Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Analyses  >  Briefings quotidiens  >  Morning Meeting

Analyses : Briefings quotidiens

Tous les articlesDécryptagesIndicesTrading ActionsProduits DérivésMatières PremièresDevisesBriefings quotidiensInterviews 
Clôture de TokyoMorning MeetingBriefing de midiPré-ouverture de WallstreetClôture de la Bourse de ParisClôture de Wallstreet

ANALYSE DU CAC 40 À COURT TERME

17/01/2020 | 08:05
En hausse après la cascade de records US
CAC 40

La bourse de Paris a une fois de plus clôturé sans réelle tendance hier, en hausse de 0.11% à 6039 points, malgré la bonne orientation de Wall-Street et des statistiques américaines meilleures que prévu (inscriptions hebdomadaires au chômage à 204K, indice Philly Fed à 17 et stocks des entreprises en baisse de 0.2%).

Aux Etats-Unis, c'est une nouvelle pluie de records après la signature de l'accord commercial et des résultats d'entreprises salués, à l'image de Morgan Stanley (+6.6%).
Le Dow Jones a gagné 0.92% à 29298 points, le S&P500 s'est adjugé 0.84% à 3317 points et le Nasdaq100 0.99%.

Aujourd'hui, le CAC40 devrait ainsi ouvrir en hausse de 0.2%.
Graphiquement, la configuration demeure inchangée. A court terme, on attendra la sortie des 6007/6071 points pour agir dans un sens comme dans l'autre.

En surveillance. Surveiller la sortie du range 6007 / 6071.
Laurent Polsinelli / Copyright (c) 2020 Zonebourse.com

LA CLÔTURE À TOKYO

17/01/2020 | 08:41
Le Nikkei à Tokyo finit en hausse de 0,45%
NIKKEI 225
La Bourse de Tokyo a fini en hausse vendredi, portée par les records à Wall Street la veille, des statistiques chinoises encourageantes et le repli du yen. L'indice Nikkei a gagné 0,45% à 24.041,26 points et a touché en séance un plus haut de 15 mois. Le Topix, plus large, a pris 0,36% à 1.734,93 points.

Les statistiques chinoises, bien que modérées sur l'année, montrent une progression du produit intérieur brut conforme aux attentes au quatrième trimestre, une accélération inattendue de la production industrielle et une progression solide des ventes au détail sur un an en décembre, suggérant que la deuxième plus grande économie mondiale a terminé 2019 sur une note plus positive.
La devise japonaise s'échange à 110,2 yens pour un dollar et a atteint en cours de séance un plus bas de huit mois, une aubaine pour les valeurs exportatrices.

(Ces données sont susceptibles de varier encore légèrement).

(Laetitia Volga, édité par Henri-Pierre André)

LA CLÔTURE À WALL STREET

17/01/2020 | 08:41
A Wall Street, Dow Jones, Nasdaq et S&P 500 grimpent à des records
DOW JONES
NASDAQ
New York La Bourse de New York a atteint de nouveaux records jeudi, galvanisée par des avancées sur le front commercial, des indicateurs américains de bonne tenue et les résultats solides de Morgan Stanley.
Son indice vedette, le Dow Jones, s'est apprécié de 0,92% pour finir à 29.297,64 points.
Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a gagné 1,06% pour clôturer à 9.357,13 points et le S&P 500, qui représente les 500 plus grandes entreprises de Wall Street, a pris 0,84% pour terminer à 3.316,81 points.
Les investisseurs avaient déjà chaudement salué mercredi l'accord préliminaire signé à la Maison Blanche entre Washington et Pékin, qui vise à rééquilibrer le commerce entre les deux grandes puissances économiques.
Et jeudi, le Congrès américain a définitivement ratifié le nouvel accord de libre-échange liant Etats-Unis, Mexique et Canada (AEUMC).
"Les nombreuses incertitudes qui planaient sur le marché l'année dernière se sont dans leur ensemble dissipées", remarque Maris Ogg de Tower Bridge Advisors.
Outre le fait que les accords commerciaux ont bien été signés, rendant plus difficile tout retour en arrière, "les données économiques en Europe semblent s'améliorer un peu et les politiques monétaires des Banques centrales européenne et chinoise semblent commencer à porter leurs fruits", souligne-t-elle.
"Il faut attendre de voir ce que vont donner l'ensemble des résultats d'entreprises du quatrième trimestre mais on a probablement dépassé le pire du petit ralentissement qu'on a rencontré l'année dernière et le marché pousse un soupir collectif de soulagement", avance Mme Ogg.
Les statistiques du jour sur l'économie américaine étaient à cet égard solides.
Les ventes au détail aux Etats-Unis ont notamment progressé de 0,3% en décembre par rapport au mois précédent, et ce malgré une faible progression des salaires.
Les demandes hebdomadaires d'allocations chômage aux Etats-Unis ont, pour leur part, baissé plus que prévu tandis que l'activité manufacturière dans la région de Philadelphie a fortement accéléré en janvier.
Alphabet à 1.000 milliards
Autre nouvelle encourageante jeudi: Morgan Stanley a clôturé sur une note positive la saison des résultats 2019 des grandes banques américaines, en dégageant un bénéfice et un chiffre d'affaires record. Son titre a bondi de 6,60%.
Entraînées par l'optimisme ambiant, les valeurs technologiques ont particulièrement progressé, à l'instar de la maison mère de Google, Alphabet, qui a pour la première fois dépassé le seuil symbolique des 1.000 milliards de dollars de valorisation en Bourse.
Le géant technologique californien, dont l'action a terminé en hausse de 0,76%, rejoint ainsi le club restreint des entreprises ayant déjà atteint ce cap, qui compte Apple, Microsoft et Amazon.
Le ratio comparant le prix des actions des entreprises du S&P 500 à leurs bénéfices est désormais "en haut de la fourchette qu'on peut considérer comme normale et cela peut devenir un peu inquiétant", souligne Mme Ogg. Mais "le marché ne s'effondre généralement pas à cause des valorisations trop élevées, sauf si elles sont extrêmes", ajoute-t-elle. "Il faut des déséquilibres économiques comme un fort ralentissement ou une récession, ce qui n'est pas le cas pour le moment."
Parmi les autres valeurs du jour, le producteur d'aluminium et de bauxite américain Alcoa a chuté de 11,89%. Le groupe a encore creusé ses pertes au quatrième trimestre 2019, Alcoa ayant perdu 303 millions de dollars sur la période. L'entreprise a aussi souligné s'attendre à un surplus d'aluminium en 2020 sur le marché mondial.
American Outdoor Brands, la maison mère du fabricant d'armes Smith & Wesson, s'est apprécié de 0,31% après avoir annoncé le départ de son directeur général. Le conseil d'administration a estimé que James Debney "s'était livré à une conduite contraire à une des règles, non-financières, de l'entreprise", sans donner plus de précisions.
Le transporteur XPO-Logistics s'est envolé de 15,13% après avoir lancé une revue stratégique de ses activités explorant la possible vente ou scission d'une ou plusieurs de ses activités.
Sur le marché obligataire, le taux sur la dette à 10 ans des Etats-Unis montait à 1,807%, contre 1,783% mercredi à la clôture. afp/rp


STATISTIQUES ÉCONOMIQUES DU JOUR

Heure Pays Statistique Impact* Attendu Précédent
10:00 EUR Niveau des comptes courants Faible 34.3B 32.4B
10:30 GB Ventes au détail Fort 0.5% -0.6%
11:00 EUR Prix à la consommation Faible 1.3% 1%
11:00 EUR Prix à la consommation core Faible 1.3% 1.3%
14:30 USA Permis de construire Moyen 1.47M 1.48M
15:15 USA Production industrielle Faible 0.0% 1.1%
16:00 USA Indice de confiance du Michigan Moyen 99.3 99.2
* Impact attendu sur le marché suite à la publication de la statistique.

VALEURS À SUIVRE

TECHNIPFMC

TechnipFMC a confirmé que la transaction prévue de séparation en deux sociétés, TechnipFMC et Technip Energies, est en bonne voie pour être finalisée au premier semestre 2020. La société anticipe une conclusion de la transaction au deuxième trimestre 2020 et prévoit de tenir à Paris un évènement investisseurs « Capital Markets » pour Technip Energies avant la finalisation de la scission.

... Lire plus
>La société a également annoncé que le prospectus de scission de Technip Energies inclura désormais les états financiers pour Technip Energies, audités selon les normes IFRS pour chacun des exercices terminés le 31 décembre de 2016 à 2019.

Afin de fournir des états financiers pour l'année 2019, permettre une meilleure clarté dans la lecture de la récente performance historique, la société prévoit la publication de son prospectus après le dépôt de ses documents annuels.

En plus de l'approbation du E .U. Prospectus par l'Autorité Néerlandaise des Marchés Financiers (AFM), la finalisation de la transaction dépendra des conditions générales de marché, des approbations réglementaires et l'autorisation définitive du Conseil d'administration.



FNAC DARTY

Le groupe Fnac-Darty a publié une estimation de ses résultats pour l'année 2019. Le chiffre d’affaires serait de 7,34 milliards d’euros, soit une croissance de 0,7 % à périmètre comparable. Le taux de marge brute atteindrait 30,4 %, en retrait de 20 points de base par rapport à 2018. Le résultat opérationnel courant est estimé à 293 millions d’euros et intègrerait une contribution des sociétés acq ... Lire plusuises pour environ 20 millions. La marge opérationnelle courante des activités poursuivies atteindrait ainsi 4 %. Enfin, le Free Cash Flow est attendu en croissance à 170 millions d’euros.

Le distributeur explique avoir subi les effets néfastes des mouvements sociaux en France, qui ont généré une perte de chiffre d'affaires d'environ -70 millions sur les ventes de Noël.

Pour 2020, Fnac-Darty vise une légère croissance du chiffre d'affaires et du résultat opérationnel courant supérieure au marché, ainsi qu'une marge opérationnelle courante de 4,5 % à 5 %, tout en restant focalisé sur la maîtrise des coûts.

Le groupe a également décidé de lancer un processus actif de recherche de partenaire pour ses activités aux Pays-Bas, afin de permettre à sa filiale néerlandaise BCC de mieux saisir les opportunités de ses marchés.

Enrique Martinez, directeur général de Fnac Darty, a déclaré : "Pour la deuxième année consécutive, le commerce en France est impacté par des mouvements sociaux au mois de décembre, période la plus critique pour notre secteur. En 2019, ces événements auront un impact matériel sur les performances du Groupe".

"Toutefois, grâce à notre agilité et à la maîtrise de nos coûts, notre marge opérationnelle courante devrait bien résister et atteindrait 4%, en 2019 sur la base de nos dernières estimations. J'ai, par ailleurs, décidé d'engager un processus de recherche de partenaire pour notre filiale néerlandaise BCC. En 2020, dans un contexte de marché toujours incertain, nous viserions une légère croissance de notre chiffre d'affaires et de notre résultat opérationnel courant".

"Enfin, les atouts uniques de Fnac Darty, sa plateforme omnicanale, ses offres de produits et services et la qualité de ses équipes, devraient permettre d'atteindre à moyen terme une croissance du chiffre d'affaires supérieure au marché et une marge opérationnelle courante de 4,5 % à 5 %".



CASINO GUICHARD-PERRACHON

Casino a publié un chiffre d'affaires de 34,6 milliards d'euros pour l'année 2019, soit une croissance de 4,2% en organique et de 2,2% à périmètre comparable. Au quatrième trimestre, il était de 9,2 milliards, en croissance de 1,6% en comparable. La France reste stable, alors que l'Amérique Latine croît de 9,2%. Toutefois, au dernier trimestre 2019 et début 2020, le distributeur se réjouit de l’ac ... Lire pluscroissement du trafic clients grâce au déploiement de ses magasins autonomes. Le bio et le e-commerce alimentaire se portent bien également, en hausse de 5,9% et 9,6% respectivement.

La croissance du résultat opérationnel courant sur le périmètre France Retail hors immobilier est estimée à 5%. Sur cette base, la marge opérationnelle de distribution s'établirait à 3,1%, en progression de 20 points de base par rapport à 2018.

En raison du processus de cession en cours, Leader Price est classé en activité abandonnée et ne figure plus dans le chiffre d'affaires consolidé du groupe en 2019, et l'année 2018 a été retraitée en conséquence.



VIRBAC

Virbac a réalisé jeudi soir son point d’activité au titre du quatrième trimestre 2019. Ainsi, le laboratoire dédié à la santé animale a publié un chiffre d’affaires de 240,9 millions d’euros sur la période, en progression de +2,7 % à taux réels et de +1,6 % hors effet favorable des taux de change. Le groupe signe ainsi le neuvième trimestre consécutif de croissance à taux constants.

La c ... Lire plusroissance du trimestre est tirée essentiellement par l'Europe et l'Amérique latine qui bénéficient de l'impact positif d'une activité soutenue en France, dans les pays d'Europe du Nord, au Brésil et au Mexique.

Les États-Unis sont en retrait sur le trimestre en ventes ex-Virbac, après une croissance exceptionnellement élevée au troisième trimestre. De son côté, l'Asie-Pacifique est en décroissance sur le dernier trimestre 2019 en comparaison de la même période de 2018, notamment du fait du retard de l'Australie lié aux conditions climatiques et aux incendies.

Sur l'ensemble de l'exercice 2019, le chiffre d'affaires s'établit à 938,2 millions d'euros, en hausse de 8 %. Hors impact favorable des taux de change, notamment le dollar américain, le peso mexicain et la roupie indienne, le chiffre d'affaires est en progression de 6,6 %.

En termes de perspectives, pour 2019, le ratio de "résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d'acquisitions" sur "chiffre d'affaires" devrait progresser d'environ 3 points par rapport à 2018 à taux de change constants (2,5 points hors exceptionnels). Sur le plan financier, "le strict contrôle des capitaux engagés devrait permettre un désendettement autour de 80 millions d'euros à taux constants sur l'année", indique Virbac.

Pour 2020, le groupe anticipe une croissance du chiffre d'affaires à taux constants comprise entre 4% et 6% et une progression du ratio de "résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d'acquisitions" sur "chiffre d'affaires" d'environ 0,5 point par rapport à 2019 à taux de change constants (soit 1 point hors exceptionnels).



AGENDA DU JOUR


HeureValeurType d'événement
13h00 Schlumberger Limited Année 2019 Publication de résultats
07h00 Compagnie Financiere Richemont SA Q3 2020 Publication évolution de l'activité - Trading Update
Experian plc Q3 2020 Publication évolution de l'activité - Trading Update
13h30 State Street Corporation Année 2019 Publication de résultats
HCL Technologies Limited Q3 2020 Publication de résultats
13h00 Fastenal Company Année 2019 Publication de résultats
12h50 Fastenal Company December 2019 Publication évolution de l'activité
Citizens Financial Group, Inc. Année 2019 Publication de résultats
Regions Financial Corporation Année 2019 Publication de résultats
14h00 Kansas City Southern Année 2019 Publication de résultats
J.B. Hunt Transport Services, Inc. Année 2019 Publication de résultats
ICICI Lombard General Insurance Company Limited Q3 2020 Publication de résultats
13h00 First Horizon National Corporation Année 2019 Publication de résultats
L&T Finance Holdings Limited Q3 2020 Publication de résultats
Mapletree North Asia Commercial Trust Q3 2020 Publication de résultats
L&T Technology Services Limited Q3 2020 Publication de résultats
Blue Dart Express Limited Q3 2020 Publication de résultats
Resolute Mining Limited December 2019 Publication évolution de l'activité - Activities Report
The Gym Group plc Année 2019 Publication évolution de l'activité - Pre-Close Trading Update
07h00 Zehnder Group AG Année 2019 Publication évolution de l'activité

Avertissement : Les informations, graphiques, chiffres, opinions ou commentaires mis à disposition par SURPERFORMANCE SAS s'adressent à des investisseurs disposant des connaissances et expériences nécessaires pour comprendre et apprécier les informations développées. Ces informations sont données à titre informatif et ne représentent en aucun cas une obligation d'investissement ni une offre ou sollicitation d'acquérir ou de vendre des produits ou services financiers. Elles ne constituent par ailleurs pas un conseil en investissement.
L'investisseur est seul responsable de l'utilisation de l'information fournie, sans recours contre SURPERFORMANCE SAS, qui n'est pas responsable en cas d'erreur, d'omission, d'investissement inopportun ou d'évolution du marché défavorable aux opérations réalisées.