Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Les Barons de la Bourse

Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
AccueilToute l'actualitéLes news les plus luesBiographies des Barons
Nationalité : Française
Date de naissance : 18/02/1942
Principales sociétés : Publicis Groupe S.A.
Biographie : Maurice Lévy est le Président du troisième groupe mondial de communication Publicis, dont il détient...

Maurice Lévy favorable à davantage de parité dans les sociétés cotées

21/04/2010 | 13:00
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Quelques jours après la nomination de Bernadette Chirac au conseil d'administration de LVMH, la représentation des femmes dans l'exécutif des grands groupes connait un nouvel épisode. L'AFEP et le MEDEF viennent de modifier le code de gouvernance des entreprises cotées en y intégrant une « recommandation » renforçant le poids des femmes dans les conseils d'administration.

Selon les données du cabinet d'analyse financière OFG Recherche, les sociétés du CAC 40 ne comptent qu'environ 10% de femmes. La France fait office de mauvais élève en Europe, les grandes entreprises cotées allemandes affichant 13% de femmes, 12% en Grande-Bretagne et 41% en Norvège. Les députés (UMP) Marie-Jo Zimmermann et Jean-François Copé ont ainsi déposé en début d'année une proposition de loi visant à augmenter la part des femmes dans les conseils d'administration des grandes sociétés cotées. Le texte doit encore passer entre les mains du Sénat.

Sans attendre cette étape, Maurice Lévy, nouveau président de l'Association française des entreprises privées (AFEP) et Laurence Parisot, patronne du MEDEF, ont annoncé une modification du code de gouvernance des entreprises cotées au SBF 120. Ce règlement comportera désormais une « recommandation » incitant les entreprises à offrir aux femmes 20% des sièges d'administrateurs d'ici trois ans, un taux qu'ils espèrent voir porter à 40% d'ici six ans (Les Echos, 20/04).

À la différence du projet de loi Zimmermann-Copé, la proposition de Laurence Parisot et de Maurice Lévy ne prévoit toutefois pas de sanction contre les réfractaires. Chantre du « comply or explain », Maurice Lévy se justifie : « Si on n'applique pas la règle, il faudra expliquer pourquoi dans son rapport annuel et devant les actionnaires ». De son côté, le projet de loi prévoit des sanctions pouvant aller jusqu'à la nullité des délibérations (Le Figaro économie, 20/04).

Concours de louanges
Par ailleurs, Maurice Lévy a apporté son soutien « sans ambiguïté » à Laurence Parisot en vue de sa réélection à la tête du MEDEF. « Laurence fait un travail difficile dans des circonstances qui ont été extrêmement difficiles », a-t-il souligné, comparant le mandat de la présidente de l'organisation patronale à « un sacerdoce ». En retour, la successeur d'Ernest-Antoine Seillière a salué « le gentleman » qui se cache « derrière le grand communicant » qu'est Maurice Lévy.

© Zonebourse.com 2010
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
LVMH MOËT HENNESSY LOUIS VUITTON SE -1.12%659.8 Cours en temps réel.30.61%
PUBLICIS GROUPE SA -1.64%56.54 Cours en temps réel.41.02%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader