Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Analyses  >  Briefings quotidiens  >  Morning Meeting

Analyses : Briefings quotidiens

Tous les articlesDécryptagesIndicesTrading ActionsProduits DérivésMatières PremièresDevisesBriefings quotidiensInterviews 
Clôture de TokyoMorning MeetingBriefing de midiPré-ouverture de WallstreetClôture de la Bourse de ParisClôture de Wallstreet

ANALYSE DU CAC 40 À COURT TERME

23/10/2019 | 08:03
En baisse avec Wall-Street et le nouveau revers du Brexit
CAC 40

Après avoir perdu près de 0.7% hier en début de matinée puis être repassé dans le vert à l’heure du déjeuner, l’indice parisien a ensuite fait du surplace pendant 5 heures pour finalement clôturer en timide hausse de 0.17% à 5657 points, avec une volatilité particulièrement faible. Les statistiques américaines mitigées sont restées dans impact. Les ventes de logements existants sont ressorties à 5.38M contre 5.45M attendu mais l’indice manufacturier de Richmond a dépassé les attentes (8 contre -7 anticipé).

Les opérateurs ont ainsi limité les initiatives, partagés entre les annonces encourageantes au sujet du commerce, les publications de sociétés mitigées et les incertitudes liées au Brexit, avec les 2 vote de la Chambre de communes qui étaient attendues dans la soirée.

Aux Etats-Unis, les indices évoluaient en ordre dispersé à la cloche parisienne, avec une hausse de 0.15% pour le Dow Jones et le S&P500 alors que le Nasdaq100 reculait symétriquement de 0.15%. En deuxième partie de séance, ces derniers ont accentué leurs pertes alors que Boris Johnson a obtenu le vote de principe de l'accord mais son calendrier d'adoption du Brexit avant le 31/10 a été rejeté. La date-butoir ne semble pouvoir être respectée, ravivant les incertitudes.
A la 
clôture, le Dow Jones, le S&P 500 et le Nasdaq100 enregistraient des pertes respectives de 0.15%, 0.35% et 0.83%.

Ce matin, l’indice parisien est attendu en baisse de 0.65% dans les premiers échanges, réagissance également aux mauvaises publications américaines (Hasbro, Texas Instruments, UPS, McDonald's...

D’un point de vue graphique, notre opinion demeure inchangée. Nous maintenons un biais baissier sous les 5673 points, avec les 5600 points comme premier objectif. Sous ce niveau, il faudrait s'attendre à une poursuite des dégagements en direction des 5530 points principalement.

Négative sous les 5673 avec comme objectif 5600.
Laurent Polsinelli / Copyright (c) 2019 Zonebourse.com

LA CLÔTURE À TOKYO

23/10/2019 | 08:39
Tokyo finit en légère hausse
NIKKEI 225
La Bourse de Tokyo a fini mercredi en légère hausse malgré le recul des valeurs technologiques au lendemain de résultats décevants publiés par l'américain Texas Instruments.L'indice Nikkei a gagné 0,34% à 22.625,38 points et le Topix, plus large, a pris 0,59% à 1.638,14 points.

Les marchés japonais étaient fermés mardi pour les cérémonies d'intronisation formelle de l'empereur Naruhito.


(Service Marchés)

LA CLÔTURE À WALL STREET

23/10/2019 | 08:39
Marque peu le coup après revers pour B.Johnson
DOW JONES
NASDAQ
En découvrant le résultat des votes du Parlement britannique -qui constituent un revers de plus pour Boris Johnson, Wall Street a reperdu un peu d'altitude en fin de séance et les 3 indices US ont basculé dans le rouge: -0,15% pour le Dow Jones, -0,36% pour le S&P500 et -0,72% pour le Nasdaq.
Seul le Russel-2000 surnage avec un très symbolique +0,05%.
Si Boris Johnson obtient la validation du WAB (Withdrawal Agreement Bill, ou vote de principe), il subit en revanche un gros revers -mais qui n'est pas une surprise- avec le rejet de son calendrier d'adoption du Brexit avant le 31/10.
Tous sortes de rebondissements sont encore possibles : reprise des débats après examen détaillé du projet de Brexit (exige que B.Johnson demande un report de la deadline du 31 octobre, ce qu'il a toujours refusé), retrait du projet de Brexit, élections législatives (que B.Johnson pourrait remporter et qui lui offrirait enfin une majorité), revote populaire -indirect- pour contre le Brexit pour savoir si les électeurs approuvent l'actuel projet du 'WAB'.
Le seul 'chiffre US du jour' (publié par la NAR) n'a pas provoqué pas de réaction décelable à Wall Street, bien que ce soit une franche déception puisque les reventes de logements chutent de -2,2% contre -0,7% attendu... mais ce serait dû à une baisse du stock de logements à vendre, et non pas à un manque d'acheteurs.
En ce qui concerne les relations avec la Chine, Wells Fargo mentionne que ' le Président Trump a réaffirmé les progrès des négociations, tandis que son conseiller économique Larry Kudlow a indiqué que les taxes de décembre pourraient être retirées si les discussions continuent d'avancer '.

Les publications de résultats s'enchaînent outre Atlantique et soufflent le chaud et le froid: le froid avec UPS qui perd -2% (chiffre d'affaire décevant qui occulte la hausse de 16 du bénéfice), le chaud avec Procter & Gamble (+2,7%) qui bat le consensus avec 1,37$ de bénéfice par titre contre 1,24 anticipé, le chiffre d'affaire étant également meilleur qu'attendu avec 17,8Mds$ contre 17,42$ prévus.

Le 'titre du jour' sera certainement Biogen qui s'envolait de +26% (et même jusqu'à +39% peu après l'ouverture) après que l'entreprise ait soumis une nouvelle demande d'approbation auprès de la FDA pour son médicament contre alzheimer (l'Aducanumab), après un 1er échec au mois de mars (qui avait coûté -30% au titre).
McDonald's (-5%) rate ses objectifs, mais invoque un changement de méthodes comptables: le chiffre d'affaire progresse de 4,9% au troisième trimestre, déjouant un consensus de 5,4%. Le bénéfice par action ressort à 2,11$ contre 2,21$ anticipé.
Le Dow Jones a été plombé par la chute de 'Travellers' (-8%) qui entrainait dans son sillage Mastercard avec -4,5%.

Le Nasdaq a été plombé par les replis de Cadence -5,7%, Netflix -4,1%, Paypal -4%, Facebook -3,9%, Fiserv -3,5%, Verisign -3,1%, JD.Com -2,5%...

Bonne tenue globale des pétrolières avec Noble +3,2%, Occidental +3,5%, Nal Oilwell +3,8% et le géant Schlumberger +3,7%.

Under Armour a bondi de +6% sur l'annonce de la démission de son patron Kevin Plank.
Dans le même temps, Mile Parker démissionne de la tête du groupe Nike.
Peu après la clôture, lourde chute de Texas Instruments (-10%) qui rate ses objectifs de chiffre d'affaire.


STATISTIQUES ÉCONOMIQUES DU JOUR

Heure Pays Statistique Impact* Attendu Précédent
16:00 EUR Confiance des consommateurs Faible -7 -7
16:30 USA Stocks de pétrole brut Faible 2.5M 9.3M
* Impact attendu sur le marché suite à la publication de la statistique.

VALEURS À SUIVRE

CASINO GUICHARD-PERRACHON

Le Groupe Casino a annoncé négocier actuellement l’extension de l’intégralité de ses lignes confirmées en France et annonce par ailleurs son intention de lever des nouveaux financements, pour un montant cible de 1,5 milliard d'euros, afin de refinancer une partie de sa dette existante. Dans le cadre de ces opérations, le Groupe octroierait des sûretés sur ses principaux actifs.

"Les deu ... Lire plusx volets de ce projet permettront au Groupe d'améliorer significativement sa liquidité et d'accroître la maturité moyenne de sa dette en France. Ce renforcement de la structure financière permettra au Groupe de se concentrer pleinement sur l'atteinte de ses objectifs opérationnels, financiers et stratégiques ainsi que sur l'exécution de son plan de cession d'actifs", précise le distributeur dans un communiqué.

Ainsi, le Groupe confirme qu'il vise d'atteindre une dette nette en France à fin 2020 inférieure à 1,5 milliard d'euros et de la maintenir durablement sous ce niveau.



SÉCHÉ ENVIRONNEMENT

Le chiffre d’affaires contributif neuf mois de Séché Environnement a atteint 498,3 millions d’euros, affichant une hausse de 19,9 %. La période enregistre un effet de périmètre de 71,7 millions d’euros, résultant de l’intégration à compter du 1er janvier 2019, de Interwaste (+47,3 millions d’euros) et de Kanay (+2 millions d’euros), et à compter du 1er avril 2019, de Mecomer (+22,4 millions d’euro ... Lire pluss). A périmètre et changes constants, le chiffre d’affaires contributif s’inscrit en hausse de 2,6 %.

Le spécialiste de la valorisation et du traitement des déchets se dit conforté dans ses perspectives d'activité pour 2019. En France, il anticipé "une croissance de qualité au regard d'un exercice 2018 particulièrement porteur". A l'International, à périmètre constant, Séché Environnement prévoit la poursuite de la dynamique de ses plateformes de croissance en Europe (Mecomer, Solarca) et en Amérique Latine malgré les incertitudes politiques.

Il précise que l'accident industriel survenu le 26 septembre à l'usine Lubrizol à Rouen a affecté deux de ses installations: une plateforme de tri et de regroupement de déchets dangereux et un incinérateur de déchets dangereux. Dès la survenance de l'incendie, ces 2 installations ont été arrêtées et les flux de déchets ont été réorientés vers d'autres sites.

A ce jour, la plateforme de tri et de regroupement a repris ses activités ; la date de redémarrage de l'incinérateur n'est pas encore connue. Cet incinérateur a réalisé un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 7 millions d'euros en 2018.

Séché Environnement entend obtenir de ses assurances et de la partie responsable du sinistre l'indemnisation des dommages causés par ce préjudice.



CARREFOUR

Carrefour a dégagé au troisième trimestre, un chiffre d’affaires (pre-IAS 29) de 20,199 milliards d’euros, en croissance de 2,3% à magasins comparables. Les ventes en France sont légère baisse sur la période (-0,9% en comparable), compte-tenu du fort historique selon le groupe (au troisième trimestre 2018, la hausse était de 1,6%), mais aussi de la réduction de l’intensité promotionnelle et d’inve ... Lire plusstissements prix, notamment en hypermarché.

En Europe (+0,4% en comparable), l'amélioration séquentielle se confirme avec la meilleure croissance comparable réalisée depuis l'annonce du plan Carrefour 2022, et la dynamique commerciale continue en Amérique latine (+12,8%).

"Le Groupe est très satisfait de la dynamique de transformation enregistrée au cours de ce 3ème trimestre et plus largement depuis le lancement du plan Carrefour 2022. Cette solide dynamique et les premiers résultats renforcent la confiance dans la stratégie poursuivie", a expliqué distributeur.

Ainsi, Carrefour réaffirme ses ambitions et confirme les objectifs financiers du plan Carrefour 2022, à savoir ; un plan d'économies de 2,6 milliards d'euros en année pleine à horizon 2020 ; 4,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires e-commerce alimentaire en 2022 ; 4,8 milliards d'euros de chiffre d'affaires en produits bio en 2022 ; l'objectif de cession de 500 millions d'euros d'actifs immobiliers non stratégiques d'ici 2020 a été atteint en octobre 2019. 

Le groupe a par ailleurs confirmé ses objectifs opérationnels. 



AGENDA DU JOUR


HeureValeurType d'événement
22h09 Microsoft Corporation Q1 2020 Publication de résultats
The Boeing Company Q3 2019 Publication de résultats
Agricultural Bank of China Ltd Q3 2019 Publication de résultats
22h15 PayPal Holdings, Inc. Q3 2019 Publication de résultats
Thermo Fisher Scientific Inc. Q3 2019 Publication de résultats
12h25 Eli Lilly And Co Q3 2019 Publication de résultats
12h30 Caterpillar Inc. Q3 2019 Publication de résultats
12h00 Anthem, Inc. Q3 2019 Publication de résultats
Heineken N.V. Q3 2019 Publication évolution de l'activité - Trading Update
Daimler AG Q3 2019 Publication de résultats
Boston Scientific Corporation Q3 2019 Publication de résultats
General Dynamics Corporation Q3 2019 Publication de résultats
Wal-Mart de México, S.A.B. de C.V. Q3 2019 Publication de résultats
14h00 Norfolk Southern Corporation Q3 2019 Publication de résultats
Waste Management, Inc. Q3 2019 Publication de résultats
22h15 Edwards Lifesciences Corporation Q3 2019 Publication de résultats
Tesla, Inc. Q3 2019 Publication de résultats
Las Vegas Sands Corp. Q3 2019 Publication de résultats
ServiceNow, Inc. Q3 2019 Publication de résultats
07h00 ABB Ltd Q3 2019 Publication de résultats

Avertissement : Les informations, graphiques, chiffres, opinions ou commentaires mis à disposition par SURPERFORMANCE SAS s'adressent à des investisseurs disposant des connaissances et expériences nécessaires pour comprendre et apprécier les informations développées. Ces informations sont données à titre informatif et ne représentent en aucun cas une obligation d'investissement ni une offre ou sollicitation d'acquérir ou de vendre des produits ou services financiers. Elles ne constituent par ailleurs pas un conseil en investissement.
L'investisseur est seul responsable de l'utilisation de l'information fournie, sans recours contre SURPERFORMANCE SAS, qui n'est pas responsable en cas d'erreur, d'omission, d'investissement inopportun ou d'évolution du marché défavorable aux opérations réalisées.