Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Informations  >  Barons de la Bourse  >   L'actualité des Barons de la bourse

Les Barons de la Bourse

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
AccueilToute l'infoLes news les plus luesBiographies des Barons
Nationalité : Indienne
Date de naissance : 19/06/1950
Biographie : Homme le plus riche de Grande Bretagne, sixième plus grosse fortune au monde selon le classement For...

ArcelorMittal confirme ses objectifs après une baisse de ses résultats au T1 2019

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
09/05/2019 | 08:07

PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le sidérurgiste ArcelorMittal a confirmé jeudi viser une hausse de ses livraisons d'acier en 2019, malgré un recul de ses résultats au premier trimestre, pénalisés par un effet ciseau, avec des baisses de prix de l'acier d'une part et des hausses des coûts des matières premières d'autre part.

"Nos résultats du premier trimestre 2019 reflètent la conjoncture difficile à laquelle l'industrie a été confrontée ces derniers mois", a affirmé Lakshmi Mittal, PDG du groupe, cité dans un communiqué. "La rentabilité a été impactée par la baisse des prix de vente de l'acier suite à une activité économique ralentie, la surcapacité mondiale toujours d'actualité dans le secteur de l'acier mais également la hausse du coût des matières premières en raison de l'évolution de l'offre disponible au Brésil", a-t-il ajouté.

Pour les trois mois clos le 31 mars dernier, ArcelorMittal a dégagé un résultat net de 414 millions de dollars, contre 1,19 milliard de dollars sur la même période un an plus tôt, a annoncé le sidérurgiste dans un communiqué.

Le chiffre d'affaires est ressorti à 19,19 milliards de dollars, stable par rapport au premier trimestre 2018. L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) a diminué à 1,65 milliard de dollars, contre 2,51 milliards de dollars un an plus tôt.

Selon le consensus réalisé par Factset, les analystes s'attendaient en moyenne à un résultat net trimestriel de 671 millions de dollars, un Ebitda de 1,8 milliard de dollars et un chiffre d'affaires de 18,52 milliards de dollars.

Les expéditions d'acier ont atteint 21,8 millions de tonnes au premier trimestre, contre 21,3 millions de tonnes un an plus tôt. Les expéditions de minerai de fer au prix de marché ont atteint 9,2 millions de tonnes au cours du trimestre écoulé, contre 9,1 millions de tonnes un an auparavant.

La production d'acier brut a atteint 24,1 millions de tonnes sur les trois premiers mois de 2019, contre 23,3 millions de tonnes au premier trimestre 2018. Celle de minerai de fer s'est établie à 14,1 millions de tonnes, contre 14,6 millions de tonnes un an plus tôt.

La dette financière totale du groupe s'élevait à 11,2 milliards de dollars au 31 mars, contre 10,2 milliards de dollars au 31 décembre 2018.

Concernant ses perspectives, l'aciériste européen a légèrement relevé sa prévision de demande mondiale d'acier, tablant sur une croissance comprise entre 1% et 1,5% cette année, contre une fourchette de 0,5% à 1% précédemment.

ArcelorMittal a confirmé tabler sur une progression de ses livraisons d'acier cette année par rapport à 2018. En outre, la société prévoit des besoins de trésorerie pour financer ses activités de 6,4 milliards de dollars et des dépenses d'investissements de 4,3 milliards de dollars.

Le groupe a par ailleurs ajusté son objectif de réduction de l'endettement net à moins de 7 milliards de dollars, contre un précédent objectif de 6 milliards de dollars, afin de tenir compte de l'impact de la norme comptable IFRS 16.

Lundi, ArcelorMittal avait fait part de son intention de réduire d'environ 3 millions de tonnes sa production annualisée d'acier de première fusion en Europe. Cette "décision regrettable s'impose en raison de l'affaiblissement de la demande, de l'augmentation des importations et de l'insuffisance de la protection commerciale de l'UE, du coût élevé de l'énergie et du coût croissant du carbone", avait alors expliqué ArcelorMittal dans un communiqué.

-Julien Marion, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 94; jmarion@agefi.fr ed: VLV

(Dimitri Delmond a contribué à cet article)

COMMUNIQUES FINANCIERS D'ARCELORMITTAL :

http://corporate.arcelormittal.com/news-and-media/press-releases/2017

Agefi-Dow Jones The financial newswire

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ARCELORMITTAL 1.09%14.152 Cours en clôture.-22.99%
ARCELORMITTAL 0.94%14.142 Cours en différé.-22.77%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10Suiv.

Publicité