Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nasdaq  >  Apple Inc.    AAPL

APPLE INC.

(AAPL)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Washington sanctionne des dirigeants de Hong Kong, nouvelle escalade du conflit

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
07/08/2020 | 22:36

avec Pékin

ajoute déclaration du bureau de représentation du gouvernement chinoise à Hong Kong

WASHINGTON (awp/afp) - Washington a encore durci son affrontement avec Pékin en adoptant des sanctions contre onze dirigeants hongkongais, dont la cheffe de l'exécutif Carrie Lam, parallèlement à des mesures radicales contre les joyaux du numérique chinois TikTok et WeChat.

Le gouvernement américain a annoncé vendredi le gel des avoirs de Mme Lam, des secrétaires à la Sécurité et à la Justice ou encore du chef de la police, accusés de chercher à restreindre l'autonomie du territoire et "la liberté d'expression ou de réunion" de ses habitants.

"Les Etats-Unis soutiennent le peuple de Hong Kong et nous utiliserons nos outils et nos autorités pour cibler ceux qui portent atteinte à son autonomie", a déclaré le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin.

Un haut responsable de Hong Kong, le secrétaire au Commerce Edward Yau, a qualifié de "sauvages, disproportionnées et déraisonnables".

"Si les Etats-Unis mènent unilatéralement ce type d'action déraisonnable, cela finira par affecter les entreprises américaines", a-t-il averti.

Un peu plus tard, le bureau de représentation du gouvernement chinois à Hong Kong a lui aussi condamné les sanctions américaines, les jugeant "barbares et grossières".

"Les néfastes intentions des politiciens américains de soutenir des personnes qui sont anti-chinoises et de semer le désordre à Hong Kong ont été révélées au grand jour", a déclaré ce bureau dans un communiqué.

Les sanctions américaines sont une réponse à l'adoption par la Chine, en juin, d'une loi sur la sécurité nationale dans l'ancienne colonie britannique qui, selon ses détracteurs, entraîne un recul des libertés inédit depuis la rétrocession de Hong Kong à la Chine par le Royaume-Uni en 1997.

Selon Pékin, la loi permet d'assurer la stabilité, de mettre fin aux violences qui ont marqué le mouvement de contestation de 2019 à Hong Kong, ainsi que d'y réprimer le courant pro-indépendance.

Mais pour les pays occidentaux, également inquiets du report des élections à Hong Kong sous prétexte de pandémie, le texte vise à museler l'opposition hongkongaise après les manifestations monstres de l'an dernier, qui dénonçaient l'influence de Pékin dans le territoire.

En représailles, le président américain Donald Trump avait annoncé à la mi-juillet la fin du régime économique préférentiel accordé par les Etats-Unis au territoire autonome, centre financier international majeur, et avait promulgué une loi prévoyant des sanctions contre des responsables hongkongais et chinois.

Compte à rebours

Entre-temps, le climat s'est envenimé entre les deux grandes puissances. Accusant la Chine d'espionnage, Washington a fait fermer son consulat à Houston (Texas), et la Chine a pris possession du consulat des Etats-Unis à Chengdu, dans le sud-ouest de la Chine.

Les Etats-Unis ont également pris parti contre Pékin dans les différends territoriaux en mer de Chine méridionale et l'ont accusé de violer les droits de la minorité musulmane ouïghoure.

Mais c'est dans la sphère technologique que le durcissement est le plus radical.

Donald Trump a signé jeudi un décret interdisant, d'ici 45 jours, toute transaction "des personnes sous juridiction américaine" avec ByteDance, la maison mère chinoise de TikTok, une application de vidéos légères extrêmement populaire auprès des jeunes.

Le président américain a également adopté un décret similaire concernant la plateforme WeChat, qui appartient au géant chinois Tencent et est omniprésente dans la vie des Chinois (messagerie, paiements à distance, réservations...).

Le président républicain a invoqué une "urgence nationale", accusant les deux applications d'espionner leurs utilisateurs américains pour le compte de Pékin.

Les décrets ne précisent pas les conséquences pratiques. Mais l'interdiction de toute transaction avec les deux entreprises pourrait obliger Google et Apple à retirer les deux réseaux de leurs magasins d'applications, empêchant, de fait, de les utiliser aux Etats-Unis.

"Déclin moral"

Les Etats-Unis "mènent une manipulation et une répression politiques arbitraires, ce qui ne pourra déboucher que sur leur propre déclin moral et sur une atteinte à leur image", a affirmé vendredi un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Wenbin.

TikTok a de son côté menacé d'engager des poursuites judiciaires contre la décision américaine, alors que Tencent examinait en détail le décret pour décider de la réaction à apporter.

Donald Trump avait accepté lundi la possibilité qu'un groupe américain rachète TikTok, mais avant le 15 septembre, sous peine de bannir la plateforme.

Il a au passage exigé qu'une "proportion importante" du prix de la transaction soit versée à l'Etat, sous prétexte que son gouvernement rendait l'acquisition possible. Un concept qui a suscité de vives critiques et un certain embarras dans son entourage.

Le groupe informatique Microsoft, qui semble accepter ces conditions, est en discussions avec ByteDance pour négocier une acquisition à marche forcée.

Dans ce contexte de tensions, la Chine, qui juge Donald Trump "imprévisible", préfèrerait qu'il ne remporte pas de second mandat lors de la présidentielle du 3 novembre, ont estimé les services de renseignement américains, en notant que Pékin avait "accentué sa campagne d'influence" à l'approche du scrutin.

bur-chp/la/plh/dth

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALPHABET INC. 0.50%1466.02 Cours en différé.9.45%
APPLE INC. -0.76%114.09 Cours en différé.55.41%
MICROSOFT CORPORATION -1.04%207.26 Cours en différé.32.81%
TENCENT HOLDINGS LIMITED -0.10%505.5 Cours en clôture.34.58%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur APPLE INC.
02:42USA/Concurrence-Le département de la Justice va engager une procédure contre ..
RE
29/09WallStreet : pas de sursaut pour finir en beauté le trimestre
CF
29/09Prudente avant le débat présidentiel, Wall Street finit en légère baisse
AW
29/09TRACKINSIGHT : Rebond des valeurs technologiques sur fond de résurgence des cas ..
TI
29/09EN DIRECT DES MARCHES : Suez, Sanofi, LVMH, Renault, Fnac Darty, NTT Docomo, Ama..
29/09MARCHÉ : les indices US ont amplifié leurs gains initiaux
CF
29/09Google bientôt plus strict sur la commission de 30% exigée aux éditeurs
AW
29/09Pas de répit pour Epic Games dans sa bataille contre Apple
AW
28/09WallStreet : seconde séance de hausse sans catalyseur évident
CF
28/09Wall Street : la dynamique reste favorable
CF
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur APPLE INC.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 273 Mrd - 232 Mrd
Résultat net 2020 56 922 M - 48 482 M
Tréso. nette 2020 73 828 M - 62 881 M
PER 2020 35,2x
Rendement 2020 0,70%
Capitalisation 1 951 Mrd 1 951 Mrd 1 662 Mrd
VE / CA 2020 6,88x
VE / CA 2021 6,11x
Nbr Employés 137 000
Flottant 99,9%
Graphique APPLE INC.
Durée : Période :
Apple Inc. : Graphique analyse technique Apple Inc. | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique APPLE INC.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 40
Objectif de cours Moyen 119,98 $
Dernier Cours de Cloture 114,09 $
Ecart / Objectif Haut 31,5%
Ecart / Objectif Moyen 5,16%
Ecart / Objectif Bas -37,8%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Timothy Donald Cook Chief Executive Officer & Director
Arthur D. Levinson Chairman
Jeffrey E. Williams Chief Operating Officer
Luca Maestri Chief Financial Officer & Senior Vice President
Kevin M. Lynch Vice President-Technology
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
APPLE INC.55.41%1 966 108
XIAOMI CORPORATION85.99%62 834
WINGTECH TECHNOLOGY CO.,LTD28.35%21 864
MEITU, INC.-13.41%807
DIGIA OYJ48.87%185
DORO AB (PUBL)-12.87%115