AMERICAN AIRLINES GROUP INC.

(AAL)
  Rapport
Temps Différé Nasdaq  -  24/05 22:00:01
15.50 USD   -7.46%
19/05Spirit Airlines exhorte les actionnaires à rejeter la tentative de prise de contrôle hostile de JetBlue en raison de préoccupations réglementaires
MT
18/05American Airlines et Microsoft s'associent pour créer une expérience plus fluide pour les passagers et le personnel
MT
17/05BOURSE DE WALL STREET : Wall Street finit en hausse, portée par les valeurs à forte croissance
RE
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteur

Les turbulences d'Omicron pèsent sur les résultats des compagnies aériennes américaines

12/01/2022 | 03:44
A Delta Airlines flight takes off past a U.S. flag in Boston
Les compagnies aériennes américaines ont parcouru un long chemin depuis le printemps 2020, lorsque le COVID-19 a mis l'industrie à genoux. Pourtant, la pandémie sera omniprésente lorsque les grands transporteurs présenteront leurs résultats trimestriels à partir de jeudi.

La dernière vague de la crise sanitaire, provoquée par la variante hautement contagieuse du coronavirus Omicron https://www.reuters.com/world/us/us-breaks-covid-19-hospitalization-record-omicron-surges-2022-01-10, a fait des ravages dans un secteur en manque de personnel. Une multiplication des appels de malades quotidiens ainsi qu'une série de tempêtes hivernales ont entraîné l'annulation massive de vols https://www.reuters.com/article/uk-health-coronavirus-usa/u-s-airlines-grapple-with-omicron-related-disruptions-on-last-day-of-the-year-idUKKBN2JA0PP.

Par exemple, en une seule journée, près d'un tiers du personnel de United Airlines à Newark, dans le New Jersey, s'est fait porter pâle. Le transporteur basé à Chicago compte 3 000 employés qui sont actuellement infectés par le virus.

Depuis la veille de Noël, les compagnies aériennes américaines ont annulé plus de 30 600 vols, soit environ 7 % du total prévu, selon le service de suivi des vols FlightAware - l'une des plus grandes perturbations de ces dernières années.

Avant que la variante Omicron ne commence à peser sur les opérations des compagnies aériennes, le trimestre jusqu'en décembre s'annonçait comme la période la plus forte du secteur depuis deux ans.

Ce début prometteur a incité Delta Air Lines Inc et Southwest Airlines Co à prévoir le mois dernier un bénéfice pour le trimestre. Les deux transporteurs avaient auparavant prévu de déclarer une perte.

Delta doit publier ses résultats du quatrième trimestre jeudi. Les analystes s'attendent en moyenne à ce que le transporteur basé à Atlanta affiche un bénéfice ajusté de 15 cents par action, selon les données de Refinitiv.

De même, Wall Bourse prévoit que le bénéfice ajusté de Southwest sera de 9 cents par action le 27 janvier.

American Airlines a prévu mardi https://www.reuters.com/business/aerospace-defense/american-airlines-expects-q4-revenue-fall-lesser-than-expected-2022-01-11 une baisse moins importante que prévu de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre. American et United Airlines publieront toutes deux leurs résultats la semaine prochaine.

FLAMBÉE DES ARRÊTS MALADIE

L'agitation provoquée par le virus a réduit les attentes d'une surprise à la hausse des bénéfices.

La demande de voyages aériens a tendance à se calmer au premier trimestre, ce qui devrait soulager les besoins en personnel des transporteurs. Néanmoins, leurs bénéfices pourraient en pâtir s'ils ont du mal à assurer le bon déroulement des opérations.

"Si les avions ne volent pas, les compagnies aériennes ne génèrent pas de revenus", a déclaré Peter McNally, responsable mondial du secteur des matériaux industriels et de l'énergie au cabinet de recherche Third Bridge.

Un porte-parole de JetBlue Airways Corp a mis en garde contre de nouvelles annulations jusqu'à ce que le nombre de cas de COVID-19 commence à diminuer. La plupart des membres d'équipage de la compagnie aérienne sont basés dans le nord-est des États-Unis où la variante Omicron fait rage https://www.reuters.com/world/us/omicron-fueled-covid-wave-crashes-into-new-york-days-before-christmas-2021-12-20.

"Comme beaucoup d'entreprises et d'organisations, nous avons constaté une augmentation du nombre d'appels de malades dus à Omicron", a déclaré le porte-parole de JetBlue.

La compagnie aérienne a réduit son programme de vols jusqu'à la mi-janvier et déploie des chefs d'équipe et des gestionnaires pour les opérations de première ligne. Elle propose également des incitations aux membres d'équipage qui ne sont pas censés travailler pour qu'ils prennent des quarts de travail et des voyages supplémentaires.

Pour atténuer les problèmes de personnel, United Airlines propose à ses pilotes des primes jusqu'à la fin du mois. Southwest propose également des incitations salariales aux employés opérationnels jusqu'au 25 janvier.

UNE HAUSSE DES COÛTS

Toutes ces mesures incitatives, ainsi que les annulations de vols, devraient faire grimper les coûts du secteur, qui ont augmenté l'année dernière en raison des efforts déployés pour accroître les opérations.

Jusqu'à l'apparition d'Omicron, les transporteurs partaient du principe qu'un rebond du trafic d'affaires et international contribuerait à atténuer la pression sur les coûts et leur permettrait d'être rentables cette année.

Ils ont tous engagé de manière agressive des pilotes, des agents de bord et du personnel d'aéroport pour assurer davantage de vols au printemps et à l'été.

La recrudescence des cas de COVID-19 a toutefois remis en question cette hypothèse, car elle a entraîné une nouvelle vague de restrictions aux frontières.

Le mois dernier, Delta a déclaré que si elle espérait toujours un été "très fort" sur la route transatlantique, la variante Omicron pourrait retarder d'au moins trois mois la reprise du trafic international. La route transatlantique est l'une des plus lucratives au monde et représentait jusqu'à 17 % des recettes passagers de 2019 pour les principaux transporteurs américains.

La variante a également assombri les perspectives de la vache à lait du secteur, les voyages d'affaires, car elle a obligé les entreprises à retarder davantage le retour de leurs employés au bureau.

Les analystes de Bank of America Corp estiment que l'impact de la pandémie sur les voyages d'affaires constitue le plus grand risque pour le secteur aérien.

"La pandémie continuera à influencer les habitudes de voyage, mais nous pensons qu'elle aura le plus grand impact sur les voyages d'affaires", ont écrit les analystes de la banque dans une obligation. (Reportage de Rajesh Kumar Singh à Chicago ; édition de Tim Hepher et Matthew Lewis)


© Zonebourse avec Reuters 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AMERICAN AIRLINES GROUP INC. -7.46%15.5 Cours en différé.-6.74%
BANK OF AMERICA CORPORATION -0.61%35.65 Cours en différé.-19.38%
CLASS III MILK FUTURES (DC) - CMG (ELECTRONIC)/C1 -0.04%25.07 Cours en clôture.36.21%
CLASS IV MILK?FUTURES (GDK) - CMG (ELECTRONIC)/C1 0.00%25.02 Cours en clôture.26.02%
DELTA AIR LINES, INC. -5.82%37.22 Cours en différé.1.13%
DRY WHEY?FUTURES (DY) - CMG (ELECTRONIC)/C1 0.00%66 Cours en clôture.3.29%
JETBLUE AIRWAYS CORPORATION -3.91%9.83 Cours en différé.-28.16%
NONFAT DRY MILK FUTURES (GNF) - CMG (ELECTRONIC)/C1 0.00%181.2 Cours en clôture.17.05%
ON SEMICONDUCTOR CORPORATION -2.49%54.5 Cours en différé.-17.71%
S&P GSCI CLASS III MILK (USD) -1.42%184.738 Cours en temps réel.19.11%
SOUTHWEST AIRLINES CO. -3.80%41.73 Cours en différé.1.26%
UNITED AIRLINES HOLDINGS, INC. -7.13%41.57 Cours en différé.2.24%
Toute l'actualité sur AMERICAN AIRLINES GROUP INC.
19/05Spirit Airlines exhorte les actionnaires à rejeter la tentative de prise de contrôle ho..
MT
18/05American Airlines et Microsoft s'associent pour créer une expérience plus fluide pour l..
MT
17/05BOURSE DE WALL STREET : Wall Street finit en hausse, portée par les valeurs à forte croiss..
RE
16/05JetBlue se montre hostile à l'achat de Spirit Airlines après un refus.
ZR
14/05Les compagnies aériennes font pression sur les États-Unis pour qu'ils lèvent les exigen..
ZR
11/05La compagnie aérienne brésilienne Gol et la compagnie colombienne Avianca concluent un ..
ZR
06/05BOURSE DE WALL STREET : USA-Les valeurs à suivre à Wall Street (actualisé)
RE
04/05Les incidents de passagers aériens indisciplinés aux États-Unis tombent à leur plus bas..
ZR
02/05Spirit Airlines rejette l'offre publique d'achat de JetBlue en raison des risques antit..
MT
02/05Spirit rejette l'offre d'achat de JetBlue en raison des risques antitrust
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur AMERICAN AIRLINES GROUP INC.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 46 396 M - 43 241 M
Résultat net 2022 -1 312 M - -1 223 M
Dette nette 2022 30 534 M - 28 458 M
PER 2022 -8,59x
Rendement 2022 -
Capitalisation 10 879 M 10 879 M 10 140 M
VE / CA 2022 0,89x
VE / CA 2023 0,82x
Nbr Employés 127 000
Flottant 99,0%
Graphique AMERICAN AIRLINES GROUP INC.
Durée : Période :
American Airlines Group Inc. : Graphique analyse technique American Airlines Group Inc. | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique AMERICAN AIRLINES GROUP INC.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 22
Dernier Cours de Clôture 16,75 $
Objectif de cours Moyen 19,58 $
Ecart / Objectif Moyen 16,9%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Robert D. Isom Chief Executive Officer & Director
Derek J. Kerr Executive VP, Chief Financial & Accounting Officer
William Douglas Parker Chairman
Maya Leibman Chief Information Officer & Executive VP
David G. Seymour Chief Operating Officer & Senior Vice President
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
AMERICAN AIRLINES GROUP INC.-6.74%10 879
SOUTHWEST AIRLINES CO.1.26%25 722
JUNEYAO AIRLINES CO., LTD-33.18%3 565
ALLEGIANT TRAVEL COMPANY-23.85%2 555
FRONTIER GROUP HOLDINGS, INC.-33.24%1 971
VIETNAM AIRLINES JSC-24.84%1 703