Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Analyses  >  Briefings quotidiens  >  Morning Meeting

Analyses : Briefings quotidiens

Tous les articlesDécryptagesIndicesTrading ActionsProduits DérivésMatières PremièresDevisesBriefings quotidiensInterviews 
Clôture de TokyoMorning MeetingBriefing de midiPré-ouverture de WallstreetClôture de la Bourse de ParisClôture de Wallstreet

ANALYSE DU CAC 40 À COURT TERME

25/04/2018 | 08:00
Gap baissier après Wall-Street
CAC 40
En dépit de la lourdeur initiale de Wall-Street, suite à des résultats de sociétés contrastés et la hausse des marchés obligataires, le TBond ayant dépassé les 3% pour la première fois depuis 2014, le CAC40 a bénéficié d'un sursaut en fin de séance et clôturé en hausse de 0.1% à 5444 points.

Les indices américains ont quant à eux décroché en deuxième partie de séance, avec Caterpillar (-6.2%), 3M (-6.8%), Alphabet (-4.8%), Amazon (-3.8%)...
Le DOW JONES a terminé en baisse de 1.74% à 24024 points, le S&P500 a cédé 1.34% à 2634 points et le NASDAQ COMPOSITE 1.7%.

Les statistiques du jour étaient, en revanche, meilleures que prévu, avec un indice Case Shiller à 6.8% (consensus 6.3%). L’indice de confiance du Conference Board progresse à 128.7 contre 126 attendu, tout comme les ventes de logements neufs à 694K (consensus 625K).

Aujourd'hui, le CAC40 devrait donc ouvrir en baisse de 0.7%.
En données horaires, la configuration graphique se fragilise. L'indice parisien devrait ouvrir en gap baissier et tester dès l'ouverture la zone des 5395 points. Ce niveau devra contenir les velléités baissières sous peine d'assister à une poursuite des dégagements avec les 5365 points comme nouvel objectif.






Négative sous les 5450 avec comme objectif 5395.
Laurent Polsinelli / Copyright (c) 2018 Zonebourse.com

LA CLÔTURE À TOKYO

25/04/2018 | 08:28
Tokyo finit en repli (Nikkei -0,28%)
NIKKEI 225
La Bourse de Tokyo a terminé en baisse mercredi, dans le sillage de Wall Street, sur fond d'inquiétudes des investisseurs devant la hausse des taux d'intérêt de la dette américaine qui fait craindre une dégradation de la conjoncture économique mondiale.
A l'issue des échanges, le Nikkei des 225 valeurs vedettes a cédé 0,28% (-62,80 points) à 22.215,32 points, et l'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a reculé de 0,11% (-2,02 points) à 1.767,73 points.
Sur le volet des changes, la tendance était pourtant favorable aux titres des entreprises exportatrices japonaises, le yen se repliant nettement: le dollar montait ainsi à 109,09 yens, contre 108,81 yens la veille, tandis que l'euro montait à 133,20 yens, contre 132,93 yens.

LA CLÔTURE À WALL STREET

25/04/2018 | 08:28
Les taux à 3% tétanisent le marché, GAFA à -4%
DOW JONES
NASDAQ
Et une nouvelle chute de -500Pts en séance pour le Dow Jones qui lâche -1,75% (au contact des 24.000): les pertes ont commencé à se creuser fortement à partir de 17H30 et le cap des -2% était atteint une heure avant la clôture.

Les pertes se sont ensuite légèrement réduites, le S&P500 lâche -1,35%, le Nasdaq -1,7% avec des GAFA en repli de -3% en moyenne), avec des taux longs avec un '10 ans US' à 2,999% à 22H, autant dire 3%.

Et ces '3%' constituent une frontière technique et psychologique, qui entraîne peut-être une prise de conscience que la 'prime de risque' sur les actions se dégrade inexorablement depuis 18 mois.

Le tension s'alimente du cours du pétrole au zénith depuis 4 ans, de la hausse de cours des métaux industriels, mais aussi de quelques chiffres encourageants comme l'indice de confiance des consommateurs du Conference Board pour avril qui grimpe vers 128,7 contre 127 en mars.

L'autre 'market mover', ce sont les trimestriels, avec des réactions très contrastées : Caterpillar gagnait initialement +4% après avoir revu à la hausse ses objectifs de bénéfices en 2018 (grâce à la forte demande pour ses engins de chantier et de matériel d'exploitation minier)... avant de s'effondrer de -6% alors que la direction s'attend à ce que le 1er trimestre soit le meilleur de l'année... ce qui n'est pas encourageant pour les 3 suivants.
Le titre '3M' chute de -6,8% après avoir réduit sa prévision de croissance organique (pire correction sur des trimestriels en 10 ans).
Lockheed Martin décroche également de -6,2% et Coca-Cola lâchait -2% malgré des ventes supérieures aux attentes.

Le Nasdaq a été plombé par la chute d'Incyte -8,5%, Micron -6,9%, Netflix -6,3%, Alphabet -5,1%, Amazon -4,4%, Facebook -4%, Netease -4,6%, Paypal -4,4%...


STATISTIQUES ÉCONOMIQUES DU JOUR

Heure Pays Statistique Impact* Attendu Précédent
16:30 USA Stocks de pétrole Fort -1.6M -1.1M
* Impact attendu sur le marché suite à la publication de la statistique.
Publicité

VALEURS À SUIVRE

KERING

Kering publie un chiffre d’affaires de 3,11 milliards d’euros au titre de son premier trimestre 2018, en forte croissance de 27,1% en données publiées et de 36,5% en comparable, par rapport à la même période de l’exercice précédent. L’activité se répartie entre les maisons Gucci (1,87 milliard ; +37,9% en publié), Yves Saint Laurent (408,2 millions ; +12%), Bottega Veneta (261,2 millions ; -6,8%) ... Lire pluset les autres maisons (463,3 millions ; +31%).

" Kering a maintenu une excellente dynamique de ses ventes au premier trimestre ", s'est félicité François-Henri Pinault, le Président-Directeur général de Kering.

" Pour le restant de l'année, nous faisons face à des bases de comparaison élevées et à des effets de change défavorables, mais demeurons confiants dans l'aptitude de nos Maisons à faire mieux que leur marché, portées par leur capacité d'innovation et leur audace créative ", a ajouté le dirigeant du groupe de luxe.



TARKETT

Tarkett a réalisé au premier trimestre un Ebitda ajusté en retrait à 30 millions d'euros contre 52 millions d'euros au premier trimestre 2017, pénalisé par le prix des matières premières, le ralentissement de l’activité en Europe Moyen Orient Afrique et en Amérique du Nord, ainsi que par les taux de change. Le chiffre d'affaires du spécialiste des revêtements de sol et de surfaces sportives a ains ... Lire plusi reculé de 7,2% à 568 millions d'euros. La croissance interne a atteint 0,1%.

Commentant ces résultats, Glen Morrison, Président du Directoire, a déclaré : " Bien que le premier trimestre soit traditionnellement le plus faible de l'année, le niveau de ventes reste en deçà de nos attentes. Les effets défavorables de la hausse des prix des matières premières et des taux de change continuent d'impacter négativement notre profitabilité ".

Tarkett indique avoir déjà mis en place des mesures de réduction des coûts qui contribueront rapidement à atténuer une partie de la baisse du premier trimestre. " Nous continuons également à revoir notre structure de coûts opérationnels ", a poursuivi la société.



COFACE

Coface a enregistré au premier trimestre un résultat net, part du groupe, multiplié par 4,9 à 35,5 millions d’euros et un résultat opérationnel multiplié par trois à 58,4 millions d’euros. Il a bénéficié principalement de la baisse du ratio de sinistralité, net de réassurance, qui a reculé de 18,3 points à 39,8%. Indicateur-clé du secteur, ce ratio représente le rapport entre le montant des sinist ... Lire plusres à dédommager et celui des primes encaissées. Plus celui-ci est faible et plus l'activité est rentable.

Coface explique cette amélioration par la poursuite des tendances favorables de sinistralité, notamment en Asie et en Amérique du Nord. La sinistralité reste stable dans les pays matures. " Ce résultat est obtenu grâce à une gestion des risques efficace et à la hausse des taux de recouvrement dans un environnement économique toujours porteur ", ajoute le spécialiste de l'assurance-crédit.

Le chiffre d'affaires a reculé de 1,3% à 278,4 millions d'euros. Corrigé des effets de change, il a augmenté de 2,4%.

L'exécution du plan Fit to Win se poursuit, a indiqué le groupe qui a réalisé 9 millions d'euros d'économie ce trimestre et prévoit d'en réaliser 30 millions cette année.

Les objectifs de délivrer un ratio combiné net à environ 83% à travers le cycle et d'atteindre un rentabilité moyenne des fonds propres supérieure à 9% sont maintenus.



AGENDA DU JOUR


HeureValeurType d'événement
22h05 Facebook Inc Q1 2018 Publication de résultats
Visa Inc Premier semestre 2018 Publication de résultats
AT&T Inc. Q1 2018 Publication de résultats
Boeing Co Q1 2018 Publication de résultats
13h00 Comcast Corporation Q1 2018 Publication de résultats
22h10 Paypal Holdings Inc Q1 2018 Publication de résultats
Thermo Fisher Scientific Inc. Q1 2018 Publication de résultats
Statoil ASA Q1 2018 Publication de résultats
QUALCOMM, Inc. Premier semestre 2018 Publication de résultats
Vale Q1 2018 Publication de résultats
General Dynamics Corporation Q1 2018 Publication de résultats
Lloyds Banking Group PLC Q1 2018 Publication de résultats - Premier semestre Management Statement
Northrop Grumman Corporation Q1 2018 Publication de résultats
Las Vegas Sands Corp. Q1 2018 Publication de résultats
12h00 Anthem Inc Q1 2018 Publication de résultats
07h20 Air Liquide SA Q1 2018 Publication évolution de l'activité
Industrial Bank Co., Ltd. Q1 2018 Publication de résultats
08h00 Canon Inc Q1 2018 Publication de résultats
17h45 Safran SA Q1 2018 Publication évolution de l'activité
Wal-mart de Mexico S A B de C V Q1 2018 Publication de résultats

Avertissement : Les analyses réalisées par SURPERFORMANCE SAS, société éditrice du site Zonebourse.com, n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de produits ou services financiers. Elles ne constituent notamment pas un conseil en investissement. Les informations, graphiques, chiffres, opinons ou commentaires rédigés par les équipes de rédaction de SURPERFORMANCE SAS ou mis à disposition par cette dernière s'adressent à des investisseurs disposant des connaissances et expériences nécessaires pour comprendre et apprécier les informations qui y sont développées. Ces informations sont diffusées à titre purement indicatif, SURPERFORMANCE SAS ne peut en garantir l'exactitude, l'exhaustivité ou la fiabilité. SURPERFORMANCE SAS décline toute responsabilité dans l'utilisation qui pourrait être faite des informations diffusées et des conséquences de toute nature qui pourraient en découler, notamment de toute décision prise sur la base de ces informations, y compris en cas d'erreur ou d'omission.
Les informations fournies ici proviennent de différents fournisseurs de flux (Bloomberg, Thomson Reuters, ABCBourse, Cercle Finance, Boursier ou AOF).