"ArgenX répond à nos attentes, voire les dépasse, avec l'obtention d'une autorisation de mise sur le marché pour le CIDP, la deuxième indication approuvée aux Etats-Unis, qui permet d'utiliser Vyvgart sans tenir compte des thérapies antérieures", souligne l'analyste de KBC Thomas Vranken. Il reste acheteur avec un objectif de cours relevé de 420 à 460 EUR. Vranken table sur un pic de ventes annuel de 3,76 milliards de dollars, contre 3,02 Mds$ avant cette indication. Oddo BHF a aussi relevé son objectif de cours, qui passe de 400 à 480 EUR, avec une recommandation surperformance.
Plusieurs analystes nord-américains avaient déjà dégainé ce weekend des relèvements d'objectifs sur l'ADR ArgenX coté à New York :

  • Wells Fargo maintient sa recommandation de surpondérer et relève l'objectif de cours de 478 à 542 USD.
  • Stifel maintient sa recommandation d'achat avec un objectif de cours relevé de 485 à 500 USD.
  • Evercore ISI maintient sa recommandation de surperformance et relève l'objectif de cours de 437 à 478 USD.

La star des biotechs européennes

L'action bondit de 8% ce matin pour toucher 400 EUR. ArgenX est la seconde société la plus influente du Bel20 avec une pondération de 12,6%, derrière UCB (15,1%) mais devant KBC (11,3%). L'indice belge surperforme donc largement ses pairs européens ce matin. Avec une capitalisation de plus de 22 Mds€, la société devance largement les autres sociétés de l'univers biotech en Europe.

Sur la période récente, on notera toutefois le parcours remarquable d'UCB, le laboratoire pharmaceutique préféré des gérants européens en 2024

Pour une présentation complète d'ArgenX, ça se passe ici.