de la croissance.

Home Depot progresse

De son côté, Donald Trump exerce une pression maximale sur l'institution en l'accusant sans cesse d'être responsable du ralentissement économique et en réclamant une baisse d'un point de pourcentage du taux directeur.

"Les marchés vont bien, mais ne sont pas en excellente forme. Il en va de même pour l'économie. Cela pourrait changer s'il n'y pas d'issue à la guerre commerciale", a estimé Art Hogan de National.

"Les nouvelles sur le front commercial ont été le principal moteur sur le marché des actions ce mois-ci et cela devrait continuer pendant un certain temps", a ajouté l'expert.

Sur le marché obligataire, le taux d'intérêt sur les bons du Trésor américains à dix ans s'affichait à 1,56%, en net repli par rapport à la veille.

Parmi les valeurs du jour, le titre de Home Depot progressait de 4,3%. L'enseigne américaine de bricolage et d'aménagement de la maison a revu en baisse ses prévisions de ventes pour 2019 mais pense pouvoir préserver ses profits, selon des résultats trimestriels publiés mardi.

L'enseigne de grande distribution Kohl's voyait son action perdre 5,1% malgré des résultats supérieurs aux attentes.

Le titre d'Apple gagnait 0,3%. Selon des informations de presse, le géant informatique devrait lancer sa plateforme de streaming, Apple TV +, en novembre, prévoyant d'investir 6 milliards de dollars pour la programmation initiale.

La marque à la pomme fera face à un environnement concurrentiel alors que Disney (-0,2%) doit lancer sa propre plateforme, Disney +, aux Etats-Unis et au Pays-Bas le 12 novembre. Netflix, un des autres principaux acteurs du marché, reculait de 3,2%.

dho/vog/alb

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
APPLE INC. -2.26%313.05 Cours en différé.6.61%
DJ INDUSTRIAL -0.78%28992.41 Cours en différé.2.39%
NASDAQ 100 -1.88%9446.687755 Cours en différé.10.25%
NASDAQ COMP. -1.79%9576.590101 Cours en différé.8.67%
NETFLIX, INC. -1.54%380.07 Cours en différé.19.29%
S&P 500 -1.05%3337.75 Cours en différé.4.41%
THE HOME DEPOT, INC. -0.68%245.34 Cours en différé.12.35%
WALT DISNEY COMPANY (THE) -1.00%138.97 Cours en différé.-2.95%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
21/02Wall Street finit la semaine sur un net recul
RE
21/02Wall Street : 3 sorcières ratées, coronavirus +ISM inquiètent
CF
21/02Wall Street rattrapée par les inquiétudes sur le coronavirus
AW
21/02Les actions plombées par des signes de ralentissement économique aux USA
RE
21/02CAC40 : fin de semaine laborieuse, W-Street perd sa sérénité
CF
21/02EUROPE : Les Bourses européennes refroidies par la propagation du coronavirus
AW
21/02Les valeurs à suivre lundi 24 février 2020 à la Bourse de Paris
AO
21/02Bourse Zurich: le SMI termine dans le rouge, après avoir tenté un rebond
AW
21/02BOURSE DE PARIS : Paris moins sereine face au coronavirus
AW
21/02BOURSE DE LONDRES : Londres rattrapée par ses craintes liées au coronavirus
AW
Dernières actualités "Marchés"