Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

Les Barons de la Bourse

AccueilToute l'actualitéLes news les plus luesBiographies des Barons 
Age : 51
Pays de résidence : Non renseigné
Biographie : Alexander Valentinovich Novak est le vice-premier ministre de la Russie. Actuellement, il est présid...

Un vice-Premier ministre russe dit que Nord Stream peut être relancé- Tass

02/10/2022 | 14:48

MOSCOU, 2 octobre (Reuters) - Le vice-Premier ministre russe Alexander Novak a déclaré dimanche qu'il était techniquement possible de relancer les infrastructures des gazoducs Nord Stream malgré les dommages subis ces derniers jours, a rapporté l'agence de presse Tass.

Quatre fuites au total ont été détectées sur les gazoducs Nord Stream 1 et 2 en mer Baltique, dans une zone proche du Danemark et de la Suède, après une baisse importante de la pression.

"Il n'y a jamais eu d'incidents de ce type. Bien sûr, il y a des possibilités techniques pour restaurer l'infrastructure, cela nécessité du temps et les financement appropriés. Je suis sûr que les possibilités appropriées seront trouvées", a dit Alexander Novak.

De son côté, l'Agence de l'énergie du Danemark a déclaré dimanche avoir été informée par Nord Stream AG d'une pression stable dans Nord Stream 1, ce qui suggère que le gaz ne fuit plus.

Samedi, Nord Stream AG avait déclaré que le gaz ne s'échappait plus de Nord Stream 2, qui contenait du gaz même s'il n'a jamais été mis en service.

Les pays de l'Union européenne estiment que les fuites sont dues à des actes de sabotage mais ils n'ont jusqu'à présent désigné aucun auteur présumé.

Le président russe, Vladimir Poutine, a déclaré vendredi que les Etats-Unis et leurs alliés étaient responsables des fuites, une accusation rejetée par Washington.

Alexander Novak a déclaré, selon Tass, que les Etats-Unis, l'Ukraine et la Pologne étaient opposés à la construction des gazoducs Nord Stream et que ceux qui avaient exprimé leur opposition avait intérêt à ce que les gazoducs ne fonctionnent plus. (Reportage Vladimir Soldatkin et Stine Jacobsen;, version française Marc Angrand)


© Reuters 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
GAZPROM 0.04%198 Cours en clôture.-42.32%