Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Informations  >  Barons de la Bourse  >   L'actualité des Barons de la bourse

Les Barons de la Bourse

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
AccueilToute l'infoLes news les plus luesBiographies des Barons
Age : 69
Patrimoine public : 1 949 654 USD
Principales sociétés : WPP PLC - Smith & Nephew plc
Biographie : Mr. Roberto Quarta is a Non-Executive Chairman at WPP Plc, a Chairman at Smith & Nephew Plc, a Partn

La gestion du départ de Sorrell agite l'AG de WPP

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
13/06/2018 | 16:24
LA GESTION DU DÉPART DE SORRELL AGITE L'AG DE WPP

LONDRES (Reuters) - Le numéro un mondial de la publicité WPP a été confronté mercredi à une fronde de ses actionnaires sur la manière dont il a géré le départ de l'ancien directeur général Martin Sorrell.

Lors de l'assemblée générale du groupe organisée à Londres, près de 30% des actionnaires n'ont pas soutenu la proposition de rémunération de Sorrell et 17% d'entre eux n'ont pas voté pour la réélection de Roberto Quarta à la présidence du conseil d'administration, lui reprochant notamment la gestion de ce dossier.

Sorrell a gardé l'intégralité de son plan de rémunération de plusieurs milliards de livres en actions et n'a pas eu à signer de clause de non concurrence lors de son départ fracassant en avril, ce qui a ravivé des critiques déjà entendues lors des précédentes assemblées générales de WPP - que son patron était trop payé et que rien n'était prévu pour son départ.

Sorrell a quitté ses fonctions suite à une enquête interne sur des allégations de mauvaise conduite et a depuis lancé une nouvelle entreprise. L'ex-directeur général a démenti toute faute et le groupe n'a pas fourni de précisions sur la nature des allégations.

Le président Roberto Quarta a déclaré mercredi qu'il acceptait l'idée que le plan de rémunération du fondateur n'était pas satisfaisant mais a souligné qu'il était préexistant au conseil d'administration dans sa composition actuelle.

PETITE AMÉLIORATION

La recherche d'un nouveau directeur général est bien avancée, a ajouté Roberto Quarta, qui en attendant assure l'intérim avec les directeurs généraux délégués Mark Read et Andrei Scott.

Outre la colère contre Sorrell, les actionnaires s'interrogent également sur la stratégie d'avenir de WPP après une année 2017 décevante, qui a vu le groupe réaliser sa plus mauvaise performance depuis la crise financière.

Mark Read et Andrei Scott passent en revue la stratégie du groupe, et Mark Read, considéré comme le candidat favori pour le remplacement de Sorrell, s'est dit confiant pour l'avenir.

"Je pense que l'entreprise peut réussir sans lui (Sorrell)", a-t-il dit. "Les responsables au sein de la société sont totalement convaincus que c'est possible. Nous devons trouver un nouveau guide", a-t-il dit devant l'assemblée générale.

Le groupe, qui emploie 200.000 personnes et est présent dans 112 pays, a été affecté ces derniers temps par la concurrence de Google et Facebook dans la publicité sur internet, l'avancée de consultants comme Accenture dans le secteur de la publicité, et par le ralentissement des investissements d'Unilever et de P&G.

Mais dans un point sur son activité divulgué mercredi juste avant l'AG, le groupe publie un chiffre d'affaires en très légère hausse sur les quatre premiers mois de 2018, en petite amélioration par rapport au repli de 0,1% du premier trimestre.

Les analystes de Liberum jugent que cette amélioration devrait rassurer sur la capacité de la société à atteindre son objectif de chiffre d'affaires et de marges stables sur l'année.

"Le point sur l'activité devrait rassurer sur le fait que (cet objectif) est largement atteignable, d'autant que l'activité de WPP devrait reprendre au deuxième semestre et que les bases de comparaison, notamment en Amérique du Nord, sont plus favorables", écrivent-ils dans une note de recherche.

L'action abandonne 0,36% à la Bourse de Londres vers 14h10 GMT.

(Kate Holton, Véronique Tison et Juliette Rouillon pour le service français)

par Kate Holton

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10Suiv.

Publicité