RUBIS : au plus haut après une acquisition majeure à Madagascar

21/07/2017 | 10:41


(AOF) - Rubis a plus que jamais de l’essence dans le moteur ! Le distributeur de produits pétroliers (+3,75% à 108 euros) a pris la tête du SBF120 et atteint un nouveau record de 109,15 euros. Les investisseurs saluent la nouvelle acquisition stratégique du groupe français à Madagascar. Rubis a racheté Galana, le premier distributeur de produits pétroliers du pays avec une part de marché de 30%.

Ce groupe familial distribue 260 000 m3 de produits commercialisés sur un réseau diversifié comprenant des stations services, une activité commerciale (B to B) et de distribution de GPL et lubrifiants. Le groupe dispose par ailleurs de l'unique centre de stockage d'importation de l'île avec un accès maritime dédié permettant de sécuriser ses approvisionnements.

Galana a généré en 2016 un chiffre d'affaires de 215 millions de dollars, ce qui représente un apport de chiffre d'affaires de plus de 6% pour Rubis et d'environ 8% en volume.

Gilbert Dupont a relevé son objectif de cours de 120 à 127,2 euros sur le titre et l'a confirmé au sein de sa liste de valeurs favorites.

Le broker observe que, conformément au track-record du groupe en matière d'acquisitions, cette opération s'inscrit parfaitement dans les standards du groupe. Ce dernier acquiert en effet des parts de marché solides de 30% dont 25% en retail derrière Jovenah (28%) et devant Total (25%) et Vitol (22%).

Par ailleurs, le marché de Galana est dynamique avec des volumes en progression de 3 à 4% par an grâce à un courant démographique favorable et augmentation de la demande de la part des secteurs miniers et de production d'électricité. Sur ce marché, Galana affiche une progression de 6 à 7% par an témoignant de prises de PDM.

Rubis s'offre de plus la maîtrise des outils d'importation, et le tout avec un prix d'acquisition de 5 à 6 fois l'Ebitda et de 9 à 10 fois le résultat net.

Le courtier assure que l'intérêt stratégique est réel pour le groupe déjà présent à Madagascar dans la distribution de GPL et à la Réunion depuis le rachat de la SRPP en février 2015. L'opération lui permet notamment d'élargir ses débouchés en s'adressant à la distribution de produits pétroliers et profiter d'une massification de ses approvisionnements grâce à des positions commerciales sensiblement renforcées sur la zone de l'Océan Indien (doublement des volumes).

Sur la base d'un chiffre d'affaires de 215 millions de dollars (190 millions d'euros), un résultat net de 21 millions d'euros, un prix d'acquisition estimé à près de 200 millions d'euros, financé par dette, cette opération apporterait un résultat net de 18 millions d'euros, soit une relution en année pleine de 7,5% qui devrait être amplifiée à plus de 8% par les synergies dégagées au niveau approvisionnement, a calculé Gilbert Dupont.

Une analyse partagée par Oddo BHF. Le broker a "bien évidement" réitéré sa recommandation à l'Achat avec un objectif de cours relevé de 120 à 125 euros. Le titre ait partie de la sélection Oddo Midcap pour le second semestre (confiance dans la croissance organique, poursuite des opérations de croissance externe et grande solidité du modèle économique).



Copyright 2017 AOF
Tous droits de reproduction et de représentation réservés (Avertissement légal)
Copyright 2018 © AOF

Actualités Bourse