Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
  1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. Danemark
  4. Nasdaq Copenhagen
  5. AP Moller Maersk
  6. Actualités
  7. Synthèse
    MAERSK B   DK0010244508

AP MOLLER MAERSK

(MAERSK B)
  Rapport
Temps Différé Nasdaq Copenhagen  -  16:59:49 01/02/2023
15275.00 DKK   +3.10%
01/02Factbox-Flux d'investissements vers les véhicules automatisés dans des contextes non automobiles
ZR
25/01Les grands chargeurs de conteneurs Maersk et MSC mettront fin à leur alliance à partir de 2025
ZR
25/01Maersk et MSC Mediterranean vont dissoudre l'alliance de partage de navires porte-conteneurs en 2025
MT
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Fret maritime: retour à la normale après deux années exceptionnelles

05/12/2022 | 15:17

Paris (awp/afp) - L'heure est au retour à la normale pour le transport maritime, dont la santé se calque sur la consommation mondiale: les taux de fret, qui avaient explosé pendant la crise du Covid, retrouvent désormais des niveaux approchants ceux de 2019.

Après une envolée qui a vu le prix du conteneur de 40 pieds passer de 1500 dollars en juin 2020 à plus de 11'000 dollars en septembre 2021, selon le Freightos Baltic Index, les taux de fret n'ont cessé de chuter depuis mars 2022. Début décembre, le conteneur n'était plus qu'à 2500 dollars.

Les tarifs du transport maritime "sont liés à l'offre et la demande" et suivent "les cycles de l'économie mondiale", explique à l'AFP Arthur Barillas, directeur général du commissionnaire de transport Ovrsea (majoritairement détenu par le groupe Bolloré).

En 2020, la crise sanitaire a vu le pouvoir d'achat des populations confinées se déporter vers les biens de consommation, entraînant une explosion du e-commerce. A cela se sont ajoutées des aides à la consommation mises en place par les Etats. Les compagnies maritimes ont eu du mal à répondre à cette hausse brutale de la demande, d'où une envolée des prix du fret.

Les transporteurs maritimes ont de ce fait engrangé des bénéfices record. En 2021, le français CMA CGM, troisième transporteur mondial, a multiplié son résultat net par dix pour atteindre l'impressionnante somme de 17,9 milliards de dollars. Le danois Maersk, deuxième transporteur mondial, l'a de son côté multiplié par six.

"Incertitude très forte"

Mais le phénomène inflationniste entamé mi-2021, couplé à une normalisation de la consommation et suivi par le début de la guerre en Ukraine, ont considérablement infléchi la courbe.

"Nous observons actuellement une baisse de la demande qui conduit à une normalisation des échanges économiques internationaux et une baisse significative des taux de fret", commentait fin novembre Rodolphe Saadé, PDG de CMA CGM, dans un communiqué sur les résultats du groupe au troisième trimestre.

Cette baisse brutale des prix du fret "a pris tout le monde de court", explique Arthur Barillas.

Conséquence, selon lui: "Les entreprises se retrouvent avec beaucoup de stock", alors que la demande en biens de consommation devrait "chuter de 6%" en 2023.

Maersk a ainsi vu son tonnage transporté au 3ème trimestre 2022 baisser de 7,6% par rapport au trimestre précédent.

Dans le même temps, les compagnies maritimes, qui ont lancé des commandes de navires au plus fort de la crise sanitaire, "vont voir la capacité de leurs flottes grimper de 4%", analyse-t-il.

Plus de bateaux pour moins de marchandises à transporter: telle va être l'équation à résoudre pour les transporteurs, également confrontés à la flambée des prix de l'énergie. CMA CGM a dépensé en énergie 822 millions de dollars supplémentaires sur le 3ème trimestre, par rapport à l'année dernière.

Aussi, "l'incertitude est très forte" pour l'année prochaine, même si certains signaux positifs tels que "l'inflation qui se calme", font sentir "une légère brise d'optimisme" qui pourrait rendre 2023 "moins compliquée que prévue", explique M. Barillas.

"Le premier trimestre sera le baromètre de l'année à venir", hasarde-t-il.

afp/buc


© AWP 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AP MOLLER MAERSK 3.10%15275 Cours en différé.-2.21%
KUEHNE + NAGEL INTERNATIONAL AG 2.71%223.5 Cours en différé.3.86%
PANALPINA WELTTRANSPORT (HOLDING) AG 0.00%Cours en clôture.-1.52%
Toute l'actualité sur AP MOLLER MAERSK
01/02Factbox-Flux d'investissements vers les véhicules automatisés dans des contextes non au..
ZR
25/01Les grands chargeurs de conteneurs Maersk et MSC mettront fin à leur alliance à partir ..
ZR
25/01Maersk et MSC Mediterranean vont dissoudre l'alliance de partage de navires porte-conte..
MT
20/01La CIMC prévoit une baisse de 55% de son bénéfice pour l'année fiscale 22.
MT
17/01Des entreprises vendent leurs activités en Russie
ZR
17/01Factbox-Les entreprises vendent leurs activités en Russie
ZR
13/01La bourse rêve d'un scénario "ciel bleu"
ZB
11/01L'ours hiberne, le taureau se réveille
ZB
11/01Avis d'analystes du jour : Dassault Systèmes, Capgemini, STMicr..
ZB
09/01Analyse - Certains taux de transport maritime s'effondrent, mais il faudra attendre des..
ZR
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur AP MOLLER MAERSK
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 82 068 M - 75 166 M
Résultat net 2022 29 040 M - 26 598 M
Tréso. nette 2022 9 905 M - 9 072 M
PER 2022 1,42x
Rendement 2022 27,6%
Capitalisation 38 801 M 38 801 M 35 538 M
VE / CA 2022 0,35x
VE / CA 2023 0,56x
Nbr Employés 100 000
Flottant 84,6%
Graphique AP MOLLER MAERSK
Durée : Période :
AP Moller Maersk : Graphique analyse technique AP Moller Maersk | Zonebourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique AP MOLLER MAERSK
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 16
Dernier Cours de Clôture 2 242,06 $
Objectif de cours Moyen 2 727,49 $
Ecart / Objectif Moyen 21,7%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Vincent Clerc Chief Executive Officer
Patrick Jany Chief Financial Officer & Executive Vice President
Robert Mærsk Uggla Chairman
Navneet Kapoor EVP, Chief Technology & Information Officer
Søren Skou Chief Operating Officer
Secteur et Concurrence