Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Informations  >  Barons de la Bourse  >   L'actualité des Barons de la bourse

Les Barons de la Bourse

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
AccueilToute l'infoLes news les plus luesBiographies des Barons
Age : 61
Patrimoine public : 850 250 286 USD
Principales sociétés : JPMorgan Chase & Co.
Biographie : Mr. James Dimon is a Chairman & Chief Executive Officer at JPMorgan Chase Bank, NA and JPMorgan Chas

Jamie Dimon (JPMorgan) regrette ses propos sur Donald Trump

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
16/09/2018 | 17:16
JAMIE DIMON (JPMORGAN) REGRETTE SES PROPOS SUR DONALD TRUMP

WASHINGTON (Reuters) - Jamie Dimon, le PDG de JPMorgan Chase, a regretté dimanche avoir déclaré qu'il était "plus intelligent" que Donald Trump et qu'il pourrait battre le président américain dans un éventuel duel pour accéder à la Maison blanche.

"Je n'aurais pas dû dire ça. Cela prouve aussi que je ne serais pas un bon politicien", a dit Jamie Dimon dans l'émission "This Week" sur ABC.

Le patron de la plus grande banque américaine par les actifs était revenu sur ses propos dès le jour même, mercredi, via un communiqué.

Cela n'avait pas empêché Donald Trump de lui adresser une riposte cinglante le lendemain sur Twitter en le jugeant inapte et dénué de la finesse politique nécessaire pour être élu président des Etats-Unis.

Jamie Dimon a déclaré dimanche qu'il s'était exprimé "davantage par frustration et en raison de (s)on propre machisme". Il a ajouté qu'il n'avait aucune intention de se présenter à la présidentielle américaine.

"Jamais je ne dis jamais à rien, mais non", a-t-il répondu à une question sur une éventuelle candidature à la Maison blanche.

Le patron de JPMorgan a aussi jugé que les politiques mises en oeuvre par Donald Trump étaient favorables à l'économie américaine.

"Il faut lui en faire crédit", a dit Jamie Dimon en référence aux baisses d'impôts et à la politique de dérégulation appliquées aux Etats-Unis. "Cela a aidé l'économie. C'est impossible de dire dans quelle mesure."

(Howard Schneider; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Jean-Stéphane Brosse)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Réagir
Publier
loader
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10Suiv.

Publicité