Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nasdaq  >  Apple Inc.    AAPL

APPLE INC.

(AAPL)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Le Covid, accélérateur de la numérisation des grands groupes bancaires

21/10/2020 | 07:31
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Paris (awp/afp) - Engagées de longue date dans une vaste transformation numérique, les banques sont passées à la vitesse supérieure en 2020, la crise sanitaire ayant encouragé un recours élargi au télétravail en interne et l'usage par les clients des services financiers à distance.

Le secteur s'est lancé depuis plusieurs années dans une profonde modernisation de ses systèmes informatiques, bousculés par l'évolution des comportements des clients, de moins en moins enclins à se rendre en agence, et par l'arrivée de nouveaux acteurs venus du numérique, bien décidés à marcher sur les plates-bandes des acteurs traditionnels.

"Je ne suis pas sûr que cette crise du Covid-19 change la nature des transformations mais elle accélère les choses, elle exige d'aller encore plus vite", affirmait encore mardi lors d'une conférence de presse Frédéric Oudéa, patron du groupe Société Générale, lequel dépense chaque année plus de quatre milliards d'euros dans son informatique.

Confinement et fermetures administratives de commerces obligent un certain nombre de personnes à se servir, parfois pour la première fois, de services bancaires en ligne et des applications mobiles des banques.

Le premier semestre 2020 s'est aussi traduit par une explosion des achats en ligne, restés à un niveau élevé même une fois venu le déconfinement.

Cap sur le sans contact

En outre, de récentes statistiques publiées par la Banque de France montrent en 2020 une progression des moyens de paiement dématérialisés, avec notamment une hausse "spectaculaire" des transactions "sans contact".

"Le virus a clairement accéléré la transition que l'on observait des paiements physiques vers les paiement digitaux. On va de plus en plus vers le paiement sans contact", abonde auprès de l'AFP Marion Labouré, économiste chez Deutsche Bank.

Au sein même des groupes bancaires, la crise a eu des répercussions avec - entre autres - l'adoption massive du télétravail au plus fort des semaines de confinement.

"Avant la crise, on avait 38.000 connexions simultanées dans le monde, quinze jours plus tard on en avait 80.000 et maintenant, on en a 180.000 à 200.000. Tout le monde, s'il le souhaite, peut travailler en télétravail sans aucune difficulté, en ayant le même outil de travail que quand il est dans nos locaux", pointe auprès de l'AFP Thierry Laborde, patron des activités de détail du groupe BNP Paribas en Europe.

Cette évolution se traduit par "un changement majeur dans la compréhension interne des équipes. (...) Les collaborateurs ont compris qu'il fallait tirer les leçons de ce qu'on a vécu et y aller plus résolument".

Aller où? Vers un mode de travail plus "agile", selon un terme très en vogue au sein du secteur, qui se traduit par une plus grande décentralisation des décisions, une autonomie renforcée des équipes et une attention accrue aux besoins de la clientèle.

Révolution des esprits

"Il y a une accélération, liée au Covid, sur le renforcement des infrastructures informatiques qui permettent aujourd'hui d'être complètement agile. (...) Cette crise est un accélérateur dans ce domaine", assure M. Laborde.

"La vitesse à laquelle le Covid-19 s'est propagé a poussé les opérations bancaires presque au point de rupture, car le personnel est rapidement passé du statut entièrement au bureau à celui de totalement à distance. Dans ce contexte, les décisions ont été prises rapidement, (...) et de nouvelles façons d'interagir avec les clients ont été développées", souligne dans un rapport récent le cabinet de conseil Oliver Wyman.

"Nous constatons que les banques s'appuient déjà sur ce qui étaient des mesures d'urgence, appliquent de nouvelles manières de penser le modèle opérationnel (...), accélèrent les efforts de numérisation pour mieux répondre aux besoins des clients", ajoute le cabinet.

L'enjeu est de taille: "la vraie concurrence de demain, elle est plutôt dans les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft, ndlr) ou les Ant Financial (bras de paiement en ligne du chinois Alibaba) de ce monde, qui ont des capacités d'investissement considérables", a mis en garde mardi M. Oudéa.

afp/jh


© AWP 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALIBABA GROUP HOLDING LIMITED -0.45%276.48 Cours en différé.30.35%
ALPHABET INC. 1.30%1787.02 Cours en différé.33.42%
AMAZON.COM, INC. 0.32%3195.34 Cours en différé.72.92%
APPLE INC. 0.48%116.59 Cours en différé.58.05%
DEUTSCHE BANK AG 0.71%9.484 Cours en différé.37.11%
FACEBOOK INC 0.81%277.81 Cours en différé.35.35%
MICROSOFT CORPORATION 0.64%215.23 Cours en différé.35.62%
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 0.80%17.328 Cours en temps réel.-44.13%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur APPLE INC.
27/11Wall St monte après la pause de Thanksgiving, record du Nasdaq
RE
26/11Revenus et rentabilité en repli pour Salt après neuf mois
AW
25/11WALL STREET : le Nasdaq à un record, le Dow Jones repasse sous les 30.000
AW
25/11Panne géante du service de cloud Amazon Web Services aux Etats-Unis
AW
25/11Planète Bourse - La revue de presse du mercredi 25 novembre 2020
24/11Le Dow Jones finit pour la première fois au-dessus des 30.000 points
AW
24/11WALL STREET : le Dow Jones franchit pour la première fois la barre des 30.000 pt..
AW
24/11"Je n'ai pas perdu, mais…"
20/11Résumé des principales informations économiques du vendredi 20 novembre 2020
AW
20/11ALCHIMIE, WINFARM : une seconde vague d’IPO dans l’air du temps
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur APPLE INC.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 315 Mrd - 263 Mrd
Résultat net 2021 66 095 M - 55 249 M
Tréso. nette 2021 80 862 M - 67 593 M
PER 2021 29,5x
Rendement 2021 0,73%
Capitalisation 1 982 Mrd 1 982 Mrd 1 657 Mrd
VE / CA 2021 6,04x
VE / CA 2022 5,69x
Nbr Employés 147 000
Flottant 99,9%
Graphique APPLE INC.
Durée : Période :
Apple Inc. : Graphique analyse technique Apple Inc. | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique APPLE INC.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreNeutreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 43
Objectif de cours Moyen 126,66 $
Dernier Cours de Cloture 116,59 $
Ecart / Objectif Haut 28,7%
Ecart / Objectif Moyen 8,64%
Ecart / Objectif Bas -35,7%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Timothy Donald Cook Chief Executive Officer & Director
Arthur D. Levinson Chairman
Jeffrey E. Williams Chief Operating Officer
Luca Maestri Chief Financial Officer & Senior Vice President
Kevin M. Lynch Vice President-Technology
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
APPLE INC.58.05%1 982 240
SAMSUNG ELECTRONICS CO., LTD.21.86%414 707
XIAOMI CORPORATION146.75%81 074
MERRY ELECTRONICS CO., LTD.-16.72%1 031
FOCUSRITE PLC49.69%747