Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Washington va taxer pour 200 milliards de dollars de produits chinois de plus

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
5
0
11/07/2018 | 06:48
WASHINGTON VA TAXER POUR 200 MILLIARDS DE DOLLARS DE PRODUITS CHINOIS DE PLUS

WASHINGTON (Reuters) - Le gouvernement américain a publié une liste portant sur 200 milliards de dollars (170 milliards d'euros) de produits chinois supplémentaires qui seront assujettis à des droits de douane, faute d'avoir trouvé un accord avec la Chine, ont annoncé mardi soir des représentants de l'administration américaine.

Cette liste comprend une vaste gamme de produits dont des centaines de produits alimentaires, ainsi que le tabac, le charbon, les produits chimiques ou encore les composants électroniques.

Washington appliquera une taxe de 10% sur la nouvelle liste de produits chinois ciblés, a déclaré le délégué au Commerce, Robert Lighthizer.

"Pendant plus d'un an, l'administration Trump a fait preuve de patience en demandant à la Chine d'arrêter ses pratiques inéquitables, d'ouvrir ses marchés et de s'engager dans une véritable concurrence", a-t-il dit dans un communiqué.

"Plutôt que de répondre à nos préoccupations légitimes, la Chine a commencé à exercer des représailles contre les produits américains. Rien ne justifie une telle action".

Les Etats-Unis ont commencé à percevoir vendredi 25% de droits de douane sur 34 milliards de dollars (29 milliards d'euros) de marchandises chinoises importées. Pékin a répliqué au même moment et sur des montants identiques.

Donald Trump a averti qu'à terme, plus de 500 milliards de dollars (425 milliards d'euros) de produits chinois, soit la quasi-totalité des importations américaines en provenance de Chine, pourraient être taxées.

Les nouveaux droits de douane imposés par les Etats-Unis entreront en vigueur après une période de consultation publique de deux mois, a précisé un représentant de l'administration.

Ces nouveaux tarifs douaniers envisagés par Washington nuisent au système établi par l'Organisation mondiale du Commerce (OMC), a réagi le ministère chinois du Commerce.

La voie à emprunter pour les relations entre la Chine et les Etats-Unis est la coopération, a-t-il ajouté, précisant que Pékin continuerait à soutenir le multilatéralisme.

Le China Daily a estimé que Pékin n'avait pas d'autre choix que de tenir tête à Washington.

Il faut "combattre le feu par le feu", écrit le journal, publication officielle en lange anglaise. La Chine, poursuit-il, "doit riposter tout en prenant des mesures appropriées pour aider à minimiser les coûts pour les entreprises nationales et ouvrir davantage son économie aux investisseurs mondiaux".

Aux Etats-Unis, la décision de l'administration Trump a été critiquée notamment par la chambre du Commerce, qui avait soutenu la réforme fiscale voulue par Donald Trump.

"Imposer des taxes sur 200 milliards de dollars de produits chinois supplémentaires va provoquer une augmentation des coûts des biens de consommation pour les familles américaines, les fermiers, les travailleurs et les créateurs d'emplois", a déclaré une porte-parole de la chambre du Commerce.

"Cela va aussi provoquer des représailles avec des droits de douane qui vont davantage nuire aux travailleurs américains", a-t-elle ajouté.

(Ginger Gibson, David Shepardson et Eric Beech; Jean Terzian pour le service français)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
5
0
Réactions à cet article
Réagir
Publier
loader
iggy
Le 11/07/2018 à 16:23
arrow option
je suis ok sur la chine sandyves mais ils taxent le canada l europe .... bref partout c est pas la bonne solution
la chine vole les proprietes intell mais ca devrait etre nous tous contre eux pas us vs reste du monde car la chine va repliqué
au final le gain sera nulle a part entraver les echanges et surtout soit baisse des marges des ent ou hausse sur le prix des produits qui sera repercuté sur la croissance
visiblement le marché est aussi sur cette hypothese
trump se tire une balle dans le pied et le reste du monde avec lui
1
  
sandyves
Le 11/07/2018 à 11:33
arrow option
La Chine bussines n'existait pas lorsque l'OMC a été créé avec des règles strites en particulier sur les parités monétaires. La Chine ne les respecte pas. Trump veut sans doute renégocier les règles qui nuisent aux pays occidentaux et il a raison.. Il n'y aura pas d'autre moyens pour rééquilibrer les déficites de tous les pays signataires dont la France car la chine ne veut rien savoir et pour cause. Trump à raison et il est le seul à prendre ce risque.
1
  
1
benteo
Le 11/07/2018 à 15:43
arrow option
Tous les dictateurs avaient leurs partisans....même si souvent, ils l'ont regretté.
  
  
benteo
Le 11/07/2018 à 10:17
arrow option
Mais que font les Américains ? Il existe un truc qui s'appelle "Impeachment" aux USA. Ils voulaient l'appliquer à Clinton pour une "pipe". Et ils ne l'appliquent pas à celui qui est en train de détruire l'économie mondiale , et qui pourraient arriver à provoquer une guerre mondiale par "caprice".
1
  
Bounty26
Le 11/07/2018 à 10:01
arrow option
Donald tes chevilles "enflent"
2
  
Dernières actualités "Economie / Forex"
22/07France-Macron charge Benalla, mis en examen pour violences
RE
22/07France-Macron fustige Benalla et dit qu'il n'y aura pas d'impunité
RE
22/07France-Macron fustige Benalla et dit qu'il n'y aura pas d'impunité
RE
22/07Macron a dit qu'il ne pouvait laisser accréditer l'idée qu'un membre de son entourage pouvait être au-dessus des lois-source proche du chef de l'etat
RE
22/07LE PRÉSIDENT PARLERA QUAND IL LE JUGERA UTILE, IL ESTIME QU'IL Y A UNE FORME DE DÉCENCE À NE PAS PRENDRE LA PAROLE AU MOMENT OÙ SONT LANCÉES DES EnquêteS
RE
22/07Le chef de l'etat a demandé au secrétaire général de l'elysée de travailler à une réorganisation des services et du cabinet
RE
22/07France-macron estime qu'il y a eu une série de dysfonctionnements à l'élysée depuis le 1er mai, selon cette même source
RE
22/07France-emmanuel macron juge inacceptable le comportement d'alexandre benalla et affirme qu'il n'y aura pas d'impunité-source proche du chef de l'etat
RE
22/07Football-Özil quitte l'équipe d'Allemagne après la polémique Erdogan
RE
22/07France-Alexandre Benalla et quatre autres suspects mis en examen
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité