AstraZeneca a annoncé lundi que la FDA avait approuvé l'emploi de son immunothérapie Imfinzi pour le traitement du cancer de l'endomètre avancé ou récurrent.

Le laboratoire biopharmaceutique précise que le feu vert de l'autorité sanitaire américaine porte plus spécifiquement sur le cancer de l'endomètre caractérisé par une défaillance du système de réparation de l'ADN (dMMR).

AstraZeneca souligne que le cancer de l'endomètre est aujourd'hui le quatrième cancer le plus répandu chez les femmes aux Etats-Unis, avec 66.000 cas diagnostiqués chaque année et près de 12.000 décès.

Chez les individus présentant une forme avancée de la maladie, le taux de survie à cinq ans est aujourd'hui inférieur à 20%.

Dans un communiqué, AstraZeneca indique que l'approbation de la FDA fait suite à une étude clinique de phase III ayant montré une réduction de 58% de la progression de la maladie ou des décès chez les patientes traitées avec Imfinzi.

Copyright (c) 2024 CercleFinance.com. Tous droits réservés.