Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Zone euro: l'inflation s'accélère à 2% en mai, léger reflux du chômage

01/06/2021 | 12:05
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Bruxelles (awp/afp) - Le taux d'inflation de la zone euro a poursuivi sa hausse en mai, tirée par les prix de l'énergie, et a atteint 2% sur un an, la limite haute de l'objectif fixé par la Banque centrale européenne (BCE), tandis que le chômage a reflué à 8%, selon Eurostat.

La zone euro a enregistré le mois dernier son taux d'inflation le plus élevé depuis octobre 2018, quand elle avait atteint 2,3%, a précisé mardi l'Office européen des statistiques, dans un communiqué.

Après cinq mois en terrain négatif fin 2020, l'inflation est revenue en terrain positif depuis janvier et a continuellement progressé depuis.

La hausse a été portée en mai essentiellement par la flambée des prix de l'énergie qui a atteint 13,1% sur un an, après 10,4% en avril, tandis que l'activité économique s'est redressée ces dernières semaines grâce à une levée progressive des restrictions liées à la pandémie de Covid.

Sur un an, les prix des services ont toutefois seulement progressé de 1,1% le mois dernier (+0,9% en avril), ceux des biens industriels hors énergie de 0,7% (+0,4% en avril), et ceux de l'alimentation, alcool et tabac de 0,6% (comme en avril).

La BCE se fixe pour objectif une inflation "proche mais inférieure à 2%" dans la zone euro. La récente hausse des prix a créé de l'inquiétude sur les marchés financiers où des investisseurs redoutent une remontée des taux d'intérêt.

La BCE juge toutefois que la hausse actuelle des prix est temporaire et n'entend pas pour l'instant resserrer sa politique monétaire accommodante. Elle attendra pour cela un retour durable de l'inflation dans le sillage d'une conjoncture économique robuste.

Or celle-ci reste fragile, comme en témoigne le chômage qui ne reflue que lentement en Europe, après avoir nettement progressé pendant plus d'une année de pandémie.

Le taux de chômage de la zone euro a légèrement reculé en avril, touchant 8% de la population active, après 8,1% en mars, mais il reste en hausse de 0,7 point sur un an, selon Eurostat.

Pour l'ensemble des 27 pays de l'Union européenne, le taux de chômage s'est élevé à 7,3% en avril (inchangé par rapport à mars, +0,6 point sur un an).

Le taux de chômage des jeunes (moins de 25 ans) est même resté stable sur un mois en avril à 17,2%. Il atteignait 16,4% en avril 2020.

Eurostat estime qu'en avril, 15,38 millions d'hommes et de femmes étaient au chômage dans l'UE.

afp/al


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
00:57Coronavirus/Australie-Réouverture des classes et restrictions assouplies à Sydney
RE
00:23GB-Une nouvelle centrale nucléaire pour contribuer à l'objectif zéro émission-presse
RE
00:09L'australien Aristocrat Leisure rachète le britannique Playtech pour 2,9 milliards de dollars.
ZR
17/10Un juge américain rejette une action de GM contre Fiat Chrysler
RE
17/10Biélorussie-L'ambassadeur de France part à la demande de Minsk-AFP
RE
17/10Biélorussie-L'ambassadeur de France part à la demande de Minsk-AFP
RE
17/10Hongrie-L'opposition désigne un candidat surprise pour défier Orban
RE
17/10CHINA EVERGRANDE : Chine-La banque centrale évoque la "mauvaise gestion" d'entreprises
RE
17/10Côte d'Ivoire-L'ex-président Laurent Gbagbo lance un nouveau parti
RE
17/10La france annonce 3.778 nouveaux cas de coronavirus
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"