Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Les Barons de la Bourse

Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
AccueilToute l'actualitéLes news les plus luesBiographies des Barons
Date de naissance : 15/01/1955
Patrimoine public : 42 308 314 USD
Principales sociétés :
Aucune connexion disponible
Biographie : Thierry Breton est né le 15 janvier 1955 à Paris. C’est un dirigeant d'entreprise, administrateur de...

Coronavirus-L’immunité collective pourra être atteinte dans l’UE à la mi-juillet-Breton

04/04/2021 | 22:38
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1

PARIS, 4 avril (Reuters) - L'immunité collective contre le nouveau coronavirus pourra être atteinte pour les 450 millions d'habitants de l’Union européenne (UE) à la mi-juillet, déclare Thierry Breton, le commissaire européen à l'Industrie en charge du déploiement des vaccins dans le bloc dans le Parisien daté de lundi.

"Nous avons (...) désormais une vraie visibilité de ce qui se passe, de la fabrication au stockage, en passant par l’enflaconnage ou les tests", indique-t-il à propos de la fabrication des vaccins contre le COVID-19.

"14 millions de doses ont été livrées en janvier à l’UE, 28 millions en février et 60 millions en mars. Pour le trimestre suivant, nous passons à 100 millions en avril, mai et juin. Puis 120 millions à l’été et nous atteindrons un rythme de croisière de 200 millions à partir de septembre", ajoute-t-il.

Sur l'ensemble du second semestre, plus de 800 millions de doses auront été livrées à l'UE, selon Thierry Breton.

"L’immunité collective pourra être atteinte pour l’ensemble des habitants de l’Union européenne à mi-juillet", assure le commissaire européen.

Evoquant la lenteur du déploiement de la vaccination en Europe, Thierry Breton met par ailleurs directement en cause le laboratoire AstraZeneca.

"Si nous avions reçu les 100% de vaccins AstraZeneca qui nous étaient contractuellement destinés, l’Union européenne serait aujourd’hui au même niveau que la Grande-Bretagne en termes de vaccination", déclare-t-il.

"Je l’affirme donc, le trou d’air que nous avons enregistré provient uniquement des défauts de livraisons d’AstraZeneca", poursuit-il, ajoutant que l'Europe examine cette situation d'un point de vue juridique.

(Blandine Hénault)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Réagir à cet article
maxx34000 - Il y a 1 mois arrow option
Un vaccin qui malheureusement n'empêche pas d'être contamine c'est comment dire .....
1
  
  • Publier
    loader
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10Suiv.