Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

APPLE INC.

(AAPL)
  Rapport
Temps réel estimé Cboe BZX  -  22:44:04 27/01/2023
145.96 USD   +1.39%
18:28La croissance publicitaire de Meta devrait se stabiliser après le premier trimestre suite à la faiblesse des dépenses publicitaires au quatrième trimestre, selon BofA.
MT
17:18Le trimestre de décembre d'Apple sera probablement marqué par des revenus médiocres, selon BofA.
MT
17:06Apple Inc. : BofA Securities est neutre
ZM
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Apple, le nouveau challenger qui fait peur au monde de la pub

04/12/2022 | 05:01

PARIS (awp/afp) - Apple, qui défend une image de chevalier blanc de la vie privée, est pourtant aujourd'hui cerné par les critiques sur ses ambitions publicitaires qu'il compte réaliser, selon ses concurrents, grâce à des mesures anticoncurrentielles.

Après avoir bouleversé le commerce de données personnelles sur le web en interdisant les +cookies+ sur son navigateur, Apple s'est attaqué au printemps 2021 au même marché sur les applications mobiles.

Concrètement, le nouveau système baptisé App Tracking Transparency(ATT) permet aux utilisateurs d'iPhone de refuser de partager l'identifiant publicitaire de leur appareil. Sans surprise, la majorité des utilisateurs refusent d'être pistés.

Les éditeurs d'applications (du géant Facebook aux petites start-up) perdent alors la capacité de cibler précisément leurs publicités vers les clients d'Apple, pourtant considérés comme des cibles privilégiés par les annonceurs en raison de leur pouvoir d'achat.

La mise à jour a contribué à l'effondrement d'une partie des valeurs boursières de la tech. Le groupe Meta (Facebook) avait d'ailleurs prévenu début 2022 que cette mise à jour allait lui coûter 10 milliards de dollars de manque à gagner sur l'année, et a annoncé en novembre se séparer de 13% de ses effectifs.

"La réalité, c'est que la grande majorité des profits dans l'écosystème du mobile sont captés par Apple", notamment au travers des commissions sur les applications payantes et les achats numériques, a déclaré son PDG Mark Zuckerberg mercredi, lors d'une conférence organisée par le New York Times.

Auto-préférence

D'autres groupes très dépendant de la publicité ciblée, comme Snap, maison mère de Snapchat, ont également dû revoir leur plans et procéder à des licenciements à la suite des décisions d'Apple.

Mais le secteur entend désormais faire plier la marque à la pomme devant la justice.

En France, le lobby de la pub en ligne, associé à l'Udecam (qui représente les agences de communication) et au SRI (régies internet), espère voir aboutir une plainte pour abus de position dominante devant l'Autorité de la Concurrence.

Le collège de l'Autorité, contre l'avis de ses services d'instruction, les avait d'abord débouté en mai 2021 d'une demande de mesures conservatoire, considérant qu'Apple n'avait pas à ce stade "mis en oeuvre une pratique susceptible d'avoir potentiellement un effet anticoncurrentiel".

Mais l'examen de la plainte se poursuit au fond, notamment sur le fondement de l'auto-préférence, c'est-à-dire le fait qu'Apple réserve à ses propres applications des règles plus souples.

"Cela ne va pas assez vite par rapport aux très forts impacts sur la concurrence", a regretté jeudi le président de l'Alliance Digitale -une association professionnelle d'acteurs du marketing numérique- Nicolas Rieul, qui note que des actions similaires ont été lancées en Allemagne et en Pologne.

L'action a été rejointe cette année par le Geste, qui fédère 140 éditeurs de contenus en ligne.

Parallèlement, l'association France Digitale, qui regroupe des développeurs d'applications, a porté plainte contre Apple auprès de la Cnil, le gendarme français des données personnelles.

"Publicité mensongère"

Si Apple ne communique pas son chiffre d'affaires publicitaire, les analystes de Wedbush Securities estiment autour de 4,5 milliards de dollars les recettes annuelles issues de la publicité sur le magasin d'application App Store, où les éditeurs payent pour être mis en avant.

Des études prévoient que ces revenus montent jusqu'à 30 milliards de dollars en 2025, notamment si Apple ajoute de la publicité à son service Apple TV ou Maps. Il pourrait alors se positionner en quatrième acteur publicitaire derrière Google, Facebook ou Amazon.

Apple a pourtant largement construit son image sur le respect de la vie privée, affirmant sur des affiches géantes que ses applications ne collectaient pas de données personnelles.

"C'est très bien que chaque acteur s'engage pour la confidentialité des données, mais il ne faut pas que ce soit de la publicité mensongère", a commenté auprès de l'AFP Romain Robert, directeur de programme de l'association de défense de la vie privée Noyb.

Récemment, deux développeurs spécialistes de la cybersécurité ont révélé qu'Apple était capable de suivre la navigation sur l'App Store de leurs utilisateurs, sans qu'il soit possible de s'y opposer.

Après cette découverte, une action de groupe a été lancée le 10 novembre en Californie. Interrogé par l'AFP sur ce point, Apple n'a pas fait de commentaires.

jub/elc/LyS


© AWP 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALPHABET INC. 1.90%99.37 Cours en différé.7.92%
AMAZON.COM, INC. 3.04%102.24 Cours en différé.15.69%
APPLE INC. 1.37%145.93 Cours en différé.10.80%
AT&T INC. -0.25%19.95 Cours en différé.8.64%
META PLATFORMS, INC. 3.01%151.74 Cours en différé.17.58%
SNAP INC. 7.07%10.91 Cours en différé.13.85%
Toute l'actualité sur APPLE INC.
18:28La croissance publicitaire de Meta devrait se stabiliser après le premier trimestre sui..
MT
17:18Le trimestre de décembre d'Apple sera probablement marqué par des revenus médiocres, se..
MT
17:06Apple Inc. : BofA Securities est neutre
ZM
17:05Apple développerait un logiciel pour les applications de réalité augmentée
MT
16:32Apple : Bofa réduit sa cible avant les résultats
CF
16:26Wall Street en légère hausse, bonnes nouvelles de l'inflation et d'American
AW
09:36Prise cinq : Boucle d'or et les trois ours
ZR
05:41Intel trébuchant, voyant AMD gagner du terrain, dit qu'il va retrouver l'équilibre
ZR
26/01LG Display affiche sa troisième perte trimestrielle consécutive en raison de la faible ..
ZR
26/01Les coupures de courant en Afrique du Sud laissent les producteurs de fruits dans le dé..
ZR
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur APPLE INC.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2023 404 Mrd - 372 Mrd
Résultat net 2023 97 003 M - 89 359 M
Tréso. nette 2023 57 072 M - 52 575 M
PER 2023 23,4x
Rendement 2023 0,68%
Capitalisation 2 280 Mrd 2 280 Mrd 2 100 Mrd
VE / CA 2023 5,51x
VE / CA 2024 5,18x
Nbr Employés 164 000
Flottant 0,10%
Graphique APPLE INC.
Durée : Période :
Apple Inc. : Graphique analyse technique Apple Inc. | Zonebourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique APPLE INC.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 45
Dernier Cours de Clôture 143,96 $
Objectif de cours Moyen 168,09 $
Ecart / Objectif Moyen 16,8%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Timothy Donald Cook Chief Executive Officer & Director
Luca Maestri Chief Financial Officer & Senior Vice President
Arthur D. Levinson Independent Chairman
Kevin M. Lynch Vice President-Technology
Jeffrey E. Williams Chief Operating Officer
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
APPLE INC.10.80%2 279 781
XIAOMI CORPORATION21.94%42 497
WINGTECH TECHNOLOGY CO.,LTD13.18%10 935
SHENZHEN TRANSSION HOLDINGS CO., LTD.7.94%10 173
DZS INC.-2.29%382
RTX A/S23.77%174