Arkema a dévoilé des résultats 2023 dégradés dans un contexte de faible demande. Le résultat net courant du groupe chimique a chuté de 44% à 653 millions d’euros. L’Ebitda a reculé de 28,9% à 1,501 milliard d’euro. La marge d’Ebitda est tombée à 15,8% contre 18,3% en 2022. Le chiffre d’affaires à 9,5 milliards d’euros est en retrait de 16,1% à taux de change et périmètre constants. Il a été pénalisé par la baisse des prix et des volumes.

Le groupe chimique propose un dividende de 3,50 euros par action (3,40 euros en 2022), en ligne avec la politique de croissance progressive et correspondant à un taux de distribution de 40%.

Cette année, Arkema table sur un Ebitda en hausse entre 1,5 milliard et 1,7 milliard d'euros. "Le début de l'année devrait s'inscrire en continuité avec la faible demande du quatrième trimestre 2023", prévient le groupe. La croissance de Ebitda devrait être centrée principalement sur la deuxième partie de l'année avec la montée en puissance des principaux projets de croissance à partir du deuxième trimestre et une amélioration progressive des conditions de marché.