Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Xetra  >  Adidas AG    ADS   DE000A1EWWW0

ADIDAS AG

(ADS)
  Rapport
Cours estimé en temps réel. Temps réel estimé Tradegate - 24/09 10:45:10
281.85 EUR   -0.69%
23/09Nike à un niveau record à Wall Street après ses résultats
RE
23/09ADIDAS : Opinion positive de Kepler Cheuvreux
ZD
23/09Les achats à bon compte dominent malgré des indicateurs mitigés
RE
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Les marchés toujours dans l'attente d'un plan de relance US, la BoE pèse à Londres

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
06/08/2020 | 11:23
LES BOURSES EUROPÉENNES RECULENT EN DÉBUT DE SÉANCE

Les principales Bourses européennes sont dans le rouge jeudi matin après une nouvelle série de résultats d'entreprises et les annonces pessimistes de la Banque d'Angleterre dans un climat prudent face aux incertitudes sur le plan de relance américain.

Vers 08h35 GMT, l'indice CAC 40 à Paris cède 0,5% à 4.908,88 points, freiné par Axa, et à Francfort, le Dax efface ses gains et abandonne 0,03%.

À Londres, le FTSE perd 1,35%, la Banque d'Angleterre ayant averti que la reprise de l'économie britannique serait plus lente que prévu initialement tout en laissant sa politique monétaire inchangée.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,3%, le FTSEurofirst 300 de 0,27% et le Stoxx 600 de 0,33%.

Les indices actions européens effacent ainsi une partie des gains de mercredi, favorisés par des indicateurs confirmant la reprise de l'économie en Europe et par l'espoir d'un accord aux Etats-Unis sur un nouveau plan de relance.

Mais les investisseurs s'inquiètent de voir démocrates et républicains camper sur leurs positions après plusieurs jours de négociations du Congrès. Des désaccords subsistent notamment sur des points clés comme l'indemnisation des dizaines de millions de personnes au chômage à cause de la crise sanitaire.

"Les marchés attendent de voir quelle forme aura ce plan, actuellement soumis à des querelles politiques à Washington. Les actions ont vraiment du mal à trouver une direction en attendant. L'horloge tourne", a déclaré Hugh Gimber chez JPMorgan AM.

Le climat de marché est également assombri par l'affrontement entre Pékin et Washington sur le terrain diplomatique et technologique. Les Etats-Unis veulent que les applications chinoises "non fiables" soient retirées des "App Stores" à disposition des utilisateurs américains de smartphones, a déclaré le secrétaire d'Etat Mike Pompeo.

VALEURS

A Paris, la banque Crédit agricole gagne 0,54%, après avoir pris 2,4% à l'ouverture, à la suite de résultats trimestriels jugés solides par les analystes.

L'assureur Axa perd 3,17% après avoir indiqué qu'il renonçait à deux de ses objectifs financiers pour 2020 en raison de la crise économique et sanitaire et décidé de ne pas verser de dividende supplémentaire cette année.

Eurofins Scientific bondit de 15,79% à un plus haut record après avoir publié des semestriels solides et un flux de trésorerie supérieur aux attentes.

A Francfort, la compagnie aérienne Lufthansa gagne 2,9% et l'équipementier sportif Adidas 3,25% après leurs résultats. Le groupe industriel Siemens prend 2,73%, le marché saluant un bénéfice trimestriel meilleur que prévu.

Le groupe minier Glencore lâche 4,15 à Londres après avoir annoncé une perte et renoncé à un dividende annuel.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en hausse mercredi, portée par le bénéfice trimestriel inattendu de Disney (+8,86%) et les espoirs d'un accord à Washington sur un plan de soutien à l'économie américaine face à la pandémie de coronavirus. [.NFR]

Le géant du divertissement a surpris en publiant mardi soir après la clôture des résultats trimestriels moins mauvais que prévu pour le deuxième trimestre.

A la cloche, mercredi, l'indice Dow Jones gagnait 1,39%, le S&P-500 0,65% et le Nasdaq Composite 0,53%.

Ce dernier a franchi en séance pour la première fois la barre des 11.000 points avant de se replier très légèrement.

EN ASIE

A la Bourse de Tokyo, le Nikkei a reculé de 0,43%, plombé par les craintes concernant les bénéfices des entreprises dans le contexte de la crise du coronavirus.

Honda a abandonné 6,31% après avoir dit anticiper une chute de 68% de son bénéfice d'exploitation sur l'année, le constructeur automobile ayant enregistré sa pire perte d'exploitation trimestrielle depuis 2009.

Les marchés chinois ont fini dans le désordre entre la progression des valeurs financières et du secteur minier et les inquiétudes liées aux tensions entre Pékin et Washington. L'indice composite de Shanghai a pris 0,3% et le CSI300 des grandes capitalisations de Chine continentale a reculé de 0,3%.

CHANGES/TAUX

L'"indice dollar", qui mesure les fluctuations du billet vert face à un panier de six autres devises internationales, se stabilise à proximité d'un creux de deux ans. L'euro recule de 0,08% à 1,1852 dollar.

La livre a atteint un pic de cinq mois face au dollar, à 1,3182, après que la Banque d'Angleterre a mis en garde contre les risques d'un recours à des taux d'intérêt négatifs.

"Dans l'ensemble, les perspectives économiques de la BoE sont relativement moins accommodantes que prévu et l'absence d'un signal fort en faveur de taux négatifs ouvre la porte à de nouveaux gains pour la livre à court terme", ont déclaré les analystes de MUFG dans une note.

Sur le marché obligataire, le rendement du Gilt à dix ans a augmenté ses gains avant de reculer. Il cède moins d'un point de base à 0,129%.

Le dix ans allemand recule légèrement à -0,514% et son équivalent américain est quasiment stable à 0,5395%.

Les taux et les changes pourraient par ailleurs réagir à la publication à 12h30 GMT (14h30 heure de Paris) des inscriptions au chômage aux Etats-Unis.

PÉTROLE

Les cours pétroliers évoluent en baisse en raison des craintes persistantes pour la demande. Le brut américain recule de 1% à 41,77 dollars le baril et le Brent terme sur le Brent perd 0,42% à 44,98 dollars.

Les deux contrats à terme ont atteint mercredi un plus haut de cinq mois après que l'Energy Information Administration a annoncé une baisse beaucoup plus importante que prévu des stocks de brut américain. (-7,4 millions de barils contre -3 millions attendus par le consensus)

MÉTAUX

L'or poursuit sa hausse, se rapprochant de son record absolu signé la veille à 2.055,10 dollars l'once, avec l'affaiblissement continu du dollar américain et les espoirs de nouvelles mesures de relance aux Etats-Unis pour atténuer les retombées économiques de la pandémie.

(Laetitia Volga, édité par Marc Angrand)

par Laetitia Volga

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ADIDAS AG -0.60%281.9 Cours en différé.-2.07%
AXA -0.37%15.716 Cours en temps réel.-37.18%
CAC 40 -0.59%4773.53 Cours en temps réel.-20.16%
CRÉDIT AGRICOLE SA -2.17%7.396 Cours en temps réel.-41.51%
DAX -0.47%12584.9 Cours en différé.-4.57%
DEUTSCHE LUFTHANSA AG -2.41%7.398 Cours en différé.-53.91%
DJ INDUSTRIAL -1.92%26763.13 Cours en différé.-6.22%
EURO STOXX 50 -0.69%3158.1 Cours en différé.-15.51%
EUROFINS SCIENTIFIC SE -2.42%644 Cours en temps réel.33.55%
GLENCORE PLC -1.05%169.12 Cours en différé.-27.40%
NASDAQ 100 -3.16%10833.332616 Cours en différé.25.73%
NASDAQ COMP. -3.02%10632.985307 Cours en différé.22.19%
NIKKEI 225 -1.11%23087.82 Cours en temps réel.-1.25%
S&P 500 -2.37%3236.92 Cours en différé.2.62%
STOXX EUROPE 600 -0.88%356.4 Cours en différé.-14.02%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur ADIDAS AG
23/09Nike à un niveau record à Wall Street après ses résultats
RE
23/09ADIDAS : Opinion positive de Kepler Cheuvreux
ZD
23/09Les achats à bon compte dominent malgré des indicateurs mitigés
RE
23/09Les actions en Europe dans le vert, la "tech" en soutien
RE
23/09ADIDAS : Warburg Research pas convaincu
ZD
23/09BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
RE
23/09ADIDAS : RBC optimiste sur le dossier
ZD
16/09ADIDAS : DZ Bank opte pour une recommandation de vente
ZD
14/09ADIDAS : JP Morgan conserve son opinion neutre
ZD
11/09ADIDAS : Warburg Research pas convaincu
ZD
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ADIDAS AG
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 19 955 M 23 262 M -
Résultat net 2020 466 M 544 M -
Dette nette 2020 82,3 M 96,0 M -
PER 2020 120x
Rendement 2020 0,66%
Capitalisation 55 350 M 64 662 M -
VE / CA 2020 2,78x
VE / CA 2021 2,33x
Nbr Employés 59 246
Flottant 86,8%
Graphique ADIDAS AG
Durée : Période :
adidas AG : Graphique analyse technique adidas AG | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique ADIDAS AG
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 39
Objectif de cours Moyen 255,12 €
Dernier Cours de Cloture 283,80 €
Ecart / Objectif Haut 14,5%
Ecart / Objectif Moyen -10,1%
Ecart / Objectif Bas -36,9%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Kasper Bo Rørsted Chief Executive Officer
Thomas Hermann Rabe Chairman-Supervisory Board
Martin Shankland Head-Global Operations
Harm Ohlmeyer Chief Financial Officer
Herbert Kauffmann Member-Supervisory Board
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
ADIDAS AG-2.07%62 073
NIKE, INC.25.47%182 304
ANTA SPORTS PRODUCTS LIMITED14.91%26 805
PUMA SE14.03%13 113
DECKERS OUTDOOR CORPORATION27.03%5 987
FENG TAY ENTERPRISES CO., LTD.9.85%5 230