Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Airbus SE    AIR   NL0000235190

AIRBUS SE

(AIR)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Un fonds de 630 millions d'euros pour les PME et ETI du secteur aéronautique

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
28/07/2020 | 10:48

Un fonds d'investissement de 630 millions d'euros pour venir en aide aux PME et ETI a été créé dans le cadre du plan de 15 milliards d'euros présenté en juin par le gouvernement pour soutenir l'industrie aéronautique française, a annoncé mardi le ministère de l'Economie, des Finances et de la Relance.

Ce fonds sera abondé à hauteur de 200 millions par l'Etat, dont 50 millions apportée par la banque publique Bpifrance.

Les quatre grands donneurs d'ordre de la filière aéronautique française contribueront pour leur part à hauteur de 200 millions d'euros, dont 116 millions pour Airbus, 58 millions pour Safran et 13 millions chacun pour Dassault Aviation et Thales, précise le ministère dans un communiqué.

Le fonds s'appellera Ace Aéro Partenaires et sera géré par Ace Management, filiale de la société de gestion d'actifs et d'investissement Tikehau Capital, qui va investir sur ses fonds propres 230 millions d'euros.

"Je salue la mobilisation des industriels et de Tikehau Capital pour la création de ce fonds, qui va permettre, avec un montant supérieur à nos prévisions, de renforcer les fonds propres des PME et ETI stratégiques pour la filière et d'accompagner la consolidation du secteur", s'est félicité le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, cité dans le communiqué.

Lors de l'annonce en juin du plan de sauvetage de la filière aéronautique, Bruno Le Maire prévoyait seulement 500 millions d'euros au départ pour la création du fonds, avec un objectif d'un milliard d'euros à terme.

(Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot)