Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Informations  >  Barons de la Bourse  >   L'actualité des Barons de la bourse

Les Barons de la Bourse

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
AccueilToute l'infoLes news les plus luesBiographies des Barons
Date de naissance : 30/05/1963
Pays de résidence : Non renseigné
Principales sociétés : Nissan Motor Co., Ltd.
Biographie : Thierry Bolloré, né le 30 mai 1963, est un dirigeant d'entreprise français. Titulaire d’un MBA de l’...

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 22H00 GMT (10/10)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
11/10/2019 | 00:00

LES FORCES TURQUES PROGRESSENT DANS LE NORD DE LA SYRIE, LA POPULATION FUIT

ISTANBUL - Les forces turques ont poursuivi jeudi leur offensive sur les territoires syriens tenus par les miliciens kurdes, poussant la population à fuir par milliers.

La Turquie, membre de l'Otan, veut créer une "zone de sécurité" dans la région frontalière pour en écarter les miliciens kurdes et y transférer plusieurs millions de Syriens réfugiés sur son territoire, mais les grandes puissances craignent que l’opération ne relance le conflit.

Selon Mevlut Cavusoglu, le ministre turc des Affaires étrangères, les forces turques n'ont pas l'intention de s'enfoncer au-delà de 30 kilomètres dans le territoire syrien.

Les grandes puissances ont répété jeudi leur préoccupation devant le risque de voir cette opération permettre aux djihadistes faits prisonniers par les rebelles kurdes, qui ont joué un rôle décisif dans les combats contre l'Etat islamique, de s'évader et de reprendre leur guérilla ou même de regagner leurs pays d'origine, pour les étrangers.

L'offensive a débuté moins de trois jours après la décision de Donald Trump de redéployer une partie du millier de militaires américains présents à la frontière turco-syrienne.

---

LA CANDIDATURE DE GOULARD À LA COMMISSION REJETÉE, UN CAMOUFLET POUR MACRON

BRUXELLES/PARIS - La candidature de la Française Sylvie Goulard au poste de commissaire européenne au Marché intérieur, entachée par le soupçon, a été rejetée jeudi par le Parlement européen, un camouflet pour Emmanuel Macron.

Les eurodéputés ont rejeté sa candidature par 82 voix contre 29, et une abstention, à la suite d'une seconde audition de l'ancienne ministre des Armées, qui n'a pas convaincu.

La présidence française a pris acte sans délai de cette décision tout en déplorant que sa candidate, dont la désignation avait suscité d'emblée des réserves dans les rangs diplomatiques, ait "fait l'objet d'un jeu politique".

Les conservateurs du Parti populaire européen (PPE), la première force politique du Parlement européen, avaient fait savoir dès la mi-journée qu'ils s'opposeraient à sa nomination au poste de commissaire au Marché intérieur, à l'industrie, au numérique, à la défense et à l'espace.

Emmanuel Macron a dit ne pas comprendre l'issue de la procédure, blâmant "ressentiment" et "petitesse" parmi les eurodéputés, et a mis en cause à demi-mot la présidente élue de la Commission européenne, l'Allemande Ursula Von Der Leyen, qu'il assure avoir mise en garde.

---

RENAULT

CONSEIL SUR LA GOUVERNANCE, LE DG DÉNONCE UN COUP DE FORCE

Thierry Bolloré, directeur général de Renault RENA.PA, a dénoncé jeudi "un coup de force inquiétant" à la veille d'un conseil d'administration du constructeur automobile qui devrait sceller son avenir comme numéro deux du groupe.

Après plusieurs jours de rumeurs sur un remaniement à sa tête, Renault a convoqué vendredi matin un conseil d'administration "afin de se prononcer sur la gouvernance du groupe". Dans une démarche peu commune, Thierry Bolloré a pris la parole dans les Echos pour défendre sonA bilan et dénoncer un risque de déstabilisation, nouveau coup de théâtre dans la crise qui a éclaté au grand jour à la tête de Renault.

"La brutalité et le caractère totalement inattendus de ce qui est en train de se passer sont stupéfiants", a-t-il dit dans une interview au journal économique. "La seule chose que l'on me reproche peut-être, c'est d'avoir été nommé directeur-général adjoint début 2018, sur proposition de Carlos Ghosn, à l'unanimité du conseil."

Une source au sein de l'Etat français a indiqué mercredi à Reuters qu'un remaniement à la tête du groupe au losange était bien sur la table, confirmant une information du Figaro selon laquelle Jean-Dominique Senard allait proposer le remplacement de Thierry Bolloré au prochain conseil d'administration avec l'aval de l'Etat actionnaire.

---

PARIS - Michelin a annoncé jeudi son intention de fermer d’ici fin 2020 son site de La Roche-sur-Yon (Vendée), en raison des difficultés du marché des pneus poids lourd haut de gamme.

"La priorité du groupe est désormais d’accompagner chacun des 619 salariés pour construire avec eux leur avenir professionnel", dit l'entreprise dans un communiqué.

"Michelin s’engage à ce que chacun, selon sa situation et ses projets, ait le choix pour la suite de son parcours", ajoute-t-elle. Michelin a déjà annoncé le mois dernier la fermeture de son usine allemande de Bamberg, qui emploie 858 personnes.

---

BREXIT

DUBLIN PENSE QU'UN ACCORD EST POSSIBLE

THORNTON MANOR, Angleterre - Bruxelles et Londres sont capables de sceller un accord sur la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne avant la fin du mois, a déclaré jeudi le Premier ministre irlandais, Leo Varadkar, après avoir remontré son homologue britannique, Boris Johnson.

A trois semaines seulement de la date prévue pour le Brexit, les discussions entre Londres et les autres pays de l'Union européenne sur les modalités de cette sortie de la Grande-Bretagne de l'UE continuent de buter sur la question de la frontière entre l'Irlande, membre de l'UE, et l'Irlande du Nord, qui appartient au Royaume-Uni.

"J'ai eu une très bonne réunion avec le Premier ministre, très positive et très prometteuse", a déclaré le chef du gouvernement irlandais à l'issue de sa rencontre avec Boris Johnson.

"Je pense qu'il est possible de parvenir à un accord (...) qui permette au Royaume-Uni de quitter l'Union européenne de manière ordonnée et que l'accord soit trouvé d'ici la fin octobre, même s'il y a loin de la coupe aux lèvres."

Prié de dire si des concessions avaient été faites de part ou d'autre, Leo Varadkar a répondu: "Je ne pense pas qu'il faille s'interroger sur les concession, sur les gagnants ou les perdants, c'est un jeu auquel personne n'a envie de jouer."

---

STOCKHOLM - Le prix Nobel de littérature 2019 a été attribué à l'Autrichien Peter Handke pour son "oeuvre influente qui a exploré avec ingéniosité linguistique la périphérie et la spécificité de l'expérience humaine", a annoncé jeudi l'Académie royale suédoise.

Le prix Nobel de littérature 2018, qui n'avait pas été décerné l'an dernier, a pour sa part été attribué à la Polonaise Olga Tokarczuk. Cette dernière a été récompensée pour "une imagination narrative, qui, avec une passion encyclopédique, représente le franchissement des frontières comme une forme de vie".

Peter Handke, 76 ans, s'attache dans ses oeuvres, romans et pièces de théâtre, à dépeindre l'angoisse et l'incommunicabilité dans la société contemporaine. Sa plume avant-gardiste est influencée par Franz Kafka, Samuel Beckett et William Faulkner. On lui doit aussi les scénarios de plusieurs films de Wim Wenders, dont les "Ailes du désir" (1987).

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités sur Thierry Bolloré
 
Préc.1  2   3  4  5  6  7  8  9  10Suiv.