Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Informations  >  Accueil  >  Toute l'actualité

Les Barons de la Bourse

Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
AccueilToute l'actualitéLes news les plus luesBiographies des Barons
Nationalité : Français
Date de naissance : 22/01/1964
Principales sociétés :
Aucune connexion disponible

Danone repousse le débat sur la gouvernance et attend du mieux au T2

19/02/2021 | 11:46
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
DANONE PRÉVIENT D'UN T1 ENCORE DIFFICILE, VEUT DIALOGUER AVEC LES ACTIONNAIRES

PARIS (Reuters) - Sous le feu des critiques de deux de ses actionnaires, Danone n'a pas répondu vendredi aux demandes de changement de gouvernance à l'occasion de la publication de ses résultats annuels mais a dit miser sur un retour de la croissance de son activité au deuxième trimestre.

Le groupe agroalimentaire et son PDG, Emmanuel Faber, sont sous la pression de deux actionnaires, la société de gestion Artisan Partners et le fonds activiste Bluebell Capital, qui contestent la gestion et la stratégie. Les deux investisseurs réclament notamment la séparation des fonctions de président et de directeur général.

Emmanuel Faber a reconnu vendredi que le cours de l'action, qui évolue à un plus bas de sept ans, était "en-deçà de nos attentes" et a appelé à un dialogue ouvert avec les actionnaires. Mais aucune annonce n'a été faite concernant la gouvernance.

"C'est peut-être un sujet pour l'avenir, mais vous ne pouvez pas vous attendre à d'autres commentaires à ce sujet aujourd'hui", a déclaré le PDG lors d'une conférence téléphonique avec des analystes concernant la séparation des fonctions de direction.

BAISSE DU DIVIDENDE

L'an dernier, Danone a subi de plein fouet les effets de la crise du coronavirus, qui a lourdement pénalisé sa division Eaux et pesé sur ses marges.

Il a lancé en novembre un plan prévoyant le passage à une organisation par zones géographiques et non plus par catégories de produits, ce qui devrait se traduire par la suppression d'environ 1.500 à 2.000 postes dans les sièges mondiaux et locaux.

Une journée investisseurs est prévue le 25 mars pour détailler la nouvelle stratégie.

Face aux difficultés, Danone a annoncé vendredi qu'il allait réduire de 8% son dividende au titre de 2020, à 1,94 euro par action.

L'an dernier, le chiffre d'affaires du groupe s'est replié de 1,5% en données comparables, à 23,62 milliards d'euros et la marge opérationnelle courante est tombée à 14%, contre 15,2% en 2019.

Des performances bien inférieures à celles du grand concurrent suisse Nestlé, qui affiche une hausse de 3,6% de ses ventes en 2020 et une marge opérationnelle de 17,7%.

RETOUR DE LA CROISSANCE

Les effets de la crise sanitaire devraient encore se faire sentir au premier trimestre, a prévenu vendredi Danone, qui évoque aussi une base de comparaison élevée dans la nutrition spécialisée en Chine.

Le groupe espère toutefois renouer avec la croissance au deuxième trimestre et dit anticiper un retour à une "croissance rentable" au second semestre de l'année.

Au final, la marge opérationnelle courante en 2021 sera en ligne avec celle de 2020.

A la Bourse de Paris, l'action Danone progressait de 3,49% à 57,52 euros à 11h36, l'une des plus fortes hausses du CAC 40.

Les prévisions de Danone n'ont toutefois pas suffi à apaiser les critiques de Bluebell Capital qui a jugé les résultats publiés vendredi de Danone "décevants" et y voit une nouvelle preuve de la nécessité de changer la gouvernance "pour relancer la croissance et améliorer les marges".

(Blandine Hénault, avec Dominique Vidalon et Sarah White, édité par Marc Angrand)


© Reuters 2021 / Crédit photo © Maxppp
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CAC 40 0.41%6234.14 Cours en temps réel.11.84%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités sur Emmanuel Faber
 
15/04JEAN-PAUL AGON : La croissance de L'Oréal a accéléré au premier trimestre grâce à la Chine
DJ
15/04STÉPHANE PALLEZ : les mises du premier trimestre dépassent les niveaux enregistrés avant la crise du Covid
AO
15/04PIERO FERRARI : les actionnaires approuvent le dividende de 0,867 E
CF
15/04CARLOS TAVARES : Tavares précise les objectifs dans l'électrique
RE
15/04BERNARD ARNAULT : Lvmh est bien positionné pour continuer à gagner des parts de marché dans le secteur mondial du luxe, déclare bernard arnault
RE
15/04ARTHUR SADOUN : Publicis renoue avec la croissance au T1 et prévoit une accélération au T2
DJ
14/04JEAN-PIERRE CLAMADIEU : René Obermann reconduit dans ses fonctions de Président du Conseil d’administration
AO
14/04JEAN-PIERRE MUSTIER : La rémunération demandée par Orcel à UniCredit fait polémique
RE
14/04NOBUAKI KURUMATANI : Démission du PDG de Toshiba sur fond de discussions sur un rachat du groupe
RE
13/04CARLOS TAVARES : Le projet de nouvelle norme européenne antipollution "excessif", juge Bruno Le Maire
RE
13/04FRANÇOIS VILLEROY DE GALHAU : La BCE devrait dire clairement qu'elle tolère un dépassement des objectifs d'inflation - Villeroy
RE
13/04BERTRAND CAMUS : "Tout n'est pas parfait" dans le compromis forgé avec Veolia, reconnaît le DG de Suez
DJ
13/04ANTOINE FRÉROT : L'OPA de Veolia sur Suez pourrait être close à l'automne - Frérot
DJ
12/04BERTRAND CAMUS : Accord de principe de Veolia et Suez sur une paix des braves
RE
12/04PHILIPPE VARIN : Le tour de table du "nouveau Suez" doit encore être discuté - Varin
DJ
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10Suiv.