Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Informations  >  Barons de la Bourse  >   L'actualité des Barons de la bourse

Les Barons de la Bourse

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
AccueilToute l'infoLes news les plus luesBiographies des Barons
Nationalité : Italienne
Date de naissance : 22/05/1935
Biographie : Deuxième plus grosse fortune d'Italie selon Forbes, Leonardo Del Vecchio est le Président d’EssilorL...

EssilorLuxottica: Delfin conteste vouloir prendre le contrôle du groupe fusionné

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
20/03/2019 | 18:56

PARIS (Agefi-Dow Jones)--Delfin, la holding du président d'EssilorLuxottica, Leonardo Del Vecchio, a déclaré mercredi qu'une "prise de contrôle" du groupe de sa part, qu'elle soit "rampante" ou "de fait", était "hors de question" et dénoncé une "violation des accords" de rapprochement.

"Delfin acte qu'à la suite de la réunion du 18 mars 2019, aucune décision du conseil d'administration d'EssilorLuxottica n'a été annoncée concernant les problèmes de gouvernance qui ont fait l'objet de rumeurs dans la presse ces derniers jours", a déclaré la holding dans un communiqué.

Delfin a "toutefois constaté certains comportements de certains représentants d'Essilor, qui nécessiteraient, pourtant, une action rapide et appropriée du conseil, car ils sont contraires aux devoirs de coopération loyale et de bonne foi prévus par l'accord de rapprochement de 2017, entre Essilor et Delfin, et essentiels au bon fonctionnement de la gouvernance de la société".

Pour la holding de Leonardo Del Vecchio, ces comportements constituent une "violation claire de l'accord de rapprochement et des règles de gouvernance de la société".

"Delfin se réserve le droit de prendre les mesures nécessaires ou appropriées pour protéger ses intérêts, ainsi que ceux d'EssilorLuxottica et ses parties prenantes", a précisé la holding, qui contrôle 31,4% du capital du groupe de verres d'optique et de montures.

Essilor et Luxottica ont finalisé leur rapprochement le 1er octobre dernier, au bout de près de deux ans de discussions avec les autorités de régulation compétentes.

La semaine dernière, la volonté annoncée de Leonardo Del Vecchio, fondateur de Luxottica, premier actionnaire et PDG du groupe fusionné EssilorLuxottica, de transférer une partie de ses prérogatives à son bras droit Francesco Milleri a alimenté des spéculations sur un projet de l'actionnaire italien de prendre le contrôle du groupe fusionné.

"La délégation unilatérale de pouvoir par le PDG n'est pas prévue par l'accord de fusion ('business combination agreement') sans l'accord du vice-PDG ('executive vice chairman')", avait indiqué la semaine dernière à l'agence Agefi-Dow Jones une source proche d'Essilor, qui avait rappelé que "seul le conseil d'administration d'EssilorLuxottica" déciderait pour les principaux dirigeants, y compris pour le futur directeur général. Le vice-PDG d'EssilorLuxottica est Hubert Sagnières, ancien PDG d'Essilor.

-Alice Doré, Agefi-Dow Jones; +33 1 41 27 47 90; adore@agefi.fr ed: LBO

Agefi-Dow Jones The financial newswire

Cet article fait partie d'une chaîne de news.
Article 1 / 2
<< Précedent Suivant >>
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10Suiv.