Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

APPLE INC.

(AAPL)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Flambée des cas de Covid-19 dans le sud des Etats-Unis

25/06/2020 | 08:15
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Miami (awp/afp) - Records de cas, hausse des hospitalisations, malades plus jeunes, le Sud des Etats-Unis, de la Floride à la Californie, est devenu le point chaud de l'épidémie de coronavirus aux Etats-Unis, entraînant le retour des restrictions.

Signe de cette recrudescence, le nombre de nouvelles infections quotidiennes s'est rapproché mercredi de ses niveaux record, avec près de 36.000 cas en 24 heures.

Avec près de 330 millions d'habitants, les Etats-Unis affichent le pire bilan du monde en valeur absolue: plus de 120.000 morts et près de 2,4 millions de cas détectés.

Près de la moitié des 50 Etats américains ont connu une augmentation du nombre de cas au cours des deux dernières semaines, et certains, comme le Texas, la Floride et la Californie, affichent désormais des records quotidiens dans le nombre de cas recensés.

Très durement frappés par le Covid-19 au début de l'épidémie aux Etats-Unis, New York et le New Jersey ainsi que le Connecticut voisin ont décrété mercredi une quarantaine pour les personnes venant de certains Etats où la pandémie accélère.

Le Texas, qui avait très vite entamé son déconfinement début mai, a ainsi enregistré mercredi 5.551 nouvelles infections. Le nombre d'hospitalisations a doublé au cours du dernier mois et les hôpitaux craignent d'être submergés.

"Si nous sommes incapables de ralentir la progression dans les prochaines semaines, nous devrons revoir dans quelle mesure les commerces peuvent rester ouverts", a averti le gouverneur du Texas, Greg Abbott.

"Car si elle n'est pas contenue dans les deux semaines à venir, elle échappera à tout contrôle", a insisté l'élu républicain, incitant tous ceux qui doivent sortir à porter un masque, sans pour autant l'avoir rendu obligatoire dans son Etat.

L'épidémiologiste Rebecca Fischer estime que le pic des infections est encore loin. Les mesures qui limitent la propagation du virus devraient "idéalement" être en place "le plus longtemps possible", explique-t-elle à l'AFP.

Symptôme du regain de l'épidémie, l'enseigne Apple a décidé de fermer temporairement sept magasins de la région de Houston où le nombre de cas de Covid-19 s'envole. La marque à la pomme avait déjà fermé une douzaine d'autres boutiques en Floride, Caroline du Nord et du Sud et en Arizona la semaine dernière.

"Explosion" chez les jeunes

En Floride, les images de baigneurs retournant sur les vastes plages de Miami, fermées pendant près de trois mois à cause de la pandémie, avaient fait le tour du monde à leur réouverture le 10 juin, marquant l'espoir d'un retour à la "normalité".

Mais mercredi, cet Etat touristique a également enregistré un nouveau record de nouvelles infections (5.508). Il avait passé lundi la barre des 100.000 cas détectés de coronavirus.

Depuis mardi, le port du masque a été rendu obligatoire dans la grande ville balnéaire de Miami et une dizaine de villes de la région. C'était déjà le cas depuis la semaine dernière à Orlando, Tampa, ou les célèbres îles des Keys.

Le gouverneur Ron DeSantis a déploré la "véritable explosion de nouveaux cas chez les plus jeunes". Et d'ajouter une sérieuse mise en garde dans ce haut lieu de la fête: les bars et restaurants ne suivant pas les règles de distance physique risquent de perdre leur licence de vente d'alcool.

La situation a même poussé ce farouche partisan de Donald Trump à prendre le contrepied du président américain, en déclarant pour la première fois samedi que l'augmentation du volume de dépistage ne pouvait pas expliquer à elle seule le pic d'infections.

La Californie aussi a battu un nouveau record pour le troisième jour consécutif mercredi, avec plus de 7.100 nouveaux cas recensés sur près de 200.000 au total.

"Nous ne pouvons pas continuer comme nous l'avons fait ces dernières semaines (...). Certains d'entre nous ont eu un petit coup d'amnésie, d'autres ont franchement baissé la garde", a averti le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, pointant du doigt des comportements à risque.

Le port du masque est désormais devenu obligatoire en public dans tout l'Etat, où Disneyland a dû repousser sine die la réouverture de son célèbre parc d'attractions près de Los Angeles. La date du 17 juillet avait initialement été envisagée.

L'Arizona voisin a également franchi un nouveau sommet mardi.

Plus de huit lits sur dix en soins intensifs étaient occupés en début de semaine (84%) et le nombre de cas a été multiplié par quatre depuis la levée du confinement le 15 mai.

afp/lk


© AWP 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
APPLE INC. -0.23%145.52 Cours en différé.9.67%
BOUTIQUES, INC. 1.92%1749 Cours en clôture.59.07%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur APPLE INC.
02/08La société de production de Reese Witherspoon rachetée par un grand fonds
AW
02/08Google va lancer son propre processeur pour ses futurs smartphones
RE
02/08Google dévoile un nouveau modèle de sa ligne Pixel
AW
02/08Comment Crédit Suisse a perdu 5 milliards (Archegos) ?
02/08XIAOMI : deuxième vendeur mondial de smartphones, devant Apple
02/08PLANÈTE BOURSE : La revue de presse du lundi 2 août 2021
31/07CHINE : l'activité manufacturière ralentie en juillet par des conditions
AW
30/07Bourse Zurich: le SMI termine avec un nouveau record en séance
AW
30/07Malgré l'"effet Apple", AMS Osram satisfait les attentes
AW
30/07Wall Street ouvre en baisse pour la dernière séance de juillet
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur APPLE INC.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 366 Mrd - 308 Mrd
Résultat net 2021 93 676 M - 78 838 M
Tréso. nette 2021 78 467 M - 66 039 M
PER 2021 26,1x
Rendement 2021 0,59%
Capitalisation 2 405 Mrd 2 405 Mrd 2 024 Mrd
VE / CA 2021 6,36x
VE / CA 2022 6,14x
Nbr Employés 147 000
Flottant 99,0%
Graphique APPLE INC.
Durée : Période :
Apple Inc. : Graphique analyse technique Apple Inc. | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique APPLE INC.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 46
Dernier Cours de Cloture 145,52 $
Objectif de cours Moyen 163,19 $
Ecart / Objectif Moyen 12,1%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Timothy Donald Cook Chief Executive Officer & Director
Luca Maestri Chief Financial Officer & Senior Vice President
Arthur D. Levinson Independent Chairman
Kevin M. Lynch Vice President-Technology
Jeffrey E. Williams Chief Operating Officer
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
APPLE INC.9.67%2 405 470
XIAOMI CORPORATION-22.44%83 039
WINGTECH TECHNOLOGY CO.,LTD13.23%21 599
SHENZHEN TRANSSION HOLDINGS CO., LTD.7.09%20 171
FIH MOBILE LIMITED11.58%1 092
DORO AB (PUBL)28.48%168