Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

AMAZON.COM, INC.

(AMZN)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Amazon com : AWS va ouvrir des centres de données en Nouvelle-Zélande

25/09/2021 | 13:28
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

La nouvelle Région AWS permettra aux clients d’exécuter des charges de travail et de stocker des données en toute sécurité en Nouvelle-Zélande tout en servant les utilisateurs finaux avec une latence encore plus faible

Une étude sur les retombées économiques d’AWS récemment publiée estime que la nouvelle Région AWS Asie-Pacifique (Auckland) permettra de créer 1 000 nouveaux emplois en Nouvelle-Zélande au cours des quinze prochaines années grâce à un investissement de 7,5 milliards NZD (5,3 milliards USD)

Amazon Web Services (AWS), une société Amazon.com, Inc. (NASDAQ : AMZN), a annoncé aujourd’hui l’ouverture d’une région infrastructurelle à Aotearoa, en Nouvelle-Zélande, en 2024. La nouvelle Région AWS Asie-Pacifique (Auckland) sera composée de trois Zones de Disponibilité (Availability Zones, AZ) et viendra s’ajouter au moment du lancement aux 81 Zones de Disponibilité existantes dans les 25 Régions géographiques AWS. La Région sera détenue et exploitée par une entité AWS locale en Nouvelle-Zélande. À l’échelle mondiale, AWS a annoncé des plans pour 24 Zones de Disponibilité et huit Régions AWS supplémentaires en Australie, en Inde, en Indonésie, en Israël, en Espagne, en Suisse, aux Émirats arabes unis et dans la nouvelle Région AWS en Nouvelle-Zélande. La nouvelle Région AWS Asie-Pacifique (Auckland) permettra à encore plus de développeurs, de startups, d’entreprises ainsi que d’organisations gouvernementales, éducatives et à but non lucratif d’exécuter leurs applications et de servir les utilisateurs finaux à partir de centres de données localisés en Nouvelle-Zélande, afin que les clients qui souhaitent conserver leurs données en Nouvelle-Zélande soient garantis de pouvoir le faire. AWS a également publié une étude sur les retombées économiques (economic impact study, EIS) qui estime que cette initiative permettra de créer 1 000 nouveaux emplois grâce à un investissement de 7,5 milliards NZD (5,3 milliards USD) dans la nouvelle Région AWS Asie-Pacifique (Auckland), avec un impact économique estimé sur le PIB néo-zélandais de 10,8 milliards NZD (7,7 milliards USD) au cours des quinze prochaines années. Pour en savoir plus, rendez-vous sur aws.amazon.com/about-aws/global-infrastructure.

« AWS soutient des milliers d’organisations à travers la Nouvelle-Zélande dans leur volonté d’innover, de réussir et de se développer à l’échelle mondiale. La technologie du Cloud AWS offre de nouvelles façons au gouvernement de s’engager davantage avec les citoyens, aux entreprises d’innover pour leur prochaine phase de croissance et aux entrepreneurs de créer des entreprises et de tenir tête à la concurrence mondiale », a déclaré Prasad Kalyanaraman, vice-président des Services d’infrastructure chez AWS. « Nos investissements reflètent l’engagement profond et à long terme d’AWS envers la Nouvelle-Zélande. Nous sommes ravis de construire de nouvelles infrastructures de classe mondiale au niveau local, de doter des Néo-Zélandais de compétences numériques recherchées et de continuer à aider les organisations locales à fournir des applications qui accélèrent la transformation numérique et qui alimentent la croissance économique. »

Les Régions AWS comprennent des Zones de Disponibilité qui placent les infrastructures dans des emplacements géographiques séparés et distincts, suffisamment distancés les uns des autres pour aider à soutenir la continuité des activités des clients, mais suffisamment proches pour fournir la faible latence nécessaire aux applications à disponibilité élevée qui utilisent de multiples Zones de Disponibilité. Chaque Zone de Disponibilité possède une alimentation, une sécurité physique et un refroidissement indépendants, tout en étant connectée via des réseaux redondants à ultra faible latence. Les clients d’AWS focalisés sur la disponibilité élevée peuvent concevoir leurs applications de façon à ce qu’elles fonctionnent dans de multiples Zones de Disponibilité, afin d’atteindre une marge d’erreur encore plus faible. La Région AWS Asie-Pacifique (Auckland) permettra aux clients locaux ayant des préférences en matière de résidence des données de stocker en toute sécurité leurs données à Aotearoa, tout en offrant une latence encore plus faible à travers le pays.

Les clients, des startups aux entreprises, en passant par les organisations gouvernementales et les organisations à but non lucratif, pourront utiliser les technologies avancées du premier cloud mondial pour stimuler l’innovation. AWS propose le portefeuille de services le plus large et le plus complet qui soit, couvrant notamment l’analyse, le calcul, la base de données, l’Internet des objets (IdO), l’apprentissage automatique, les services mobiles, le stockage, et plus encore. Les clients en Nouvelle-Zélande bénéficient déjà de l’investissement continu d’Amazon dans son réseau dorsal mondial via le câble sous-marin Hawaiki, un système de câble transpacifique de 9 300 miles (15 000 kilomètres) en service depuis 2018 qui fournit une connexion à faible latence et à large bande passante de l’Australie à la Nouvelle-Zélande et les États-Unis.

Selon l’EIS récemment publiée, AWS prévoit d’investir 7,5 milliards NZD (5,3 milliards USD) en Nouvelle-Zélande au cours des quinze prochaines années via la nouvelle Région AWS Asie-Pacifique (Auckland), ce qui inclura des dépenses en capital pour la construction de centres de données, des dépenses opérationnelles pour les frais de services publics et d’installation courants, et des achats de biens et de services auprès d’entreprises régionales. L’EIS estime que les dépenses de construction et d’exploitation de l’infrastructure d’AWS en Nouvelle-Zélande devraient augmenter le PIB de la Nouvelle-Zélande d’environ 10,8 milliards NZD (7,7 milliards USD) au cours des quinze prochaines années. L’EIS fait également valoir que la nouvelle Région AWS devrait apporter des avantages économiques directs et indirects, tels que de nouveaux emplois et de nouvelles ventes pour la chaîne d’approvisionnement des centres de données et les secteurs connexes. Au total, ce sont environ 1 000 nouveaux emplois équivalents temps plein (ETP) qui seront créés en Nouvelle-Zélande grâce à cet investissement.

Les clients et partenaires d’AWS saluent l’annonce de la nouvelle Région AWS Asie-Pacifique (Auckland)

Les clients néo-zélandais continueront de se joindre aux millions de clients actifs qui utilisent AWS chaque mois dans plus de 190 pays à travers le monde. Un bon nombre d’entreprises néo-zélandaises utilisent déjà AWS pour exécuter leurs charges de travail afin de générer des économies de coûts et d’accélérer l’innovation et la mise sur le marché ; parmi ces entreprises, il convient de citer Air NZ, ANZ Bank, Bank of New Zealand (BNZ), Contact Energy, Education Perfect, Halter, le ministère de la Conservation néo-zélandais, Lancom, le ministère de la Santé néo-zélandais, le ministère de la Justice néo-zélandais, Orion Health, Sharsies, The Clinician, TVNZ, UneeQ, l’Université d’Auckland, Vodafone, Xero, et bien d’autres.

ANZ est la plus grande banque de Nouvelle-Zélande, ayant une relation bancaire avec près d’un Néo-Zélandais sur deux et employant environ 8 000 personnes. « C’est fantastique de voir AWS investir et développer ses capacités en Nouvelle-Zélande », a déclaré Michael Bullock, directeur des services informatiques d’ANZ Nouvelle-Zélande et Pacifique. « Notre secteur technologique rivalise avec les meilleurs à l’échelle mondiale, et ce type d’investissement constitue un grand pas vers une plus grande résilience technique et des opportunités élargies d’innovation pour la Nouvelle-Zélande. Cet investissement démontre l’engagement continu d’AWS envers ses clients et envers l’économie néo-zélandaise dans son ensemble, et va nous permettre d’accéder à une infrastructure de cloud computing de classe mondiale qui répondra aux préférences de nos clients en matière de souveraineté des données ainsi qu’à leur désir d’innovation. »

Air New Zealand est la compagnie aérienne nationale de la Nouvelle-Zélande ; elle offre un réseau mondial de services de passagers et de fret, et transportait avant la pandémie plus de 17 millions de passagers par an, assurant 3 400 vols par semaine. « Air New Zealand s’efforce de connecter les Néo-Zélandais les uns aux autres et de relier la Nouvelle-Zélande au monde, et nous souhaitons être la première compagnie aérienne numérique au monde en offrant une expérience numérique transparente dès le moment où les clients commencent à planifier leur voyage jusqu’à leur retour chez eux », a déclaré Greg Foran, PDG d’Air New Zealand. « Nous utilisons une vaste gamme de services d’AWS depuis 2016 pour différencier notre compagnie aérienne à l’échelle mondiale, développer nos activités et les faire évoluer. Ces services incluent le stockage, le calcul, la base de données et le développement d’applications pour exécuter plus de 70 des applications de services numériques de la compagnie aérienne. Nous avons collaboré avec AWS sur de nombreuses innovations pour intégrer le numérique au cœur de tout ce que nous faisons, notamment en créant un système de réservation numérique sécurisé qui évolue facilement pour répondre aux fluctuations de la demande. Pour l’avenir, nous avons besoin d’une architecture cloud solide et résiliente afin d’offrir aux clients une expérience numérique plus personnalisée et plus innovante. La nouvelle infrastructure d’AWS va nous aider à concrétiser notre vision, à fournir à nos clients un accès encore plus rapide à tous nos services et à étayer notre offre d’une expérience numérique de premier ordre aux Kiwis pour de nombreuses années à venir. »

Le ministère de la Justice Te Tāhū o te Ture travaille à faire de la Nouvelle-Zélande une société sûre et équitable. « Étant donné le caractère essentiel de leurs services, les tribunaux ont continué à travailler tout au long des différents confinements liés au COVID, et les contraintes de ce qui est encore un système largement basé sur le papier ont mis en évidence l’importance de la technologie pour permettre une prestation de services à distance et assurer la continuité de l’accès à la justice. Avec des investissements dans les nouvelles technologies, les citoyens seraient en mesure d’accéder plus facilement aux cours et tribunaux et d’interagir avec ces derniers, et le ministère serait assuré de maximiser l’utilisation de toutes ses ressources, les données relatives aux tribunaux devant être hébergées en Nouvelle-Zélande conformément à notre politique judiciaire », a déclaré Tina Wakefield, secrétaire adjointe aux services généraux et numériques du ministère de la Justice. « En investissant dans une Région en Nouvelle-Zélande, AWS ouvre de nouvelles possibilités pour les organisations de services publics comme la nôtre en offrant une nouvelle option de cloud computing alignée sur nos préférences en matière d’hébergement des données sur notre territoire. En utilisant des technologies hébergées au niveau local, nous allons pouvoir nous aligner encore plus étroitement sur la stratégie du gouvernement néo-zélandais axée sur le cloud et progresser vers de nouvelles méthodes de travail qui amélioreront l’expérience des services de justice pour les intervenants des tribunaux, dans le but d’améliorer l’accès à la justice pour tous les Néo-Zélandais. »

Education Perfect est une plateforme numérique qui propose des cours alignés sur les programmes scolaires pour un apprentissage mixte en classe, ainsi que pour l’enseignement à domicile et le tutorat, et ce pour les années scolaires allant du CM2 jusqu’à la Terminale. « Chez Education Perfect, notre mission est d’humaniser la technologie pour les apprenants, quel que soit leur âge, tout en aidant les éducateurs à utiliser des données qui leur permettent de gagner du temps, d’éclairer la prise de décision, de créer des expériences et des parcours d’apprentissage personnalisés et d’améliorer les résultats des élèves », a déclaré Alex Burke, PDG d’Education Perfect. « En tant qu’entreprise native du cloud, Education Perfect mise tout sur AWS depuis le premier jour car nous nous appuyons sur une multitude de services sécurisés et résilients, notamment des outils avancés de gestion des données et d’apprentissage automatique. AWS nous a aidés à évoluer et à nous développer dans plus de 60 pays, grâce à quoi nous sommes aujourd’hui une organisation sans frontières avec la possibilité d’accéder à nos outils à tout moment, partout dans le monde. Pendant la pandémie de COVID-19, AWS nous a aidés à faire évoluer notre service de façon à gérer une augmentation de 300 % du trafic vers notre plateforme. Une nouvelle Région AWS en Nouvelle-Zélande offrira une disponibilité, une vitesse et une fiabilité accrues, ce qui se traduira par un accès plus rapide et plus transparent à notre plateforme. En tant qu’entreprise 100 % kiwi, le fait que nos partenaires technologiques réalisent des investissements importants au niveau local nous aide à nouer des relations de confiance avec les parties prenantes du gouvernement et de l’éducation, en sachant que nous collaborons avec une organisation qui a à cœur la sécurité, la réussite économique et la transformation numérique de notre pays. »

Halter, une startup agro-technologique néo-zélandaise, s’appuie sur AWS depuis ses débuts en 2016 et travaille avec le programme AWS Activate, qui fournit aux startups de stade précoce des crédits de cloud computing, un mentorat commercial et une assistance technique pour lancer et créer de nouvelles activités. Halter fabrique des colliers intelligents à énergie solaire pour les vaches laitières qui, une fois à associés une application, permettent aux utilisateurs de gérer à distance la santé, l’alimentation et le comportement des vaches. « L’agriculture est une activité 24h/24 et 7j/7 où des choses se passent à chaque heure de la journée. Nous nous appuyons sur AWS parce que la plateforme est facilement accessible pour les entreprises kiwis, et en raison de leur technologie cloud de pointe solide comme un roc qui répond aux besoins de nos clients en matière de service ininterrompu », a déclaré Craig Piggott, PDG de Halter. « Halter est née sur AWS, ce qui nous a permis de concentrer nos talents d’ingénierie sur notre cœur de métier plutôt que sur la gestion des infrastructures. Au-delà de la technologie, AWS soutient la croissance de notre équipe avec un accès à des communautés de startups et une expertise de domaine précieuse dans des domaines tels que l’agro-technologie. »

The Clinician est une entreprise de santé numérique dotée d’une plateforme de santé native du cloud, ZEDOC, qui automatise la collecte et l’analyse des données de santé et fournit des matériels multimédias à visée éducative aux patients. Le personnel médical utilise les données en temps réel, telles que le consentement électronique, les antécédents, les mesures du patient, la pression artérielle et les niveaux d’oxygène, pour signaler rapidement divers symptômes tels que la dépression liée à l’hypertension ou l’intolérance à certains médicaments. « ZEDOC utilise les services d’analyse et d’apprentissage automatique d’AWS pour analyser intelligemment chaque mois des centaines de milliers d’interactions avec les patients, fournissant de nouvelles informations essentielles qui permettent d’améliorer l’engagement des patients à distance et de garantir à toutes les communautés un accès équitable », a déclaré Tamaryn Hankinson, co-fondatrice de The Clinician. « Grâce à AWS, nous avons pu augmenter facilement nos efforts pour des déploiements à l’échelle du secteur public dans des endroits comme Singapour, en appliquant des normes strictes de confidentialité des données de santé. L’instauration d’une nouvelle Région AWS en Nouvelle-Zélande va permettre l’expansion de nos services de santé numérique dans les secteurs de la santé publique et privée au niveau local, et nous permettre d’être certains de respecter les besoins de toutes les communautés en termes de souveraineté des données. »

Les partenaires basés en Nouvelle-Zélande font partie du Réseau Partenaires AWS (AWS Partner Network, APN), qui comprend des dizaines de milliers d’éditeurs de logiciels indépendants (independent software vendors, ISV) et d’intégrateurs systèmes (systems integrators, SI) à travers le monde. Les Partenaires AWS développent des solutions et des services innovants sur AWS, et le réseau APN fournit une assistance commerciale, technique, marketing et de mise sur le marché. Les SI de l’APN, les partenaires de conseil et les ISV aident les clients des entreprises et du secteur public à migrer vers AWS, à déployer des applications essentielles, et à fournir une gamme complète de services de surveillance, d’automatisation et de gestion, pour les environnements des clients sur AWS. Les Partenaires AWS en Nouvelle-Zélande incluent Consegna, Datacom, Deloitte, Spark et bien d’autres. Les ISV d’AWS en Nouvelle-Zélande, parmi lesquels figurent Ambit, Aportio, Inteso, Orion Health, Raygun, Soul Machines, UneeQ, Xero et d’autres, utilisent déjà AWS pour proposer leurs logiciels à leurs clients du monde entier, et ils prévoient de servir leurs clients néo-zélandais à partir de la Région AWS Asie-Pacifique (Auckland) dès le lancement. Pour la liste complète des membres du réseau APN, rendez-vous sur aws.amazon.com/partners.

Datacom, l’une des plus grandes entreprises technologiques locales de la région, fait partie des partenaires de conseil de niveau Premier d’AWS. « Datacom collabore avec AWS depuis 2015, tirant parti du Cloud AWS pour renforcer la fiabilité et l’évolutivité de ses clients sans compromettre la sécurité et la conformité », a déclaré Justin Gray, directeur général de Datacom. « Nous aidons de grandes agences gouvernementales, et nos clients du marché intermédiaire et des entreprises à transformer les systèmes de leur organisation, tout en améliorant leurs performances et en augmentant l’efficacité et la sécurité. L’investissement conséquent d’AWS en Nouvelle-Zélande accélère l’écosystème d’innovation et les efforts de numérisation de notre pays et va offrir aux organisations de toute la Nouvelle-Zélande davantage de choix et un accès plus rapide à des services de cloud computing de classe mondiale. »

Consegna est un partenaire de conseil de niveau Premier d’AWS basé en Nouvelle-Zélande qui aide les clients à déplacer leurs charges de travail sur site vers le cloud. « Comme AWS, Consegna est fière de son obsession client, et nous travaillons en étroite collaboration avec AWS pour aider nos clients à accélérer leur transformation numérique depuis notre création en 2016. Consegna a récemment migré 500 serveurs virtuels dans 14 secteurs d’activité différents en neuf semaines pour Quotable Value, ce qui leur a permis d’économiser 50 % sur leurs coûts d’infrastructure courants », a déclaré John Taylor, PDG de Consegna. « En tirant parti de l’infrastructure mondiale d’AWS, nous avons pu assister des clients en Australie et en Nouvelle-Zélande, et cela nous a aidés à réaliser des migrations de masse jusqu'en Californie aux États-Unis en répliquant nos méthodologies et nos cadres de livraison dans les Zones de Disponibilité et les Régions AWS qui sont immanquablement mondiales. Le fait d’avoir une Région AWS en Nouvelle-Zélande montre à quel point notre pays est devenu important sur la scène informatique mondiale. »

Spark est la plus grande entreprise de télécommunications et de services numériques de Nouvelle-Zélande, fournissant des services à un large éventail d’organisations néo-zélandaises de premier plan par le biais du Spark Business Group, qui unit les services de Spark avec ses filiales spécialisées CCL, Leaven, Qrious et Digital Island. « Nous avons travaillé avec AWS ces cinq dernières années, tirant parti du vaste portefeuille de services cloud d’AWS à l’échelle de notre entreprise pour soutenir notre transformation numérique et étendre nos offres de cloud hybride à nos clients, les aidant à se transformer et à se développer numériquement », a déclaré Jolie Hodson, PDG de Spark. « La concentration indéfectible d’AWS sur l’innovation et sur l’investissement dans les infrastructures critiques constitue un catalyseur important du soutien que nous fournissons aux entreprises néo-zélandaises, à l’heure où celles-ci se modernisent et innovent en utilisant diverses capacités de cloud avancées comme l’apprentissage automatique et l’Internet des objets. »

Investissement continu d’AWS en Nouvelle-Zélande

La prochaine Région AWS Asie-Pacifique (Auckland) va étendre les investissements continus d’AWS en Nouvelle-Zélande, investissements qui ont commencé avec la création de la première entité AWS locale (AWS Nouvelle-Zélande) à Auckland en 2014. AWS a également lancé deux emplacements périphériques Amazon CloudFront et AWS Outposts à Auckland. Amazon CloudFront est un réseau de diffusion de contenu (Content Delivery Network, CDN) hautement sécurisé et programmable qui accélère la fourniture de données, de vidéos, d’applications et d’API, pour les utilisateurs du monde entier, avec une faible latence et des vitesses de transfert élevées. AWS Outposts est un service pleinement géré qui offre les mêmes infrastructures AWS, services AWS, API, et outils à quasiment n’importe quel centre de données, espace en colocation, ou installation sur site, pour une expérience hybride véritablement cohérente. Cette année, AWS a encore étendu sa présence en ouvrant de nouveaux bureaux pour AWS Nouvelle-Zélande à Auckland et Wellington afin de soutenir une équipe croissante de plus de 100 employés, comprenant des architectes de solutions, des gestionnaires de compte, des représentants commerciaux, des conseillers en services professionnels et des experts dont la mission est d’aider les clients à migrer leurs charges de travail vers le cloud.

AWS continue également d’investir dans l’amélioration des compétences des développeurs locaux, des étudiants et de la prochaine génération de cadres informatiques en Nouvelle-Zélande, grâce à des programmes comme AWS re/Start, AWS Academy et AWS Educate. Ces Programmes d’Enseignement AWS aident les apprenants de tous horizons et expériences à se préparer pour des carrières axées sur le cloud. Qu’il s’agisse de cours universitaires, de programmes de formation à temps plein, ou de contenus d’apprentissage adaptés au rythme de l’apprenant, les Programmes d’Enseignement AWS offrent un accès aux compétences nécessaires pour démarrer une carrière axée sur le cloud. AWS collabore également avec des prestataires de services éducatifs comme Code Avengers pour proposer des camps de codage à des communautés de jeunes sous-représentées ; elle travaille également avec des cabinets de conseil en diversité, équité et inclusion comme The Dream Collective pour proposer des programmes de type SheDares afin d’informer les jeunes sur les opportunités de carrières futures dans la technologie.

Pour continuer à soutenir l’entrepreneuriat en Nouvelle-Zélande, AWS propose une assistance aux startups et aux petites entreprises via le programme AWS Activate. Celui-ci offre un accès à des conseils et à des entretiens individuels avec des experts d’AWS, ainsi qu’une formation Web, des laboratoires adaptés au rythme de chacun, un support client, des offres de tiers, et jusqu’à 100 000 USD en crédits de service AWS - le tout gratuitement. AWS travaille également avec des acteurs du capital-risque, des accélérateurs de startups et des incubateurs, pour aider les startups à se développer dans le cloud. En Nouvelle-Zélande, cela inclut des organisations accélératrices comme Startmate, Icehouse Flux, CreativeHQ et Kõkiri pour soutenir la croissance rapide de leurs sociétés de portefeuille.

Amazon s’est engagée à gérer ses activités dans le respect de l’environnement et à atteindre la neutralité carbone dans toutes ses opérations commerciales d’ici 2040, soit dix ans avant les objectifs de l’Accord de Paris, dans le cadre de The Climate Pledge (l’Engagement Climat). Un élément clé de cet engagement est l’alimentation en électricité des infrastructures mondiales d’Amazon à partir de 100 % d’énergies renouvelables, et la société est désormais en bonne voie pour atteindre ce jalon d’ici 2025, soit avec cinq ans d’avance sur l’objectif initial fixé à 2030. Amazon est également devenue le plus grand acheteur mondial d’énergies renouvelables en 2020, atteignant 65 % d’énergies renouvelables dans l’ensemble de ses activités. Un récent rapport sur la région Asie-Pacifique (APAC) de 451 Research a révélé qu’en moyenne, les organisations qui déplacent leurs applications métier de centres de données sur site vers l’infrastructure cloud dans la région APAC peuvent s’attendre à réduire leur consommation d’énergie - et donc leur empreinte carbone - de 78 %. Les organisations qui déplacent des charges de travail de calcul vers le Cloud AWS peuvent bénéficier de l’effet net des efforts de développement durable prodigués par Amazon pour réduire son empreinte carbone.

À propos d’Amazon Web Services

Depuis plus de 15 ans, Amazon Web Services est la plateforme cloud la plus complète et la plus largement adoptée à travers le monde. AWS développe constamment ses services afin de soutenir la quasi-totalité des charges de travail dans le cloud, et offre désormais plus de 200 services complets pour le calcul, le stockage, la base de données, la mise en réseau, l’analyse, l’apprentissage automatique et l’intelligence artificielle (IA), l’Internet des Objets (IdO), le mobile, la sécurité, l’hybride, la réalité virtuelle et la réalité augmentée (RV et RA), les médias, ainsi que le développement, le déploiement et la gestion d’applications depuis 81 Zones de Disponibilité dans 25 régions géographiques, avec des plans annoncés pour 24 Zones de Disponibilité supplémentaires et huit autres Régions AWS en Australie, en Inde, en Indonésie, en Israël, en Nouvelle-Zélande, en Espagne, en Suisse et aux Émirats arabes unis. Des millions de clients, notamment certaines des startups enregistrant la croissance la plus rapide, de très grandes entreprises et des agences gouvernementales de premier plan, font confiance à AWS pour optimiser leurs infrastructures, les rendre plus souples et réduire leurs coûts. Pour en savoir plus sur AWS, rendez-vous sur aws.amazon.com.

À propos d’Amazon

Amazon est guidée par quatre principes : une focalisation sur le client plutôt que sur la concurrence, une passion pour l’invention, un engagement envers l’excellence opérationnelle et une vision à long terme. Amazon s’efforce de devenir l’Entreprise la plus axée sur les clients de la planète, le Meilleur employeur de la planète, et le Lieu de travail le plus sûr de la planète. Les avis des clients, les achats en un clic, les recommandations personnalisées, Prime, Expédié par Amazon, AWS, Kindle Direct Publishing, Kindle, Career Choice, les tablettes Fire, Fire TV, Amazon Echo, Alexa, la technologie Just Walk Out, Amazon Studios, et The Climate Pledge (l’Engagement Climat) sont quelques-unes des innovations d’Amazon. Pour plus d’informations, visitez amazon.com/about, et suivez @AmazonNews.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


© Business Wire 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur AMAZON.COM, INC.
23/10Le Québec se veut le nouvel eldorado vert et "pas cher" des centres de données
AW
23/10A Indianapolis, des bolides qui se conduisent tout seuls, à 250 km/h
AW
23/10Les résultats des géants de la technologie pourraient constituer un nouveau test pour l..
ZR
22/10LES ACTIONS AMÉRICAINES SONT MITIGÉE : le Dow Jones établit un record derrière AmEx, tandi..
MT
22/10CLOSE UPDATE : Les actions américaines sont mitigées vendredi alors que le Dow Jones établ..
MT
22/10RELIANCE INDUSTRIES : le bénéfice net bondit de 43% au 3e trimestre
AW
22/10FOOT : TF1 va rediffuser des extraits de L1 dans Téléfoot, après un accord avec
AW
22/10AMAZON COM INC : Credit Suisse favorable sur le dossier
ZD
21/10Amazon ouvre une usine de fabrication de robots dans le Massachusetts et dévoile une ga..
MT
21/10Le Dow Jones pénalisé par les résultats d'IBM, le Nasdaq progresse grâce aux gains dans..
ZR
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur AMAZON.COM, INC.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 476 Mrd - 409 Mrd
Résultat net 2021 27 005 M - 23 194 M
Tréso. nette 2021 57 270 M - 49 188 M
PER 2021 63,8x
Rendement 2021 -
Capitalisation 1 689 Mrd 1 689 Mrd 1 451 Mrd
VE / CA 2021 3,43x
VE / CA 2022 2,83x
Nbr Employés 1 298 000
Flottant 82,5%
Graphique AMAZON.COM, INC.
Durée : Période :
Amazon.com, Inc. : Graphique analyse technique Amazon.com, Inc. | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique AMAZON.COM, INC.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 49
Dernier Cours de Cloture 3 335,55 $
Objectif de cours Moyen 4 178,90 $
Ecart / Objectif Moyen 25,3%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Andrew R. Jassy President, Chief Executive Officer & Director
Brian T. Olsavsky Chief Financial Officer & Senior Vice President
Jeffrey P. Bezos Executive Chairman
Patricia Q. Stonesifer Independent Director
Thomas O. Ryder Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
AMAZON.COM, INC.2.41%1 689 258
JD.COM, INC.-5.49%128 938
ETSY, INC.35.61%30 539
WAYFAIR INC.4.72%24 569
ALLEGRO.EU SA-40.55%13 048
MOMO.COM INC.270.93%11 677