Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
  1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. Royaume-Uni
  4. London Stock Exchange
  5. AstraZeneca PLC
  6. Actualités
  7. Synthèse
    AZN   GB0009895292

ASTRAZENECA PLC

(AZN)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

En France, l'épidémie se stabilise à un niveau élevé, prudence sur le cap du 15

16/04/2021 | 20:30
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

mai

Ajoute bilan des décès

PARIS (awp/afp) - Face à une épidémie de Covid-19 qui a déjà fait 100.000 morts et dont les indicateurs se stabilisent à un niveau élevé, l'exécutif maintient l'objectif de rouvrir de rares activités à la mi-mai, sans faire de grandes promesses.

"Le président de la République avait indiqué que les réouvertures démarreraient autour de la mi-mai, et donc c'est autour de la mi-mai que pourront démarrer les réouvertures", a affirmé sur franceinfo le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, en rappelant qu'il s'agissait de rouvrir "certaines terrasses et certains lieux de culture".

De plus, les dates de réouverture des établissements scolaires (le 26 avril pour les maternelles/primaires et le 3 mai pour les collèges/lycées) "seront tenues", a-t-il ajouté, sans toutefois exclure que "certaines classes du collège" reviennent en demi-jauge, comme les lycéens.

Au-delà de ce cap de la mi-mai, le gouvernement, qui a déjà vu s'effondrer l'espoir d'un début de retour à la vie normale mi-avril, avance à pas prudents, au moment où plusieurs pays européens accélèrent leur réouverture (Danemark, Suisse, Royaume-Uni, Belgique).

Mais chez les restaurateurs, fermés depuis la fin octobre, comme tous les lieux culturels, la date du 15 mai "est dans la tête de tous les professionnels", prévient le président du principal syndicat de l'hôtellerie restauration (Umih) Roland Héguy. Pour lui, "un nouveau décalage de calendrier ne serait pas compris".

Niveau stable mais élevé

La crise sanitaire a provoqué des dégâts économiques et sociaux sans précédents. En un an, 360.000 emplois ont été détruits dans le secteur privé et l'Etat a dû débloquer des dizaines de milliards d'euros d'aides directes pour soutenir les entreprises, entre chômage partiel et fonds de solidarité.

Si la circulation du virus semble ne plus augmenter d'après les indicateurs épidémiologiques, ceux-ci "se maintenaient à un niveau très élevé" durant la semaine dernière, a mis en garde Santé publique France.

Vendredi, 5.914 personnes étaient dans les services de soins critiques (qui rassemblent réanimation, soins intensifs et surveillance continus), soit plus de 463 nouvelles entrées en 24 heures.

A noter toutefois que depuis lundi le nombre de malades Covid-19 accueillis dans ces services s'est stabilisé au-dessus de 5.900, loin du pic de la première vague en avril 2020 (7.000).

La tension hospitalière reste forte sur tout le territoire national avec 30.472 patients positifs au coronavirus actuellement hospitalisés (+2.044 en 24H), contre 30.668 la veille.

Du côté des décès, 309 personnes sont mortes ces dernières 24 heures, pour un total de 100.433 depuis le début de l'épidémie. La France a franchi jeudi la barre des 100.000 décès, rejoignant ainsi la Grande-Bretagne (127.000 morts) et l'Italie (115.000 morts).

"La troisième vague est loin d'être terminée", malgré "un certain nombre d'évolutions favorables", a commenté le Premier ministre Jean Castex lors d'un déplacement à Caen vendredi.

Vers une 3e dose de vaccin ?

"Il y a dix jours, (...) quand un malade arrivait, je ne savais pas où on allait le mettre. Cette semaine je suis un peu plus serein", explique le Dr Serge Carreira, chef du service de réanimation à l'hôpital Saint-Camille de Bry-sur-Marne, près de Paris.

La vaccination, elle, continue de progresser, dépassant les 400.000 injections quotidiennes, mais le taux de couverture vaccinale (22,8% de la population majeure avec une première dose, 8,1 % avec deux) est encore relativement bas.

"Aujourd'hui est un jour particulier pour la vaccination: c'est le premier jour où les Françaises et Français âgés de 60 ans et plus peuvent se faire vacciner" avec les vaccins Pfizer et Moderna, a souligné le ministre de la Santé Olivier Véran lors d'une visite d'un centre de vaccination à Manosque.

Il a noté que le gouvernement se préparait à l'hypothèse d'une troisième dose en cas notamment de nouvelles mutations du virus.

Pour le vaccin à ARN Pfizer/BioNTech, une troisième dose, en plus des deux prévues, sera "probablement" nécessaire, puis sans doute une injection chaque année, a affirmé le patron du géant pharmaceutique américain, Albert Bourla.

De son côté, la ministre de l'Industrie Agnès Pannier-Runacher n'a pas exclu que l'Union européenne ne renouvelle pas ses contrats avec le vaccin d'AstraZeneca pour 2022, après des relations tendues entre Bruxelles et le laboratoire anglo-suédois à cause de livraisons non tenues et des questions autour des risques d'effets secondaires.

bur-arb-pr-abd/adm/rh/dlm


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ASTRAZENECA PLC -0.37%8352 Cours en différé.14.47%
MODERNA, INC. -1.62%199.19 Cours en différé.90.67%
PFIZER, INC. -1.70%38.81 Cours en différé.5.43%
S&P GSCI CORN INDEX 5.05%476.7801 Cours en différé.19.32%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur ASTRAZENECA PLC
04:01CORONAVIRUS : le point sur la pandémie dans le monde
AW
19/06France-Castex doublement vacciné avec AstraZeneca
RE
18/06CORONAVIRUS : AstraZeneca annonce le rejet d'un recours déposé par Bruxelles sur..
RE
18/06VACCINS ASTRAZENECA : l'UE obtient en justice moins de doses que réclamé
AW
18/06ASTRAZENECA  : conflit avec Bruxelles, la justice a tranché
CF
18/06EURAZEO  : investissement dans Neo4j
CF
18/06EURAZEO  : A suivre aujourd'hui
AO
18/06EURAZEO  : investit 100 millions de dollars dans Neo4j
AO
17/06COVID-19 : revers majeur pour le vaccin de l'allemand CureVac
AW
17/06ASTRAZENECA  : UBS remonte son objectif de cours
CF
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ASTRAZENECA PLC
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 30 966 M - 26 111 M
Résultat net 2021 4 588 M - 3 869 M
Dette nette 2021 10 731 M - 9 049 M
PER 2021 36,5x
Rendement 2021 2,47%
Capitalisation 152 Mrd 152 Mrd 128 Mrd
VE / CA 2021 5,25x
VE / CA 2022 4,49x
Nbr Employés 76 100
Flottant 95,7%
Graphique ASTRAZENECA PLC
Durée : Période :
AstraZeneca PLC : Graphique analyse technique AstraZeneca PLC | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique ASTRAZENECA PLC
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 28
Objectif de cours Moyen 133,03 $
Dernier Cours de Cloture 115,73 $
Ecart / Objectif Haut 47,7%
Ecart / Objectif Moyen 14,9%
Ecart / Objectif Bas -16,8%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Nom Titre
Pascal Soriot Chief Executive Officer & Executive Director
Marc Pierre Jean Dunoyer Chief Financial Officer & Executive Director
Leif Valdemar Johansson Non-Executive Chairman
Menelas N. Pangalos EVP-Biopharmaceuticals Research & Development
Pam P. Cheng Executive VP-Operations & Information Technology
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
ASTRAZENECA PLC14.47%151 865
JOHNSON & JOHNSON2.92%426 557
ROCHE HOLDING AG12.70%325 803
PFIZER, INC.5.43%217 246
NOVARTIS AG2.47%208 642
ABBVIE INC.5.57%199 795