Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

APPLE INC.

(AAPL)
  Rapport
Temps réel estimé Cboe BZX  -  21:32 29/11/2022
140.66 USD   -2.47%
20:02Les livraisons de l'iPhone Pro d'Apple pourraient être inférieures de 20 millions d'unités aux estimations - un analyste
ZR
18:36La ville chinoise clé pour la production de l'iPhone d'Apple serait revenue à la normale Contrôles COVID
MT
16:59Wall Street orientée en petite hausse après les manifestations en Chine
AW
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse
Jours
:
Heures
:
Minutes
:
Secondes

Wall St affiche sa troisième perte trimestrielle consécutive, alors que l'inflation pèse et que la récession menace

30/09/2022 | 22:22

(Pour un blog en direct de Reuters sur les marchés boursiers américains, britanniques et européens, cliquez ou tapez LIVE/ dans une fenêtre de nouvelles).

*

Le S&P 500 enregistre la plus forte baisse en pourcentage en septembre depuis 20 ans

*

Les trois principaux indices boursiers américains affichent des baisses sur trois trimestres

*

Les données sur l'inflation de base sont plus élevées que prévu

*

Indices en baisse : Dow 1,71 %, S&P 1,51 %, Nasdaq 1,51 %.

NEW YORK, 30 septembre (Reuters) - Le S&P 500 a clôturé vendredi sa plus forte baisse de septembre en deux décennies, franchissant la ligne d'arrivée d'un trimestre tumultueux marqué par une inflation historiquement élevée, des taux d'intérêt en hausse et des craintes de récession.

Les trois principaux indices ont viré nettement à la baisse, après avoir annulé un bref rallye en début de séance.

Le S&P et le Dow ont enregistré leur troisième baisse hebdomadaire consécutive, et les trois indices ont affiché leur deuxième perte mensuelle consécutive.

Au cours des neuf premiers mois de 2022, Wall street a subi trois baisses trimestrielles consécutives, la plus longue série de pertes pour le S&P et le Nasdaq depuis 2008 et la plus longue chute trimestrielle du Dow en sept ans.

"C'est une autre journée affreuse pour terminer un trimestre affreux dans une année qui s'annonce très affreuse", a déclaré Ryan Detrick, stratège en chef du marché chez Carson Group à Omaha, Nebraska. "Les investisseurs regarderont en arrière et se rendront compte que c'était l'année où la Fed a fait un virage à 180° sur son point de vue sur l'inflation et est rapidement devenue incroyablement belliciste."

La Réserve fédérale a fait trembler les marchés en s'engageant dans sa série de hausses de taux d'intérêt la plus acharnée depuis des décennies afin de contenir une inflation obstinément élevée, ce qui a poussé de nombreux participants au marché à surveiller les données économiques clés pour y déceler des signes d'une récession imminente.

"Le fait de réaliser que la Fed fait tout ce qu'elle peut pour combattre une inflation qui atteint des sommets depuis 40 ans fait craindre aux investisseurs qu'elle ne pousse l'économie à bout et qu'elle entre en récession", ajoute M. Detrick.

Le rapport du département du commerce sur les dépenses de consommation personnelle (PCE) n'a guère contribué à apaiser ces craintes, montrant que si les consommateurs continuent de dépenser, les prix qu'ils paient se sont accélérés, dépassant encore l'objectif d'inflation de la Fed et garantissant pratiquement que la politique monétaire belliciste de la banque centrale se poursuivra plus longtemps que ne l'espéraient les investisseurs.

Les craintes de récession ont également résonné à travers les avertissements sinistres de Nike Inc et du croisiériste Carnival Corp, citant tous deux des pressions sur les marges liées à l'inflation.

Les actions de ces sociétés ont chuté respectivement de 12,8 % et 23,3 %.

L'indice Dow Jones Industrial Average a chuté de 500,1 points, soit 1,71 %, à 28 725,51 ; le S&P 500 a perdu 54,85 points, soit 1,51 %, à 3 585,62 ; et le Nasdaq Composite a baissé de 161,89 points, soit 1,51 %, à 10 575,62.

Parmi les 11 principaux secteurs du S&P 500, l'immobilier a été le seul gagnant, tandis que les services publics technologiques ont subi les plus fortes pertes en pourcentage.

Apple Inc, Microsoft Corp, Amazon.com et Nike ont pesé le plus lourd.

Les rapports sur les bénéfices des entreprises pour le trimestre qui se termine avec la cloche de clôture de vendredi commenceront à atterrir dans quelques semaines, et les attentes des analystes ont tendance à baisser.

Les analystes voient maintenant une croissance annuelle des bénéfices du S&P 500 de 4,5 %, au total, en baisse par rapport à l'estimation de 11,1 % au début du trimestre.

Les réallocations de fonds de fin de trimestre et ce que l'on appelle le "window dressing" ont probablement contribué à la volatilité de la séance.

Les émissions en baisse ont été plus nombreuses que les émissions en hausse sur le NYSE dans un rapport de 1,45 contre 1 ; sur le Nasdaq, un rapport de 1,38 contre 1 a favorisé les baisses.

Le S&P 500 n'a enregistré aucun nouveau sommet sur 52 semaines et 93 nouveaux bas ; le Nasdaq Composite a enregistré 27 nouveaux sommets et 380 nouveaux bas.

Le volume sur les bourses américaines a été de 12,44 milliards d'actions, par rapport à la moyenne de 11,45 milliards sur les 20 derniers jours de bourse. (Reportage de Stephen Culp ; reportages supplémentaires d'Ankika Biswas et Shreyashi Sanyal à Bengaluru ; édition de Jonathan Oatis)


© Zonebourse avec Reuters 2022
Toute l'actualité sur APPLE INC.
20:02Les livraisons de l'iPhone Pro d'Apple pourraient être inférieures de 20 millions d'uni..
ZR
18:36La ville chinoise clé pour la production de l'iPhone d'Apple serait revenue à la normal..
MT
16:59Wall Street orientée en petite hausse après les manifestations en Chine
AW
16:11Wall Street en hausse, un allègement des mesures anti-COVID espéré..
RE
16:04CAC40 : résilient, taux UE en repli après bon CPI allemand
CF
15:48Wall Street en hausse, un allègement des mesures anti-COVID espéré..
RE
15:41Le cyber-lundi établit un record de ventes, les acheteurs faisant des folies sur les jo..
ZR
15:37Wall Street : après avoir inquiété, la Chine rassure
CF
13:35Les futures sont en hausse grâce à l'impulsion des valeurs de croissance et à l'espoir ..
ZR
12:32Buzz social : Wallstreetbets : les actions en hausse avant le marché ; Aliba..
MT
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur APPLE INC.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2023 407 Mrd - 394 Mrd
Résultat net 2023 98 304 M - 95 070 M
Tréso. nette 2023 60 983 M - 58 977 M
PER 2023 23,1x
Rendement 2023 0,67%
Capitalisation 2 294 Mrd 2 294 Mrd 2 219 Mrd
VE / CA 2023 5,48x
VE / CA 2024 5,16x
Nbr Employés 164 000
Flottant 99,9%
Graphique APPLE INC.
Durée : Période :
Apple Inc. : Graphique analyse technique Apple Inc. | Zonebourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique APPLE INC.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 45
Dernier Cours de Clôture 144,22 $
Objectif de cours Moyen 174,33 $
Ecart / Objectif Moyen 20,9%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Timothy Donald Cook Chief Executive Officer & Director
Luca Maestri Chief Financial Officer & Senior Vice President
Arthur D. Levinson Independent Chairman
Kevin M. Lynch Vice President-Technology
Jeffrey E. Williams Chief Operating Officer
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
APPLE INC.-16.59%2 294 269
XIAOMI CORPORATION-50.58%29 449
WINGTECH TECHNOLOGY CO.,LTD-57.46%9 213
SHENZHEN TRANSSION HOLDINGS CO., LTD.-52.08%8 249
FIH MOBILE LIMITED-39.71%832
DZS INC.-24.78%349