Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

APPLE INC.

(AAPL)
  Rapport
Temps Différé Nasdaq  -  22:00 02/12/2022
147.81 USD   -0.34%
03/12J'analyse les patrimoines des ministres ... et c'est choquant
ZB
02/12Les perspectives de Broadcom pourraient être affectées par le ralentissement du stockage d'entreprise et les réductions de production d'Apple, selon Oppenheimer.
MT
02/12Point marchés-Wall Street finit en ordre dispersé, les valeurs technologiques ont souffert
RE
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Wall street rebondit après avoir atteint son plus bas niveau alors que le Royaume-Uni intervient pour calmer les obligations.

28/09/2022 | 22:32

(Mises à jour à la fermeture du marché américain)

*

Les actions américaines rebondissent de 2% après avoir atteint de nouveaux planchers mardi

*

Les gilts britanniques grimpent en flèche après l'intervention de la Banque d'Angleterre.

*

Le dollar américain met en pause ses gains records alors que la livre sterling se stabilise

*

Les prix du pétrole bondissent en raison de la baisse de l'offre et de la faiblesse du dollar.

*

L'or en hausse de 2% environ

28 septembre (Reuters) - Les actions mondiales ont fait un retour partiel mercredi - avec une hausse d'environ 2% des actions de Wall street - alors que la Banque d'Angleterre a déclaré qu'elle interviendrait sur le marché obligataire pour tenter d'atténuer les craintes des investisseurs d'une contagion du système financier.

La BoE a déclaré qu'elle achèterait temporairement des obligations à longue échéance - liées le plus étroitement aux pensions des travailleurs et aux prêts immobiliers - à la lumière d'une flambée des rendements obligataires britanniques et des coûts d'emprunt associés.

La livre sterling, qui a atteint son plus bas niveau par rapport au dollar lundi, était en hausse d'environ 1,4 % dans des échanges volatils, tandis que les prix des gilts étaient en hausse. Les obligations d'État européennes ont également bénéficié de l'envolée des gilts.

Les investisseurs ont été ébranlés la semaine dernière par la montée en flèche des rendements obligataires, alors que les banques centrales se sont empressées de relever les taux d'intérêt pour contenir l'inflation galopante avant qu'elle ne plonge l'économie mondiale dans la récession.

Le dollar, ultime valeur refuge en période de turbulence des marchés, a baissé d'environ 1,2 %, s'éloignant des sommets atteints en deux décennies, stimulé par les rendements du Trésor américain de référence à 10 ans, qui ont approché 4 % pour la première fois depuis 2008. Les rendements d'autres obligations d'État américaines ont également baissé mercredi.

L'indice MSCI All-World était en hausse d'environ 1,3 %, après avoir atteint son plus bas niveau depuis novembre 2020. Il se dirige toujours vers une baisse de plus de 7 % en septembre - sa plus grande baisse mensuelle depuis la chute de 13 % de mars 2020.

En Europe, le STOXX 600 et le FTSE 100 ont tous deux réduit leurs pertes pour terminer en hausse d'environ 0,3 %.

Le rebond de Wall street a pris de l'ampleur au cours de la journée, l'indice S&P 500 progressant d'environ 2 % après être tombé à son plus bas niveau en deux ans mardi. L'indice Dow Jones Industrial Average a également gagné 1,9 % et le Nasdaq Composite a progressé d'environ 2 %.

Apple Inc. a pesé sur les valeurs de croissance, avec une baisse d'environ 1,3 %, suite à une information selon laquelle la société technologique abandonnait son projet d'augmenter la production du dernier modèle de son iPhone phare.

Bryce Doty, gestionnaire de portefeuille senior pour Sit Fixed Income Advisors LLC à Minneapolis, a déclaré que l'intervention britannique avait contribué à calmer les marchés américains, mais que "la stabilité temporaire est en quelque sorte une illusion."

M. Doty a cité l'écart croissant entre les rendements du Trésor à 10 ans et les taux hypothécaires à 30 ans, qu'il a attribué à la réduction par la Fed de ses titres hypothécaires et à la forte inversion de la courbe de rendement résultant de la "détermination agressive de la Fed à nuire à l'activité économique."

TEMPÊTE SUR LES MARCHÉS BRITANNIQUES

Le mini-budget du gouvernement britannique de la semaine dernière, qui annonçait une série de réductions d'impôts et peu de détails sur la manière dont elles seraient financées, a été au cœur des ventes antérieures sur les marchés mondiaux.

Le Fonds monétaire international et l'agence de notation Moody's ont critiqué la nouvelle stratégie économique de la Grande-Bretagne annoncée vendredi, ce qui a provoqué un effondrement de la valeur des actifs britanniques.

Les stratèges d'Amundi, le plus grand gestionnaire d'actifs européen, ont déclaré plus tôt mercredi qu'ils pensaient que les actifs britanniques allaient subir d'autres pertes, car la crédibilité fiscale du Royaume-Uni reste en jeu.

"Nous pensons que les risques restent orientés à la baisse, compte tenu de ce qui est déjà pris en compte, et que des signaux moins agressifs de la part de la BoE accéléreront le mouvement vers une parité inférieure (pour la livre sterling et le dollar), selon nous", ont écrit les stratégistes dirigés par Laurent Crosnier, responsable mondial des devises, recommandant aux investisseurs d'éviter la livre.

Les prix du pétrole ont grimpé mercredi pour une deuxième journée, rebondissant sur les pertes récentes alors que le dollar américain a abandonné ses gains récents et que les chiffres des stocks de carburant américains ont montré des réductions plus importantes que prévu et un rebond de la demande des consommateurs. Le pétrole brut américain a augmenté de 4,5 % à 82,06 $ le baril et le Brent était à 89,22 $, en hausse de 3,4 % sur la journée.

L'or au comptant a ajouté 2,0 % à 1 660,79 $ l'once. Les contrats à terme sur l'or américain ont gagné 2,04 % à 1 659,70 $ l'once.

Scott Wren, stratège principal du marché mondial chez Wells Fargo Investment Institute, a déclaré que les marchés pourraient déjà évaluer la douleur future.

"Si l'économie ralentit et finit par tomber en récession et que l'inflation reste plus élevée pendant plus longtemps, nous pensons que les prix des actifs financiers se sont ajustés pour refléter cette réalité probable", a écrit Wren dans une note client publiée mercredi. "En fin de compte, des cieux plus clairs seront à l'horizon".


© Zonebourse avec Reuters 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AMUNDI 0.65%54.55 Cours en temps réel.-24.81%
APPLE INC. -0.34%147.81 Cours en différé.-16.48%
AUSTRALIAN DOLLAR / BRITISH POUND (AUD/GBP) -0.05%0.5521 Cours en différé.3.59%
BRENT OIL -1.49%85.9 Cours en différé.11.95%
BRITISH POUND / US DOLLAR (GBP/USD) 0.03%1.229 Cours en différé.-9.40%
CANADIAN DOLLAR / BRITISH POUND (CAD/GBP) -0.02%0.60412 Cours en différé.3.81%
CANADIAN DOLLAR / US DOLLAR (CAD/USD) 0.01%0.742 Cours en différé.-5.91%
DOW JONES INDUSTRIAL 0.10%34429.88 Cours en temps réel.-5.25%
EURO / BRITISH POUND (EUR/GBP) 0.03%0.85757 Cours en différé.2.21%
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) 0.07%1.054 Cours en différé.-7.41%
FTSE 100 -0.03%7556.23 Cours en différé.2.33%
GOLD -0.27%1797.25 Cours en différé.-1.48%
INDIAN RUPEE / BRITISH POUND (INR/GBP) 0.07%0.010006 Cours en différé.1.42%
INDIAN RUPEE / US DOLLAR (INR/USD) 0.11%0.012297 Cours en différé.-8.26%
NASDAQ COMPOSITE -0.18%11461.5 Cours en temps réel.-26.74%
NEW ZEALAND DOLLAR / US DOLLAR (NZD/USD) 0.63%0.64084 Cours en différé.-6.84%
STOXX EUROPE 600(EUR)(TR) -0.15%1023.82 Cours en différé.-6.81%
UK 10Y CASH -0.01%3.1562 Cours en différé.249.70%
US DOLLAR / BRITISH POUND (USD/GBP) -0.03%0.81367 Cours en différé.10.37%
WTI -1.34%80.208 Cours en différé.6.45%
Toute l'actualité sur APPLE INC.
03/12J'analyse les patrimoines des ministres ... et c'est choquant
ZB
02/12Les perspectives de Broadcom pourraient être affectées par le ralentissement du stockag..
MT
02/12Point marchés-Wall Street finit en ordre dispersé, les valeurs tec..
RE
02/12Selon BofA, le secteur des médias devrait connaître des tendances publicitaires changea..
MT
02/12L'Europe finit dans le rouge après l'emploi américain
RE
02/12Point marchés-L'Europe finit dans le rouge après l'emploi américain
RE
02/12Les résultats du quatrième trimestre fiscal de Broadcom devraient dépasser les attentes..
MT
02/12LDLC : performance semestrielle décevante et projet d'acquisition
AO
02/12Wall Street ouvre en baisse après le rapport sur l'emploi aux USA
RE
02/12Les fonds d'actions américaines enregistrent la plus forte décollecte hebdomadaire depu..
ZR
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur APPLE INC.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2023 407 Mrd - 388 Mrd
Résultat net 2023 98 135 M - 93 592 M
Tréso. nette 2023 60 983 M - 58 159 M
PER 2023 23,7x
Rendement 2023 0,65%
Capitalisation 2 351 Mrd 2 351 Mrd 2 243 Mrd
VE / CA 2023 5,63x
VE / CA 2024 5,30x
Nbr Employés 164 000
Flottant 99,9%
Graphique APPLE INC.
Durée : Période :
Apple Inc. : Graphique analyse technique Apple Inc. | Zonebourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique APPLE INC.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 45
Dernier Cours de Clôture 147,81 $
Objectif de cours Moyen 174,33 $
Ecart / Objectif Moyen 17,9%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Timothy Donald Cook Chief Executive Officer & Director
Luca Maestri Chief Financial Officer & Senior Vice President
Arthur D. Levinson Independent Chairman
Kevin M. Lynch Vice President-Technology
Jeffrey E. Williams Chief Operating Officer
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
APPLE INC.-16.48%2 351 379
XIAOMI CORPORATION-46.46%32 047
WINGTECH TECHNOLOGY CO.,LTD-57.08%9 852
SHENZHEN TRANSSION HOLDINGS CO., LTD.-51.43%8 727
FIH MOBILE LIMITED-37.50%866
DZS INC.-25.52%364