Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

ALPHABET INC.

(GOOGL)
  Rapport
Temps Différé Nasdaq  -  22:00 29/11/2022
95.19 USD   -0.90%
29/11Twitter revient sur la politique de désinformation de COVID
ZR
29/11Heex Technologies boucle avec Karista une première levée de fonds de 3,2 millions d’euros
AO
29/11USA-Les valeurs à suivre à Wall Street (actualisé)
RE
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse
Jours
:
Heures
:
Minutes
:
Secondes

Wall Street ouvre en baisse, la parenthèse de mercredi se referme

29/09/2022 | 16:27

New York (awp/afp) - La Bourse de New York a ouvert en baisse jeudi, se montrant de nouveau morose après une parenthèse enchantée mercredi, sous l'effet d'une nouvelle remontée des taux obligataires et de chiffres de l'emploi américain.

Vers 14H15 GMT, le Dow Jones perdait 1,91%, l'indice Nasdaq cédait 3,13% et l'indice élargi S&P 500 abandonnait 2,42%.

Dow Jones et S&P 500 avaient mis fin mercredi à une série de six séances consécutives de repli.

"On a eu droit hier à une pause dont on avait grand besoin, avec tous les vents contraires qui ont tourné, et tout s'est inversé aujourd'hui", a expliqué Art Hogan, de B. Riley Wealth Management.

Mercredi, Wall Street et l'ensemble des Bourses occidentales avaient salué l'annonce de l'intervention de la Banque d'Angleterre, qui va racheter de la dette britannique en circulation pour stabiliser le marché obligataire.

Les rendements des emprunts d'Etat de l'ensemble des pays occidentaux s'étaient brutalement contractés, un signal d'apaisement après plusieurs jours de nervosité croissante.

Mais jeudi, le taux des bons du Trésor américains à 10 ans se tendaient de nouveau, à 3,80% contre 3,72% la veille.

La présidente de l'antenne de Cleveland de la Réserve Fédérale (Fed), Loretta Mester, a fait valoir jeudi que si l'institution était prête à réagir en cas de dislocation du marché, ses membres n'avaient pas observé "aux Etats-Unis le même type de dysfonctionnement de marché" qu'au Royaume-Uni.

Déjà froissés, les investisseurs ont mal accueillis l'indicateur principal du jour, à savoir les nouvelles inscriptions au chômage, qui sont ressorties au plus bas depuis fin avril, à 193.000 demandes, nettement en-deçà des 215.000 attendus.

"Le marché de l'emploi montre toujours de la vigueur, une bonne nouvelle qui est interprétée négativement par le marché parce que cela encourage la Fed dans son combat contre l'inflation", selon Art Hogan.

"Nous ne pourrons pas avoir une économie saine et un marché du travail en bon état si nous ne ramenons pas la stabilité des prix", a plaidé Loretta Mester, sur la chaîne CNBC, estimant que le niveau actuel du taux de la Fed n'était pas encore "restrictif", ce qui signifie qu'il n'induit pas un ralentissement de l'économie, selon elle.

Après avoir envisagé la possibilité d'une hausse d'un demi-point seulement du taux directeur de la Fed lors de sa prochaine réunion, en novembre, les opérateurs privilégiaient de nouveau jeudi l'hypothèse d'un quatrième relèvement consécutif de 0,75 point de pourcentage, qui le porterait à une fourchette de 3,75% à 4,00%.

L'atmopshère a été encore assombrie par l'abaissement de recommandation des analystes de Bank of America visant Apple (-4,68% à 142,82 dollars). Ils ont cité le ralentissement de la demande, qui a incité la firme à la pomme à revoir à la baisse ses objectifs de ventes d'iPhone pour le second semestre.

De manière générale, le secteur technologique, à la fête mercredi, était de nouveau sanctionné. Alphabet (-3,73%), Nvidia (-4,84%), Meta (-4,02%) et Tesla (-6,00%) étaient particulièrement malmenés.

Occidental Petroleum limitait son repli (-0,96% à 60,82 dollars) après qu'un document boursier a révélé que Berkshire Hathaway, la holding de Warren Buffett avait encore augmenté sa participation dans le groupe pétrolier, à 20,9%.

La chaîne de magasins d'articles ménagers et décoration Bed Bad & Beyond (-3,41% à 6,24 dollars) payait la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel en baisse de 28% et inférieur aux attentes. L'enseigne a défendu sa stratégie de réduction de ses stocks au cours de la période, qui a nécessité des rabais.

Le réseau de pharmacies Rite Aid dévissait (-29,23% à 4,97 dollars) après avoir revue à la baisse son objectif de résultat pour l'ensemble de son exercice 2023, qui s'achèvera fin février, citant un affaiblissement de la demande et des difficultés d'approvisionnement.

tu/nth


© AWP 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALPHABET INC. -0.90%95.19 Cours en différé.-33.69%
APPLE INC. -2.11%141.17 Cours en différé.-18.78%
BANK OF AMERICA CORPORATION 0.38%37 Cours en différé.-16.84%
DOW JONES INDUSTRIAL 0.01%33852.53 Cours en temps réel.-5.48%
NASDAQ 100 -0.73%11503.45 Cours en temps réel.-27.97%
OCCIDENTAL PETROLEUM CORPORATION 1.29%69.11 Cours en différé.135.36%
QUALCOMM, INC. -0.97%118.38 Cours en différé.-34.63%
TESLA, INC. -1.14%180.83 Cours en différé.-48.67%
Toute l'actualité sur ALPHABET INC.
29/11Twitter revient sur la politique de désinformation de COVID
ZR
29/11Heex Technologies boucle avec Karista une première levée de fonds de 3,2 millions d’eur..
AO
29/11USA-Les valeurs à suivre à Wall Street (actualisé)
RE
29/11Elon Musk s'en va-t-en guerre contre le tout-puissant Apple
AW
28/11Apple menace de retirer Twitter de l'App Store selon Elon Musk
AW
28/11Google et iHeartMedia poursuivis par la FTC et sept États pour des publicités trompeuse..
MT
28/11La FTC américaine poursuit Google et iHeartMedia pour de prétendues publicités trompeus..
ZR
28/11Désinformation: l'Arcom épingle l'opacité de TikTok
AW
28/11Protection des données: lourde amende contre Meta dans l'UE
AW
28/11Les banques de l'UE sont confrontées à des règles plus strictes concernant l'utilisatio..
ZR
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ALPHABET INC.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 283 Mrd - 274 Mrd
Résultat net 2022 62 959 M - 60 888 M
Tréso. nette 2022 119 Mrd - 115 Mrd
PER 2022 19,9x
Rendement 2022 -
Capitalisation 1 234 Mrd 1 234 Mrd 1 193 Mrd
VE / CA 2022 3,93x
VE / CA 2023 3,58x
Nbr Employés 186 779
Flottant 89,6%
Graphique ALPHABET INC.
Durée : Période :
Alphabet Inc. : Graphique analyse technique Alphabet Inc. | Zonebourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique ALPHABET INC.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 50
Dernier Cours de Clôture 95,19 $
Objectif de cours Moyen 128,86 $
Ecart / Objectif Moyen 35,4%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Sundar Pichai Chief Executive Officer & Director
Ruth M. Porat Chief Financial Officer & Senior Vice President
John LeRoy Hennessy Chairman
John L Doerr Independent Director
Ann Mather Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
ALPHABET INC.-33.69%1 244 392
BAIDU, INC.-33.03%32 702
Z HOLDINGS CORPORATION-43.66%20 298
NAVER CORPORATION-51.78%20 248
YANDEX N.V.0.00%6 840
GURUNAVI, INC.-0.24%168