ANHEUSER-BUSCH INBEV SA/NV

(ABI)
  Rapport
Temps réel Euronext Bruxelles  -  17:39 01/07/2022
52.28 EUR   +1.79%
28/06AB INBEV : Morgan Stanley neutre sur le dossier
ZD
28/06ANHEUSER-BUSCH INBEV SA/NV : Rachat d'actions propres
CO
21/06AB INBEV : RBC persiste à l'achat
ZD
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Fallait pas l'inviter : Anheuser-Busch Inbev

07/12/2021 | 11:22

L'avantage des boîtes comme AB Inbev, c'est qu'on peut toujours titrer en faisant des jeux de mots navrants. Genre "mise en bière" (pour les actionnaires déçus), "du ramdam chez les brasseurs" (pour les amateurs de BD un peu pointus) ou "une action sous pression" (pour le parcours boursier). Le problème, c'est que cette rubrique a déjà un nom. Voyons donc pourquoi il ne fallait pas inviter le brasseur à la table des investisseurs ces dernières années.

Allez, on commence par un peu d'histoire. La position incontestée de numéro un mondial de la bière actuellement occupée par Anheuser-Busch Inbev est le fruit d'une série de fusions. Entre Interbrew (Belgique) et Ambev (Brésil) en 2004, pour le mariage de la Stella Artois et de la Brahma. Puis en 2008 quand le groupe, rebaptisé InBev, a pris le contrôle d'Anheuser Busch. L'union de la Leffe et de la Budweiser si vous voulez. En 2013, c'est le brésilien Grupo Modelo – la Corona rejoint la Hoegaarden – qui intègre le périmètre. Pour terminer, AB Inbev s'offre le britannique SABMiller en 2015, pour un mélange Pilsner Urquell / Jupiler des plus original. A force de racheter des concurrents, AB Inbev a renforcé sa position de numéro un mondial de la bière, comme le montre le graphique ci-dessous, qui classe les brasseurs par volume de bière écoulés en 2020.

Les principaux brasseurs mondiaux en parts de marché
Les principaux brasseurs mondiaux en parts de marché 2020 (Source Statista)

Dans le graphique suivant, on peut aussi constater que le géant belge contrôle quatre des cinq marques les plus vendues dans le monde : Budweiser et Bud light (remember...), Stella et Corona.

Les bières les plus vendues au monde

Les bières les plus vendues au monde (Source Statista)

1 + 1 = 1

Il y a dix ans, l'entreprise réalisait 39,05 Mds€ de revenus annuel, pour un Ebitda ajusté de 15,36 Mds€. En 2019 (j'évite d'utiliser l'année 2020 atypique), ces deux chiffres étaient respectivement de 52,3 et 21,08 Mds€. Dans l'intervalle, l'action est passée de 44,70 à 50,05 EUR, soit une hausse de 12%, ce qui ne fait pas lourd vous en conviendrez, même si les coupons ont un peu atténué la peine. Pour couronner le tout, Anheuser-Busch Inbev cotait 124,20 EUR en 2015 lors du dernier épisode de croissance externe d'envergure (SABMiller), avant de perdre plus de la moitié de sa valeur. Une analyse "total return" (i.e. incluant les coupons) du 7 décembre 2015 au 7 décembre 2021 donne un peu glorieux -9,7% par an en moyenne sur 5 ans (-11,73% hors coupons). Sur la même période, le STOXX Europe 600 NR a gagné 9,22% par an (soit 55,5% au total). Je pense pouvoir dire sans trop me tromper que pas mal de valeur a été détruite à cette occasion chez Anheuser-Busch Inbev.

Cours de bourse des acteurs européens
Cours de bourse des grands acteurs du secteur

La stratégie de croissance d'AB Inbev s'est accompagnée d'un recours accru à l'endettement, ce qui a contribué à plomber le dossier. La dette nette représentait fin 2020 quelque 83 Mds€, soit 4,8 fois l'Ebitda généré. Le groupe a beau évoluer dans un secteur non-cyclique par excellence, c'est lourd à porter, d'autant que le coût moyen des engagements atteint 4% cette année. Il est toutefois engagé dans un processus de désendettement qui doit lui permettre de revenir d'ici 2024 sur des niveaux plus en phase avec le secteur, malgré quelques couacs (dont l'échec du projet de cotation . Les agences de notation sont plutôt confiantes sur ce point en rappelant que le Belge génère une marge d'Ebitda supérieure de 1,5 à 2 fois à celle de ses concurrents du secteur agroalimentaire, non seulement les autres brasseurs mais aussi les mastodontes de type Nestlé.

Nouveau départ

AB Inbev doit à la fois convaincre que le désendettement promis va se produire et que ses perspectives de croissance sont toujours au rendez-vous sur un marché relativement mature, qui subit des mutations non-négligeables, en particulier à cause du poids pris par les petites brasseries locales. L'arrivée du nouveau CEO, Michel Doukeris, semble amorcer un virage stratégique dans la culture de l'entreprise. Le dirigeant a reconnu pas plus tard qu'hier en séminaire investisseurs que ce qui a marché jusqu'ici (i.e. la croissance externe décomplexée) ne fonctionnera plus à l'avenir. Manifestement, le futur d'AB Inbev consistera à développer l'existant en tirant parti de la position dominante de l'entreprise. Un défi de taille, mais qui pourrait permettre de mettre fin à la déprime qui s'est emparée du titre depuis cinq ans.

Les grands ratios de cinq acteurs européens cotés

"Fallait pas l'inviter" identifie des entreprises plutôt qualitatives qui traversent une passe compliquée en bourse. Sait-on jamais, elles pourraient s'en remettre ! Les derniers articles de la rubrique :


© Zonebourse.com 2021
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AMBEV S.A. 2.69%13.76 Cours en différé.-10.77%
ANHEUSER-BUSCH INBEV SA/NV 1.79%52.28 Cours en temps réel.-1.67%
JDE PEET'S N.V. 0.52%27.3 Cours en temps réel.0.74%
NEOEN 5.81%38.05 Cours en temps réel.-0.29%
NESTLÉ S.A. 1.18%112.76 Cours en différé.-11.52%
STOXX EUROPE 600 (EUR) -0.02%407.13 Cours en différé.-16.54%
STOXX EUROPE 600(EUR)(TR) -0.01%934.1 Cours en différé.-14.98%
TEAMVIEWER AG 0.40%9.536 Cours en différé.-19.32%
Toute l'actualité sur ANHEUSER-BUSCH INBEV SA/NV
28/06AB INBEV : Morgan Stanley neutre sur le dossier
ZD
28/06ANHEUSER-BUSCH INBEV SA/NV : Rachat d'actions propres
CO
21/06AB INBEV : RBC persiste à l'achat
ZD
17/06NOMINATIONS, FAIBLESSE DU YEN, INFLA : Planète Bourse du vendredi 17 juin 2022
17/06FACTBOX : Les entreprises vendent leurs activités en Russie
ZR
13/06AB INBEV : JP Morgan toujours négatif
ZD
13/06Fitch relève la perspective du brasseur belge AB InBev à positive en raison de la réduc..
MT
08/06AB INBEV : Goldman Sachs maintient sa recommandation neutre
ZD
27/05AB INBEV : Bernstein toujours positif
ZD
25/05AB InBev, brasseur de Budweiser, n'est pas sur la bonne voie pour atteindre son objecti..
ZR
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ANHEUSER-BUSCH INBEV SA/NV
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 58 963 M - 56 687 M
Résultat net 2022 5 758 M - 5 535 M
Dette nette 2022 70 053 M - 67 348 M
PER 2022 19,0x
Rendement 2022 1,38%
Capitalisation 108 Mrd 108 Mrd 104 Mrd
VE / CA 2022 3,02x
VE / CA 2023 2,76x
Nbr Employés 169 339
Flottant 42,2%
Graphique ANHEUSER-BUSCH INBEV SA/NV
Durée : Période :
Anheuser-Busch InBev SA/NV : Graphique analyse technique Anheuser-Busch InBev SA/NV | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique ANHEUSER-BUSCH INBEV SA/NV
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 29
Dernier Cours de Clôture 54,38 $
Objectif de cours Moyen 68,57 $
Ecart / Objectif Moyen 26,1%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Michel Dimitrios Doukeris Chief Executive Officer & Director
Fernando Mommensohn Tennenbaum Chief Financial Officer
Martin J. Barrington Chairman
David Almeida Chief Strategy & Technology Officer
M. Michele Burns Independent Non-Executive Director
Secteur et Concurrence