Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Les Barons de la Bourse

Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
AccueilToute l'actualitéLes news les plus luesBiographies des Barons
Nationalité : Française
Date de naissance : 05/03/1949
Biographie : Né à Roubaix en 1949, Bernard Arnault est fils d'un entrepreneur en bâtiment et travaux publics. Pol...

Bernard Arnault [LVMH] entend bien rester patron de presse

23/09/2007 | 06:00
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Bernard Arnault, patron et actionnaire majoritaire de LVMH, dispose depuis longtemps d'un petit pôle médias : DI Group, dont l'actif principal est le deuxième quotidien économique français, La Tribune. Mais voilà, Bernard Arnault a dans l'idée d'échanger sa Tribune contre le numéro un du secteur, Les Echos.

Numéro un mondial du luxe, le groupe LVMH est surtout connu pour ses marques prestigieuses, au premier rang desquelles Louis Vuitton, Moët Hennessy, Kenzo, Dior, Berlutti et tant d'autres. Comme l'indique son site Internet, il exerce aussi d'« autres activités » : en 2006, LVMH a réalisé un peu plus de 100 millions d'euros de ventes - sur un chiffre d'affaires de plus de 15 milliards - dans les médias, par l'intermédiaire de D. I. Group. D. I, pour « Desfossés International », est une filiale acquise par LVMH en 1993. Elle regroupe le deuxième quotidien économique français, La Tribune, l'hebdomadaire Investir, Connaissance des Arts, Radio Classique et une maison d'éditions, Arléa.

Actionnaire majoritaire et PDG de LVMH, Bernard Arnault est donc aussi un patron de presse. Et il entend bien le rester : en juin dernier, des informations relayaient l'intérêt de LVMH pour le concurrent direct de la Tribune : Les Echos, le numéro un du secteur. LVMH confirme l'information le 12 juillet, se déclarant en « négociations exclusives » jusqu'à fin novembre avec le britannique Pearson, propriétaire des Echos. LVMH propose 240 M€, alors que l'entreprise a réalisé moins de 130 M€ de chiffre d'affaires en 2006.

Il est vrai que Les Echos dégagent « plus de 10% de marge nette depuis des années », selon sa Société des Journalistes, alors que La Tribune a perdu 18 M€ l'an dernier sur un chiffre d'affaires de 48 millions. La Tribune n'est pas à même d'assurer son indépendance sans le secours financier - jusqu'alors indéfectible - de son actionnaire. Pour des raisons de concurrence, LVMH ne peut garder les deux quotidiens économiques. Cela tombe bien : Bernard Arnault n'a pas l'intention de garder la Tribune.

Les rédactions des deux journaux se sont élevées avec force contre cette opération, allant jusqu'à solliciter des acquéreurs potentiels. Quelques repreneurs sont intéressés, dont Fimalac, concurrent le plus sérieux de LVMH.

Début septembre, Arnault a invoqué alors une botte secrète : les termes de l'accord par lequel LVMH et Pearson sont entrés en négociations exclusives interdiraient au groupe britannique d'étudier une autre offre jusqu'à son terme - soit fin novembre. Tout cela est à mettre au conditionnel, car l'accord n'est pas rendu public. Les instances du personnel des Echos en profitent pour faire durer la procédure de cession aussi longtemps que possible. Par exemple jusqu'à expiration de l'accord en question. A suivre...


Copyright (c) 2007 PerformanceBourse.com. Tous droits réservés.


© Zonebourse.com 2007
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités sur Bernard Arnault
 
03:13ELON MUSK : Le Dogecoin sous les feux de la rampe alors que Musk, qui soutient les crypto-monnaies, fait une apparition au "SNL".
07/05NICOLAS HIERONIMUS : L'Oréal prédit un rebond des ventes de maquillage avec la sortie de crise
RE
07/05JÉRÔME GRIVET : résultats sans surprise et confirmation de l'objectif de profits pour 2022
AO
07/05JEAN-MARC JESTIN : Klépierre abaisse sa cible de cash-flow net pour 2021, proposera un dividende pour 2020
DJ
06/05LUCA DE MEO : les autos électriques pourrait être aussi rentables que les thermiques dès 2025
DJ
06/05HERBERT DIESS : La crise des puces va peser sur les bénéfices de Volkswagen au deuxième trimestre
RE
06/05CLAUDE LARUELLE : Trois questions à Claude Laruelle, directeur financier "Nous structurerons le financement de Suez dans l'intérêt premier de nos actionnaires"
AO
06/05JEAN-BERNARD LÉVY : Une levée de fonds "significative" serait possible pour "EDF Vert"
RE
06/05ADITYA MITTAL : ArcelorMittal enregistre son meilleur premier trimestre depuis dix ans
RE
06/05PATRICE CAINE : THALES confirme ses objectifs annuels à l’issue du premier trimestre
AO
06/05JEAN-MARC CHÉRY : Legrand relève ses objectifs pour 2021 après des résultats en hausse au T1
DJ
06/05SÉBASTIEN BAZIN : Accor retrouvera son niveau d'activité de 2019 entre novembre 2022 et mai 2023 - PDG
DJ
06/05FRÉDÉRIC GAGEY : Air France-KLM prévoit un 2e trimestre encore difficile, les pertes se creusent au T1
DJ
06/05PASCAL BOUCHIAT : Thales renoue avec la croissance organique au T1 et confirme ses objectifs pour 2021
DJ
06/05ELON MUSK : Le prototype Starship de SpaceX réussit son atterrissage
RE
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10Suiv.