par Dan Williams

JERUSALEM, 27 novembre (Reuters) - Elon Musk, dirigeant de Tesla et Space X et principal actionnaire de la plateforme X, s'est rendu lundi en Israël dans le cadre de discussions portant sur l'utilisation des communications Starlink ainsi que sur la montée de l'antisémitisme sur Internet.

Son voyage intervient alors que l'homme d'affaires a suscité la polémique plus tôt ce mois-ci après avoir publiquement approuvé un message antisémite sur X affirmant que les membres de la communauté juive entretiennent la haine contre les Blancs.

La Maison blanche a accusé Elon Musk de faire une "promotion abjecte de la haine antisémite et raciste" en donnant crédit à des théories conspirationnistes. Plusieurs grands groupes ont annoncé dans la foulée la suspension de leurs publicités sur la plateforme X, anciennement Twitter.

Elon Musk doit rencontrer dans l'après-midi le président israélien Isaac Herzog. Ils seront rejoints par des parents d'otages détenus par le Hamas dans la bande de Gaza et discuteront également de "la nécessité d'agir pour lutter contre la montée de l'antisémitisme sur Internet", a déclaré le bureau présidentiel.

Elon Musk doit aussi s'entretenir avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu pour discuter des aspects sécuritaires de l'intelligence artificielle, a indiqué le bureau du chef du gouvernement.

Lundi, le ministre israélien des Communications Shlomo Karhi a par ailleurs indiqué avoir conclu un accord de principe pour l'utilisation des communications Starlink de la société SpaceX d'Elon Musk dans la bande de Gaza.

Le mois dernier, Elon Musk avait proposé d'utiliser Starlink pour faciliter les communications avec des "organisations d'aide internationalement reconnues" dans l'enclave palestinienne, une proposition rejetée à l'époque par les autorités israéliennes, qui craignaient de voir le Hamas utiliser Starlink pour des activités terroristes.

Dans un message adressé à Elon Musk sur X, Shlomo Karhi a déclaré espérer que la visite de l'entrepreneur en Israël "servira de tremplin pour des projets futurs et renforcera votre relation avec le peuple juif et les valeurs que nous partageons avec le monde entier".

Le bureau d'Elon Musk n'a pas encore fait de commentaire sur ce voyage. (Rédigé par Dan Williams, Dagmarah Mackos pour la version française, édité par Blandine Hénault)