Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
  1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. France
  4. Euronext Paris
  5. Airbus SE
  6. Actualités
  7. Synthèse
    AIR   NL0000235190

AIRBUS SE

(AIR)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Airbus dit que l'hydrogène ne sera pas largement utilisé dans les avions avant 2050

10/06/2021 | 08:01
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
AIRBUS DIT QUE L'HYDROGÈNE NE SERA PAS LARGEMENT UTILISÉ DANS LES AVIONS AVANT 2050

PARIS (Reuters) - La plupart des avions de ligne s'appuieront sur les moteurs à réaction traditionnels jusqu'en 2050 au moins, l'introduction de l'hydrogène à émissions nulles étant limitée aux avions régionaux et à court rayon d'action, a déclaré Airbus à des responsables de l'Union européenne dans une note publiée jeudi.

Le constructeur aéronautique s'est imposé comme le principal défenseur de la propulsion à hydrogène dans le secteur, affirmant qu'il envisageait de développer le premier avion commercial à émissions nulles au monde d'ici 2035.

Airbus n'a pas dit publiquement si la technologie sera prête à temps pour la prochaine étape importante prévue par l'industrie européenne - le remplacement du moyen-courrier A320 dans les années 2030 - mais le briefing de février aux fonctionnaires de l'UE a semblé exclure cette possibilité.

"Les avions à hydrogène à zéro émission seront principalement axés sur les avions régionaux et à plus courte portée à partir de 2035. Ce qui signifie que les itérations actuelles et futures de turbines à gaz hautement efficaces seront toujours nécessaires à mesure que nous nous rapprochons de 2050, en particulier pour les long-courriers", indique la présentation.

Les diapositives de la présentation au bureau du vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans, ont été publiées par InfluenceMap, un organisme de surveillance du lobbying climatique dirigé par des investisseurs, qui dit les avoir obtenues par une demande de liberté d'information.

"Il n'est pas encore décidé quel segment de marché sera visé par le premier avion à émission zéro", a déclaré jeudi un porte-parole d'Airbus, refusant tout autre commentaire sur la réunion de février.

Bien que la recherche n'en soit qu'à ses débuts, les voies possibles pour le remplacement de l'A320 sont déjà au centre des débats, alors que son rival Boeing réfléchit à la manière de soutenir le 737 MAX et que les motoristes se concentrent sur l'évolution des turbines à gaz.

Le directeur général de Boeing, Dave Calhoun, a exclu la semaine dernière l'utilisation de l'hydrogène à grande échelle avant 2050.

L'hydrogène a également été au centre des discussions sur le soutien des gouvernements européens à l'aviation pendant la crise du coronavirus.

En juin dernier, la France a annoncé une augmentation du financement de l'organisme de recherche aéronautique Corac, dont 1,5 milliard d'euros sur trois ans pour des technologies telles que l'hydrogène, sauvant ainsi 500 des 15.000 emplois menacés par la restructuration d'Airbus.

Le ministère des finances a énuméré cinq objectifs clés pour cet investissement, dont le successeur de l'A320, qui, selon lui, utiliserait de l'hydrogène au lieu des turbines à gaz actuelles et entrerait en service entre 2033 et 2035.

DÉCISION SUR LE CONCEPT DÈS 2022

Les responsables du secteur ont minimisé la perspective d'un passage à l'hydrogène pour le remplacement de la famille A320 en raison de la taille et du rayon d'action de l'appareil, ainsi que des infrastructures nécessaires au niveau mondial. Selon Airbus, un A320 décolle ou atterrit toutes les 1,6 seconde.

Selon les responsables d'Airbus, la recherche permettra en tout état de cause d'amorcer une technologie susceptible de jouer un rôle dans la prochaine génération d'avions.

Dans l'intervalle, Airbus et d'autres ont appelé à une utilisation plus généralisée des carburants durables dans les avions existants.

Lors de la présentation de février, Airbus a présenté des prévisions industrielles suggérant que la catégorie moyen-courrier de l'A320 (150-250 sièges) serait d'abord alimentée par du carburant aérien durable (SAF), puis "potentiellement par de l'hydrogène" à partir de 2050.

Un créneau plus petit, entre 100 et 150 sièges, qui comprend son A220 et l'Embraer E2, utiliserait l'énergie électrique, l'hydrogène et/ou le SAF à partir de 2040, tandis que seuls les avions régionaux de 50 à 100 sièges seraient prêts pour l'hydrogène dans les années 2030.

Airbus dessert actuellement ce marché par le biais de sa coentreprise de turbopropulseurs ATR de 50-70 sièges avec l'Italien Leonardo.

En septembre de l'année dernière, Airbus a présenté trois concepts d'avion à hydrogène devant entrer en service en 2035, dont un turbopropulseur, un avion bimoteur d'apparence traditionnelle alimenté par des moteurs hybrides à hydrogène et un avion plus radical à carrosserie mixte.

Airbus a déclaré qu'il choisirait le produit final pour un nouvel avion décarboné en 2025. Il a ajouté qu'il affinerait également le choix du concept général dès la mi-2022.

(version française Camille Raynaud)

par Tim Hepher et Laurence Frost


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIRBUS SE 0.18%112.92 Cours en temps réel.25.77%
EMBRAER S.A. -1.14%20 Cours en clôture.125.99%
LEONARDO S.P.A. 0.00%7.058 Cours en différé.19.42%
THE BOEING COMPANY 3.34%245.28 Cours en différé.10.88%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur AIRBUS SE
07:10Oerlikon signe un contrat de dix ans avec MTU Aero Engines
AW
21/06Résumé des principales informations économiques du lundi 21 juin 2021
AW
21/06CAC40 : renoue avec les 6.600 grâce à un Wall-Street tonique
CF
21/06CAC40 : reprend des couleurs, W-Street anticipé en hausse
CF
21/06CAC40 : timide tentative de rebond,la tension retombe partout
CF
21/06Faury (Airbus) prône l'accélération de l'utilisation des carburants durables
DJ
21/06GUILLAUME FAURY : Hormis Comac, Faury (Airbus) n'attend pas "d'entrant" dans l'a..
DJ
21/06AIRBUS  : projet dans l'hydrogène avec Air Liquide et ADP
CF
21/06CAC40 : résiste après la chute de 1,5% vendredi
CF
21/06ADP  : projet dans l'hydrogène avec Airbus et Air Liquide
CF
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur AIRBUS SE
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 51 699 M 61 574 M -
Résultat net 2021 1 757 M 2 092 M -
Tréso. nette 2021 4 551 M 5 421 M -
PER 2021 50,1x
Rendement 2021 0,47%
Capitalisation 88 709 M 106 Mrd -
VE / CA 2021 1,63x
VE / CA 2022 1,38x
Nbr Employés 127 814
Flottant 74,1%
Graphique AIRBUS SE
Durée : Période :
Airbus SE : Graphique analyse technique Airbus SE | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique AIRBUS SE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 24
Objectif de cours Moyen 122,63 €
Dernier Cours de Cloture 112,92 €
Ecart / Objectif Haut 25,8%
Ecart / Objectif Moyen 8,60%
Ecart / Objectif Bas -20,3%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Nom Titre
Guillaume Faury Chief Executive Officer
Dominik Asam Chief Financial Officer
René Richard Obermann Chairman
Grazia Vittadini Chief Technology Officer
Jean-Brice Dumont Executive Vice President-Engineering
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
AIRBUS SE25.77%105 681
THE BOEING COMPANY10.88%138 805
TEXTRON INC.32.09%14 409
DASSAULT AVIATION13.82%10 065
AVIC ELECTROMECHANICAL SYSTEMS CO.,LTD.-11.35%6 075
AVICHINA INDUSTRY & TECHNOLOGY COMPANY LIMITED-1.85%5 275