Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Les Barons de la Bourse

Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
AccueilToute l'actualitéLes news les plus luesBiographies des Barons
Nationalité : Française
Date de naissance : 25/04/1950
Biographie : Robert Peugeot est, depuis février 2007, Président-Directeur général de la société Foncière, Financi...

Robert Peugeot dément une sortie de la famille de PSA

24/10/2012 | 10:58
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

PARIS (Reuters) - Robert Peugeot, PDG de la holding familiale FFP qui détient 19% de PSA, a démenti mercredi un article de Libération selon lequel il souhaiterait que la famille sorte de l'automobile en vendant cette activité à General Motors et achève ainsi de transformer cette holding en fonds d'investissement.

Selon le journal, le rapprochement avec GM fait l'objet d'un conflit au sein de la famille Peugeot entre Robert et son cousin Thierry, président du conseil de surveillance de PSA.

"Robert Peugeot dément formellement l'information selon laquelle il souhaiterait voir la famille Peugeot sortir de l'automobile. La famille est solidaire, il n' y a aucune dissension", a déclaré un porte-parole de Robert Peugeot.

Selon le quotidien Libération, Thierry Peugeot aurait voulu mettre fin il y a deux semaines au mandat du président du directoire de PSA, Philippe Varin, au prétexte qu'il irait trop loin avec GM, mais il en aurait été dissuadé par ses cousins. Le porte-parole de Robert Peugeot n'a pas fait de commentaire à ce sujet.

PSA a publié mercredi son chiffre d'affaires du troisième trimestre et annoncé à cette occasion que quatre projets avec GM avaient été sélectionnés et devraient être mis en oeuvre d'ici la fin de l'année.

En Bourse, l'action, qui accuse la plus forte baisse du SBF 120 chutait de 7,2% à 5,40 euros vers 10h40, touchant ainsi son plus bas niveau depuis le premier trimestre 1986.

Alexandre Boksenbaum-Granier, avec Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot


© Reuters 2012
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
GENERAL MOTORS COMPANY -1.10%57.77 Cours en différé.38.74%
PEUGEOT SA -4.21%21.85 Cours en clôture.-2.32%
ROBERT HALF INTERNATIONAL INC. 1.78%112.63 Cours en différé.77.11%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader