Principales Devises
Cours Variation Var. 1janv CT MT LT
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) 1.0395 USD -0.12%-8.46%
Haussière
Haussière
Baissière
EURO / BRITISH POUND (EUR/GBP) 0.8596 GBX +0.05% 0.00%
Neutre
Neutre
Neutre
EURO / SWISS FRANC (EUR/CHF) 0.9837 CHF +0.17%-5.33%
Neutre
Haussière
Baissière
EURO / RUSSIAN ROUBLE (EUR/RUB) 62.9030 RUB +0.11%-26.37%
Haussière
Neutre
Baissière
EURO / SWEDISH KRONA (EUR/SEK) 10.8378 SEK +0.15%+5.19%
Neutre
Neutre
Haussière
EURO / NORWEGIAN KRONER (EUR/NOK) 10.2769 NOK -0.33%+2.96%
Neutre
Haussière
Haussière
EURO / DANISH KRONE (EUR/DKK) 7.4368 DKK +0.01%+0.02%
Baissière
Neutre
Neutre
EURO / CANADIAN DOLLAR (EUR/CAD) 1.3906 CAD +0.18%-3.35%
Haussière
Haussière
Neutre
EURO / AUSTRALIAN DOLLAR (EUR/AUD) 1.5397 AUD +0.09%-1.73%
Neutre
Haussière
Neutre
EURO / CHINESE YUAN RENMINBI (EUR/CNY) 7.4479 CNY +0.12%+2.99%
Haussière
Haussière
Haussière
EURO / HONGKONG-DOLLAR (EUR/HKD) 8.1232 HKD -0.00%-8.34%
Haussière
Haussière
Baissière
EURO / SINGAPORE-DOLLAR (EUR/SGD) 1.4317 SGD +0.18%-6.67%
Haussière
Haussière
Baissière
EURO / JAPANESE YEN (EUR/JPY) 144.6460 JPY +0.28%+10.24%
Neutre
Haussière
Haussière
Plus de devises
Actualités sur les Devises
Les Bourses occidentales contrastées le marché en manque d'acteurs AW
Le créancier de crypto Genesis fait l'objet d'une enquête des autorités de réglementation - Barron's ZR
Le dollar consolide sans conviction, à la recherche d'un support AW
Point marchés-Wall Street termine sa séance raccourcie en ordre dispersé RE
Devises : séance calme, le $ cède environ 0,8% en hebdo CF
Credit Suisse risque une amende de la Fed dans l'affaire Archegos AW
Point marchés-Fin de semaine sans tendance pour les actions européennes RE
Marchés: les taux européens remontent fortement après des déclarations de la BCE AW
Marchés: les Bourses à plat, les taux obligataires européens en hausse AW
Séance sans relief sur les marchés mondiaux AW
Allemagne-Scholz "surpris" par l'ampleur de la dépendance des entreprises à la Chine RE
Wall Street attendue proche de l'équilibre, l'Europe tourne au ralenti RE
Point marchés-Wall Street attendue proche de l'équilibre, l'Europe tourne au ralenti RE
La cenbank du Pakistan relève son taux directeur de 100 points de base pour le porter à 16 % afin de juguler l'inflation. ZR
M. Floden, de la banque centrale suédoise, estime que l'économie se dirige vers un atterrissage en douceur. ZR
Les fonds d'actions mondiales subissent des sorties hebdomadaires en raison des inquiétudes concernant la croissance. ZR
Les réserves de change de l'Inde augmentent pour la deuxième semaine ZR
Chine: La banque centrale abaisse le taux de réserves des banques RE
Marketmind : Assez sombre ? ZR
Les actions sont prêtes pour un gain hebdomadaire, les rendements du Trésor baissent alors que l'optimisme des investisseurs se poursuit. ZR
Plus d'actualités
Analyses Zonebourse Court Terme
Graphique cours quotidien °4591

L'incertitude règne en maître

Outre-Atlantique, les données plus faibles de l'indice des prix à la consommation (IPC) et de l’indice des prix à la production (IPP) ont suscité des spéculations sur le fait que la Fed adopterait une position plus accommodante dans les prochains mois. En revanche, l'inflation est toujours très élevée, au-dessus de l'objectif de la Fed, et la banque centrale ne va pas encore cesser de relever ses taux. Le taux d'intérêt de référence de la Réserve fédérale pourrait augmenter jusqu'à 7% pour exercer une pression à la baisse sur l'inflation, a déclaré récemment le président de la Fed de Saint-Louis, James Bullard. Dans sa dernière déclaration de politique générale, la Fed a déclaré que de nouvelles hausses des taux d'intérêt seraient appropriées "afin d'atteindre une position de politique monétaire suffisamment restrictive pour ramener l'inflation à 2% au fil du temps". Sur le Vieux Continent, les investisseurs restent préoccupés par la santé de l'économie, où une inflation élevée et une faible croissance économique continuent de faire peser un risque important sur les perspectives. Pour certains membres du conseil des gouverneurs de la BCE, les arguments en faveur d'une approche moins agressive du resserrement de la politique monétaire gagnent du terrain en raison de la récession imminente - bien qu'ils soutiennent toujours que la banque centrale doit donner la priorité à la lutte contre une inflation élevée. La BCE a augmenté ses taux à son rythme le plus rapide jamais enregistré, les portant de 200 points de base en seulement trois mois. Malgré le rythme rapide, les marchés s'attendent toujours à ce que la banque relève encore ses taux pour maîtriser une inflation forte et généralisée. Le seuil de 1,0350 est un seuil clé à court terme. Si l'EUR/USD ne parvient pas à se maintenir au-dessus de ce niveau d'ici la fin du mois, il est probable que nous assistions à un changement de direction.
ZB Le 21 novembre 2022 à 08:27
Graphique cours quotidien °4591

L'USD marque un temps d'arrêt

Après une forte chute entamée au début de l'année 2021, la monnaie unique semble enfin stagner aux alentours des 0.98 USD. Un cours qui n’avait plus été atteint depuis 20 ans. Pour autant, aucun retournement de tendance n’est réellement attendu. Les nombreuses statistiques économiques récemment publiées outre-Atlantique laissent peu de place à ce scénario. Conjuguées, celles-ci ont clairement milité pour la poursuite sans pause ni ralentissement d'une politique monétaire belliqueuse de la part de la Réserve Fédérale. De quoi augmenter ou au moins conserver le potentiel d'écart de rémunération - taux d'intérêts - entre les deux devises mondiales. La monnaie unique reste également impactée par son image de devise "à risque”, en raison des pressions d'un scénario d'entrée en récession des principaux pôles économiques de l'Union monétaire et du conflit Russo-Ukrainien. Plus largement, les États-Unis possèdent une longueur d’avance en termes de hausse des taux sur la plupart des banques centrales mondiales. Principale raison expliquant la tendance très haussière de l’USDX - US dollar index. Pour entrer un peu dans le détail, depuis le 1er janvier, le Yen cède 22% face au dollar, quand le si solide Franc Suisse se déprécie de 8.2% sur la même période. Concernant le Yuan et la livre Sterling, ceux-ci cèdent respectivement 11.7% et 16.3%. Des baisses accentuées par les situations économiques délicates de ces deux nations.Pour toutes ces raisons, la tendance de la paire EUR/USD a peu de chance de se retourner incessamment. Les prochaines réunions de la BCE - 27 octobre - et de la FED - 2 novembre - seront les éléments déterminants de la tendance future de la paire EUR/USD. Une hausse de 0.75 point des taux directeurs est d’ailleurs attendue à ces deux dates.Techniquement, la paire conserve une dynamique baissière qui ne sera pas remise en cause tant que l’EUR/USD demeure sous 1 (moyenne mobile à 20 semaines). 
ZB Le 21 octobre 2022 à 15:10
Plus d'analyses
Ads
Jours
:
Heures
:
Minutes
:
Secondes
Ads