Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Washington se réserve un droit de sanction à l'avenir contre le prince saoudien

01/03/2021 | 23:30
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

WASHINGTON, 1er mars (Reuters) - La Maison blanche a fait savoir lundi que les Etats-Unis se réservaient le droit de sanctionner à l'avenir le prince héritier d'Arabie saoudite Mohamed ben Salman si cela s'avérait nécessaire.

"Bien entendu, nous nous réservons le droit de prendre toute mesure à tout instant et à notre manière", a déclaré la porte-parole de la Maison blanche, Jen Psaki.

"Historiquement, les Etats-Unis, par l'intermédiaire de ses présidents démocrates et républicains, n'ont généralement jamais sanctionné les chefs de gouvernement des pays avec lesquels nous entretenons des relations diplomatiques."

Dans un rapport déclassifié vendredi par la Maison blanche, la CIA a écrit que Mohamed ben Salman avait approuvé l'opération visant à capturer ou tuer le journaliste Jamal Khashoggi.

Les Etats-Unis, critiqués pour ne pas avoir pris de sanction contre le prince héritier, ont indiqué qu'ils se concentrerait sur le "comportement futur" de Riyad et qu'ils attendaient de l'Arabie saoudite qu'elle améliore son bilan en matière de droits de l'homme.

"Nous sommes très concentrés sur le comportement futur et c'est en partie la raison pour laquelle nous avons présenté cela non pas comme une rupture, mais comme un recalibrage" des relations américano-saoudiennes, a déclaré le porte-parole du département d'Etat américain Ned Price lors d'un point de presse. (Humeyra Pamuk, Doina Chiacu, Daphne Psaledakis et Simon Lewis, version française Matthieu Protard)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
03:21Xi Jinping prendra part au sommet sur le climat organisé par Biden
RE
03:14Zelenski propose à Poutine une rencontre dans l'est de l'Ukraine
RE
02:56Football-Le projet de Super Ligue mis à mal par le retrait des clubs anglais
RE
02:31USA-Un "géant pas en avant" avec le verdict du procès Chauvin, dit Biden
RE
02:13USA-Un jury de Minneapolis juge Derek Chauvin coupable du meurtre de George Floyd
RE
01:16USA-Le verdict dans le procès de Derek Chauvin est un pas en avant-Biden
RE
01:16Un tel verdict est beaucoup trop rare - biden
RE
01:16Le verdict dans le procès de derek chauvin est un pas en avant, dit le président américain joe biden
RE
01:09REACTIONS au verdict du procès de Derek Chauvin, reconnu coupable du meurtre de George Floyd
RE
00:47Egypte-Le bilan de l'accident de train de dimanche s'élève à 23 morts
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"