AMAZON.COM, INC.

(AMZN)
  Rapport
Temps Différé Nasdaq  -  22:00 24/06/2022
116.46 USD   +3.58%
26/06AVORTEMENT : des entreprises américaines s'impliquent, mais pas sans risque
AW
24/06Les Bourses mondiales s'emballent, ralentissement économique et inflation font
AW
24/06Apple ne contestera pas le vote de syndicalisation des magasins du Maryland
ZR
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Les bénéfices de Walmart sont insuffisants et les perspectives sont revues à la baisse, en raison de l'augmentation des coûts du carburant et de la main-d'œuvre.

17/05/2022 | 13:09
FILE PHOTO: Walmart shopping carts are seen on the parking lot ahead of the Thanksgiving holiday in Chicago

Le plus gros distributeur du monde, Walmart, a réduit ses prévisions de bénéfices pour l'ensemble de l'année mardi, car ses marges bénéficiaires vont être grevées par la hausse des coûts, du carburant à la main-d'œuvre. Les actions baissaient de plus de 6% avant-bourse, autour de 138,50 USD. La vision du groupe est intéressante car son exercice est décalé, avec un premier trimestre qui couvre la période de février à avril.

Walmart Inc a annoncé une baisse de 25% de ses bénéfices trimestriels et a réduit ses perspectives de bénéfices pour l'ensemble de l'année mardi, la hausse des coûts du carburant et de la main-d'œuvre ayant nui à ses résultats, tandis que les acheteurs pressés par une inflation élevée depuis des décennies se sont déplacés pour acheter des produits de base à plus faible marge.

Les actions du détaillant ont chuté de près de 10% dans les échanges du matin, sa plus forte baisse en pourcentage sur une journée depuis février 2018, et ont entraîné dans leur chute les actions de son rival Target Corp de 3%.

Target publie ses résultats mercredi.

Walmart sert de baromètre pour le sentiment des consommateurs américains, car il est le plus grand détaillant des États-Unis, exploitant plus de 5 000 magasins, et occupe une position de premier plan dans les ventes d'épicerie nationales. Ses bénéfices sont suivis de près par les investisseurs qui y trouvent des indices sur la santé de l'économie américaine.

Avec une inflation qui atteint son plus haut niveau depuis près de quatre décennies, le PDG Doug McMillon a qualifié l'environnement opérationnel d'"inhabituel" et la baisse de ses bénéfices d'"inattendue".

M. McMillon a cité les coûts élevés de tous les éléments, du carburant à la main-d'œuvre et à l'exécution du commerce électronique, comme facteurs ayant entraîné une baisse des bénéfices à 1,30 $ par action au premier trimestre, ce qui a manqué les estimations d'une large marge de 18 cents, et a marqué son premier échec en cinq trimestres.

Alors que certains consommateurs surveillent de près leurs dépenses et gravitent vers les marques de distributeur et les demi-litres de lait, d'autres dépensent pour des consoles de jeux et d'autres articles à marge plus élevée, a déclaré à Reuters Brett Biggs, directeur financier de Walmart.

Il a été difficile d'estimer comment les consommateurs réagissent à la hausse de l'inflation, les données sur le commerce électronique américain de mardi montrant une hausse saine de 0,9 % des ventes au détail en avril.

Cette hausse généralisée suggère que la demande se maintient malgré la hausse des prix et apaise les craintes que l'économie se dirige vers une récession.

Walmart a annoncé une forte hausse de 3 % des ventes des magasins comparables aux États-Unis pour son premier trimestre, stimulée par une augmentation des ventes de produits alimentaires et de produits de santé et de bien-être.

Les ventes de marchandises générales, y compris les meubles de patio, les vêtements et les articles d'aménagement paysager, ont diminué, en partie à cause du temps plus frais, mais la société a déclaré que l'intérêt pour ces articles à marge plus élevée a repris ces dernières semaines.

Pourtant, les fortes ventes trimestrielles se sont faites au détriment des marges, Walmart s'efforçant de maintenir des prix bas tout en absorbant des coûts plus élevés.

Les marges brutes de ses activités américaines ont chuté de 38 points de base en raison de la hausse des coûts du carburant et de la livraison en ligne, tandis que les frais d'exploitation ont augmenté de 45 points de base en pourcentage du chiffre d'affaires net en raison de stocks et de coûts salariaux élevés, exacerbés par un retour rapide des employés après le congé COVID, ce qui a entraîné une augmentation des effectifs.

Lors d'un appel postérieur à la publication des résultats, les dirigeants de Walmart ont déclaré qu'ils assistaient également à une hausse à deux chiffres des prix des produits alimentaires, mais qu'ils travailleraient avec les fournisseurs pour maintenir les coûts à un bas niveau.

"Nous continuerons à réduire les coûts là où nous le pouvons et à gérer les prix de manière à préserver les écarts de prix concurrentiels tout en gérant le résultat net et en répercutant les coûts là où ils semblent être de nature moins temporaire", a déclaré M. Biggs.

Les commentaires ont probablement effrayé les investisseurs dans les sociétés de biens de consommation emballés, a déclaré l'analyste Arun Sundaram de CFRA, après que les actions des fournisseurs de Walmart tels que ConAgra, General Mills et Mondelez aient glissé dans la négociation.

Sundaram était optimiste quant aux perspectives de Walmart, affirmant que la performance trimestrielle était une erreur.

"Nous ne nous attendons pas à ce que ce manquement (trimestriel) devienne une norme, étant donné que Walmart a historiquement surpassé la concurrence pendant les périodes économiques difficiles."

COUPE DES PRÉVISIONS

Le détaillant basé à Bentonville, en Arkansas, n'est pas le seul à ressentir la pression de la montée en flèche des coûts.

Le mois dernier, son rival Amazon.com Inc. a déclaré qu'il pourrait afficher une perte d'exploitation allant jusqu'à 1 milliard de dollars pour le trimestre en cours, car il consacre davantage d'argent à l'augmentation des salaires et au fonctionnement de ses entrepôts. Les actions de la société, qui a également signalé des problèmes de sureffectif nuisant à la productivité, ont perdu près d'un quart de leur valeur depuis lors.

Walmart a déclaré qu'elle s'attend désormais à ce que le bénéfice par action (BPA) de l'exercice 2023 baisse d'environ 1 %, plutôt que d'augmenter de quelques chiffres comme précédemment.

Elle a également tempéré ses prévisions pour le deuxième trimestre, le BPA devant désormais être stable ou en légère hausse, contre une hausse à un chiffre faible ou moyen précédemment.

Elle a toutefois déclaré s'attendre à ce que les ventes du deuxième trimestre augmentent de 5 % et a relevé ses prévisions de ventes pour l'ensemble de l'année à 4 % en monnaie constante, contre 3 % précédemment.


© Zonebourse avec Reuters 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AMAZON.COM, INC. 3.58%116.46 Cours en différé.-32.56%
MONDELEZ INTERNATIONAL, INC. 2.64%62.65 Cours en différé.-5.52%
S&P GSCI CLASS III MILK (USD) -2.29%178.4358 Cours en temps réel.13.42%
TARGET CORPORATION 2.46%150.42 Cours en différé.-36.57%
WALMART INC. 0.08%123.72 Cours en différé.-14.56%
Toute l'actualité sur AMAZON.COM, INC.
26/06AVORTEMENT : des entreprises américaines s'impliquent, mais pas sans risque
AW
24/06Les Bourses mondiales s'emballent, ralentissement économique et inflation font
AW
24/06Apple ne contestera pas le vote de syndicalisation des magasins du Maryland
ZR
24/06Factbox-Les entreprises américaines proposant des avantages pour les voyages liés à l'a..
ZR
24/06AMAZON.COM, INC. : Evercore ISI reste à l'achat
ZM
24/06Wall Street ouvre en hausse et tente de conclure une semaine positive
AW
24/06AMAZON : Alexa veut faire parler les morts
24/06AMAZON COM INC : RBC persiste à l'achat
ZD
24/06AMAZON.COM, INC. : RBC Capital Markets à l'achat
ZM
24/06AMAZON FAIT PARLER LES MORTS, ZENDES : Planète Bourse du vendredi 24 juin
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur AMAZON.COM, INC.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 524 Mrd - 497 Mrd
Résultat net 2022 7 934 M - 7 521 M
Tréso. nette 2022 42 240 M - 40 043 M
PER 2022 147x
Rendement 2022 -
Capitalisation 1 185 Mrd 1 185 Mrd 1 123 Mrd
VE / CA 2022 2,18x
VE / CA 2023 1,82x
Nbr Employés 1 608 000
Flottant 86,1%
Graphique AMAZON.COM, INC.
Durée : Période :
Amazon.com, Inc. : Graphique analyse technique Amazon.com, Inc. | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique AMAZON.COM, INC.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 52
Dernier Cours de Clôture 116,46 $
Objectif de cours Moyen 176,01 $
Ecart / Objectif Moyen 51,1%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Andrew R. Jassy President, Chief Executive Officer & Director
Brian T. Olsavsky Chief Financial Officer & Senior Vice President
Jeffrey P. Bezos Executive Chairman
Patricia Q. Stonesifer Independent Director
Jonathan Jake Rubinstein Lead Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
AMAZON.COM, INC.-32.56%1 184 912
JD.COM, INC.-8.65%97 799
JD HEALTH INTERNATIONAL INC.-3.09%24 114
COUPANG, INC.-56.06%22 753
ETSY, INC.-61.81%10 630
OCADO GROUP PLC-48.12%8 713